France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 

Par Nicolas LIGNON le 07/10/2007
 
GP de Chine: La course

GP de Chine: La course

Incroyable rebondissement ! Alors qu’il menait impeccablement le GP, Hamilton a baissé de rythme, s’est fait passer par Raikkonen, puis est sorti de la piste à l’entrée des stands. Raikkonen l’emporte devant Alonso qui revient à 4 points de l’Anglais.


Il a plu avant le début de la course et donc la piste est humide au moment du départ. Mais contrairement à Fuji, les pilotes s’élancent en pneus pluie et non en pneus extrêmes.

Bon départ d’Alonso qui se porte immédiatement à l’extérieur de Massa et le passe au virage n°2. Mais le Brésilien reprend son bien le virage d’après.

Le départ

Hamilton, lui, a parfaitement géré son envol et mène devant Raikkonen, Massa et Alonso. Derrière, Ralf Schumacher est parti en tête à queue. Liuzzi a gagné quatre places, il est 7ème.

Au 2ème tour, Barrichello et Davidson s’accrochent.

Hamilton signe meilleur tour sur meilleur tour et creuse un écart de près de 3 secondes au 5e tour.

Au 6ème tour, Kubica entre dans les points au détriment de Webber.

Au 8ème tour, Sebastian Vettel dépasse Heikki Kovalainen pour le gain du 10ème rang. Trulli en fait de même dans la foulée.

Hamilton continue de prendre ses distances. Au 10ème tour, il a 6,6 secondes d’avance.

Alonso paraît plus à l’aise que Massa, mais ne parvient à s’en rapprocher suffisamment pour l’attaquer. Les leaders remontent déjà sur les deux premiers retardataires, les Spyker.

Au 13ème tour, Anthony Davidson abandonne sur un problème mécanique.

La bataille fait rage entre Kovalainen, Button, Rosberg et Ralf Schumacher.

Avec 8,6 secondes d’avance sur Raikkonen, Hamilton rentre au stand pour ravitailler en essence. On ne lui change pas ses pneumatiques pluie.

Kovalainen commet une erreur au 17ème erreur et laisse filer Nico Rosberg.

Chez Ferrari, c’est Massa qui rentre au stand le premier. Au 17ème tour. Comme Hamilton, il garde ses pneus pluie.

Alonso s’arrête au stand le tour suivant et ressort tout juste derrière Massa.

Sutil part en tête à queue au 19ème tour.

Arrêt ravitaillement au 20ème tour pour Raikkonen qui a aligné quelques meilleurs tours en course. Il s’est rapproché d’Hamilton. Ce dernier reprend immédiatement le meilleur tour en course.

24ème tour, Ralf Schumacher entre en contact avec Liuzzi. Il part en tête à queue.

Wurz est le premier pilote à mettre les pneus secs. Son premier tour est bouclé en 1’42.154. C'est-à-dire le meilleur tour. Mais les prévisions annoncent le retour de la pluie. Alors que choisir…

Les BMW optent aussi pour les pneus secs. La piste reste très piégeuse par endroit.

Alonso revient comme une balle sur Massa et l’attaque. Il est 3ème au 27ème tour.

Hamilton est en difficultés. Raikkonen remonte sur lui comme une balle. Il tente tout de suite de le dépasser. L’Anglais résiste.

Räikkönen remet çà quelques virages plus loin. Hamilton sort large dans le dernier virage mais résiste encore. Au 29ème, le Finlandais prend finalement la tête du grand prix. Ralf Schumacher abandonne après un tête à queue et Sutil après une sortie de piste assez violente.

Incroyable passe d’armes ensuite entre les deux Renault et Rosberg. Fisichella passe les deux pilotes par l’extérieur. Rosberg, surpris, part à la faute.

Hamilton a commis une faute dans le premier virage. Alonso n’est plus qu’à deux secondes.

Les ravitaillements vont être cruciaux. L’Anglais s’arrête en premier. Mais incroyable, il commet une erreur et se retrouve dans le bac à gravier à l’entrée des stands. Il abandonne. Quel rebondissement !

Alors qu'il était en tête de la course et qu'il s'apprêtait à rentrer aux stands pour changer de pneumatiques, Hamilton a échoué dans les graviers et n'a pu repartir

Alonso ravitaille au 33ème tour et ressort devant Massa. Il est 2ème. Il a réussi la bonne opération.

Au 35ème tour, Kubica abandonne.

Alonso est déchaîné. Il doit maintenant remonter sur Raikkonen. Il y a 10 secondes d’écart à 20 tours de la fin du grand prix. Puis il n’y en a plus que 8 deux tours après.

Kimi Raikkonen met ensuite fin à l’hémorragie. Le pilote Ferrari l’emporte après 56 tours. Alonso est 2ème à 9,8 secondes du vainqueur. Suivent Massa (auteur du meilleur tour en course), Vettel, Button, Liuzzi, Heidfeld et Coulthard. Les deux Toro Rosso sont dans les points. Les Renault finissent 9ème avec Kovalainen et 11ème avec Fisichella.

Le Podium: Räikkönen (2ème à gauche), Alonso (à gauche) et Massa (2ème à droite)

Au championnat, trois pilotes peuvent donc encore être sacrés champion du monde 2007 au Brésil. Hamilton a 4 points d’avance sur Alonso et 7 sur Raikkonen.

D'après Renault F1 Team

La Course

Le championnat des Constructeurs / Pilotes

Réagissez à cet article ici sur le Forum PlaneteRenault



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |