France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 

Par Nicolas LIGNON le 19/10/2007
 
GP du Brésil: les enjeux du week-end

GP du Brésil: les enjeux du week-end

Alors que tous les regards se tournent vers la lutte pour le titre mondial, toutes les équipes de Formule 1 auront à cœur de terminer la saison 2007 sur une bonne performance.


La F1 vient de se poser à Sao Paulo, où se tiendra dimanche le dernier Grand Prix de la saison 2007. Depuis plusieurs années maintenant, le circuit d’Interlagos est le théâtre d’une lutte de tous les instants : c’est ici que le Renault F1 Team a décroché 3 de ses 4 titres mondiaux en 2005 et 2006. Une fois encore, le paddock s’apprête à vivre une grande édition, puisque trois pilotes sont à la lutte pour la couronne mondiale.

Le circuit d'Interlagos 
 

Hamilton, Alonso, Raikkonen : qui est le favori ?
Ils sont trois à pouvoir quitter le Brésil avec le titre mondial en poche. Lewis Hamilton possède quatre longueurs d’avance sur Fernando Alonso, son coéquipier, et sept sur Kimi Raikkonen. En toute logique, le Britannique est donc le favori. Cependant, son triomphe n’est pas encore assuré. Tout d’abord, le jeune prodige de la F1 devra gérer la pression d’une course décisive et déterminer la bonne approche : agressive, prudente, contrôlée ? Fernando Alonso et Kimi Raikkonen, quant à eux, savent qu’une victoire ne leur suffirait pas car leurs dix points devraient être assortis de contre-performances de la part de leurs rivaux respectifs. Ils ont pour eux l’avantage d’être les chasseurs, et d’avoir moins à perdre que Lewis Hamilton. Les statistiques de la F1 à ce sujet sont intéressantes. Depuis 1950, la F1 a connu huit courses décisives à trois prétendants. Le leader du championnat avant l’ultime épreuve n’a coiffé la couronne qu’à trois reprises…

Renault pour la gloire ?
Depuis le Grand Prix de Chine, ING Renault F1 Team sait qu’il lui sera impossible d’être rejoint au championnat par Williams. Dans ces conditions, l’enjeu de la course à venir est moindre et c’est en toute sérénité que l’équipe s’y prépare. Débarrassée de toute pression inutile, elle sait qu’elle pourra, si les conditions de piste le permettent, démontrer les progrès réalisés par la Renault R27 récemment. Heikki, quant à lui, n’a pas marqué à Shanghai pour la première fois depuis le Nürburgring. Il aura à cœur de réparer cette erreur de parcours et de terminer dans le top8.

Red Bull Racing, dernier objectif
Malgré des performances très prometteurs au Japon et en Chine, Red Bull-Renault n’est pas encore parvenue à dépasser Williams au championnat du monde. Il reste quatre points à combler. Lors des trois dernières courses, Red Bull a inscrit huit points contre trois pour son rival. La mission n’est donc pas impossible. Les deux pilotes disposeront de V8 Renault neufs pour relever ce défi. David Coulthard, quant à lui, pourra se fixer un objectif supplémentaire : terminer le championnat à la 9ème place des pilotes. Aujourd’hui 10ème, l’Ecossais n’accuse qu’un point de retard sur Nico Rosberg.

Un fond de grille chamboulé ?
Les récentes performances des Toro Rosso-Ferrari ont bousculé le classement du championnat du monde des constructeurs, puisque l’équipe italienne a marqué 8 points en Chine. L’équipe est septième du classement, deux points devant Honda. La géant japonais aura à cœur de répliquer au Brésil, mais en aura-t-il les moyens ?

D'après Renault F1 Team

Réagissez à cet article ici sur le Forum PlaneteRenault



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |