France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Espionnage: Renault F1 répond à McLaren

Espionnage: Renault F1 répond à McLaren

Après que le journal Marca ait annoncé la préparation d'un dossier, de la part de McLaren, à l'encontre de Renault, Briatore a tenu à réagir face aux ambitions de Ron Dennis. Le losange se dit ainsi confiant est calme pour la suite des évènements.


Autosport.com ne connaît pas les éléments qui permettent à l’équipe McLaren-Mercedes d’affirmer ses allégations envers Renault. Le quotidien espagnol sportif "Marca" parlait avant-hier d'un secret bien gardé du losange mais d'autres médias espagnols ont suggéré qu’il s’agit plus de pièces mécaniques illégales à bord de la Renault R27 même que d’une participation à l’affaire d’espionnage.

Ceci étant, Flavio Briatore a tenu à calmer le jeux. Pour lui, Renault n'a pas de souci à se faire, le constructeur Français n'a pas triché.

« Il n’y a aucun problème. Je ne sais pas à quoi se réfère Dennis, il jette des pierres un peu partout. Nous nous sommes calme et nous n’avons pas de problème. » affirme Flavio Briatore.

A noter que Renault F1 Team n'a pas perdu de temps avec cette affaire. Aussitôt la rumeur d'une plainte est-elle apparue que le losange est directement allez voir la FIA pour pas qu'il y ait de doute. A priori, tout s'est très bien passé et Renault n'a pour l'instant aucun souci à se faire.

« Tout que nous avons à dire, nous l’avons dit à la FIA et maintenant nous attendons jeudi. Je viens d’apprendre que Ron Dennis nous accuse aussi. Il jette un pavé dans la marre. » poursuit Flavio Briatore sur un autre quotidien italien.

Pour Renault, la tentative du dirigeant de McLaren-Mercedes est un moyen de camoufler l'affaire d'espionnage impliquant l'écurie de Woking..

« Nous voulons savoir la vérité, il est important de le savoir pour tout le monde en Formule 1. Nous devons faire le ménage. Si quelqu’un a fait du tort, il doit payer ! S’il n’y a rien, la FIA devra faire ses excuses. En 1994, la FIA a fait tout ce qui était permis pour nous inciter à perdre le Championnat. Peut-être que je me suis davantage défendu que Ron Dennis. » rajoute le Directeur Général de Renault F1 Team.

L'audience concernant cette affaire aura lieu demain, le jeudi 13 septembre 2007. McLaren-Mercedes risque une exclusion du championnat. Renault n'est cependant pas encore sortie d'affaire. Bien que le Losange ait déjà discuté avec la FIA, l'équipe de Ron Dennis n'a pas encore fourni ses preuves dont elle disposerait à l'encontre du constructeur Français.

Les tensions entre Renault et McLaren-Mercedes vont être encore augmentées d'ici la fin de la semaine. Après les Mass Dampers et les histoires de transferts avec Fernando Alonso, le Losange risque de devoir une nouvelle fois combattre face à des attaques de la formation Britannique au niveau de la législation...

L'article complet est disponible ici

Au début de la saison 2006 le Mass dampers de Renault était au départ parfaitement légal. L'équipe McLaren avait voulue le copier... Mais n’arrivait pas à le faire fonctionner. C'est alors que Ron Dennis avait soufflé à la FIA que le Mass dampers de Renault était une infraction au règlement sportif de la F1. Les performances de la Renault R26 étaient apparues ensuite en net retrait, par rapport aux Ferrari, après son interdiction

Réagissez à cet article ici sur le Forum PlaneteRenault



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |