France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 

Par Nicolas LIGNON le 09/09/2007
 
GP d'Italie: Deux points pour Renault F1

GP d'Italie: Deux points pour Renault F1

Renault F1 Team a vécu une course difficile aujourd’hui à Monza dans le cadre du Grand Prix d’Italie. Par contre le succès est total pour McLaren, qui réalise le doublé avec la victoire de Fernando Alonso et la seconde place de Lewis Hamilton.


Heikki Kovalainen et Giancarlo Fisichella s’élançant respectivement de la 7ème et de la 15ème places sur la grille, l’équipe s’était en effet préparée à disputer un Grand Prix difficile mais espérait que ses pilotes pourraient tout de même se battre avec leurs concurrents directs dans le peloton. Très vite, il a été clair, en conditions de course, que le niveau de compétitivité de la R27 en configuration à très faibles appuis comme l’exige le circuit de Monza n’était pas suffisant et Heikki a finalement perdu une place au profit de Nico Rosberg. Il finit malgré tout 7ème suite à l’abandon de Massa en début de course. De son côté, Giancarlo Fisichella réussissait à remonter de quelques places, mais les options stratégiques étant relativement peu variées au sein du peloton, il n’a finalement pas réussi à revenir et à entrer dans les points. L’équipe se prépare à prendre désormais la direction de Spa-Francorchamps, dont les exigences aérodynamiques sont très différentes, et espère retrouver le même niveau de compétitivité qu’en Turquie il y a quelques semaines.

Heikki Kovalainen (7ème)
J’étais à la limite à chaque tour aujourd’hui mais nous n’étions tout simplement pas dans le rythme sur une distance de course pour remonter. J’ai pris un très bon départ, j’ai passé Kubica et je me suis battu avec Heidfeld dans la Curva Grande mais il m’a poussé dans l’herbe et j’ai donc reperdu la place que je venais de prendre à son coéquipier. Ensuite, j’étais quelque peu esseulé. J’ai repassé Robert à mon premier arrêt et je l’ai maintenu derrière moi jusqu’à la moitié de mon relais mais il n’était pas possible de revenir sur Rosberg après mon dernier arrêt. Toute l’équipe a fait du bon travail aujourd’hui, nous n’avons pas commis la moindre erreur. Malheureusement, nous ne pouvions pas faire vraiment mieux.

Giancarlo Fisichella (12ème)
J’ai pris un très bon départ mais j’ai ensuite été bloqué par plusieurs voitures et j’ai fini par perdre une place au profit de Davidson. Coulthard m’a touché à l’arrière au deuxième tour je crois, cela a abîmé mon aileron arrière, à gauche, et j’ai souffert de sous-virage ensuite tout au long de la course. Dans mon premier relais, j’ai perdu du temps derrière la Super Aguri et ce n’est qu’à la fin de mon relais que j’ai pu le dépasser au virage numéro 1. Ensuite, j’étais à peu près sur la même stratégie que les voitures autour de moi et il était plutôt difficile de gagner des places. Nous avons finalement décidé de diminuer le niveau d’exploitation de mon moteur car je devrais l’utiliser à Spa la semaine prochaine. J’espère que les choses se passeront mieux en Belgique.

Flavio Briatore (Directeur Général ING Renault F1 Team)
Il n’y a pas grand-chose à dire de la course d’aujourd’hui. Monza est un circuit atypique et il semble que les autres aient aujourd’hui fait du meilleur travail que nous pour trouver le package optimal. La position de Heikki démontre bien la place où nous nous trouvons en ce moment, toujours derrière les BMW et à la lutte avec Rosberg depuis quelques courses. L’équipe a donné son maximum aujourd’hui, aucune erreur n’a été commise, ce qui montre bien que nous sommes tous toujours motivés et que nous travaillons dur !

Pat Symonds (Directeur Exécutif de l’Ingénierie)
Nous n’étions clairement pas au niveau en termes de compétitivité sur ce circuit très particulier. Compte tenu de nos places sur la grille et de la manière dont la course s’est déroulée, ramener quelques petits points était sans doute ce que nous pouvions faire de mieux cet après-midi. Il faut maintenant tourner la page et regarder devant soi… Nous avons Spa la semaine prochaine où nous espérons tous faire un meilleur résultat.

La course 

Championnat Constructeurs / Pilotes 
 

Après 53 tours, le drapeau à damiers s’abat sur le vainqueur, Fernando Alonso, tandis que Lewis Hamilton (McLaren) et Kimi Räikkönen (Ferrari) complètent le podium 
 

Au départ, Fernando Alonso (McLaren) réagit impeccablement et il s’élance en tête. Derrière, Lewis Hamilton (McLaren) perd la bataille contre Felipe Massa (Ferrari) mais il parvient à reprendre sa deuxième position dans la chicane

L’affaire d’espionnage qui oppose Ferrari à McLaren n’a cessé de secouer le paddock depuis le jeudi 6 septembre
 
 

Réagissez à cet article ici sur le Forum PlaneteRenault



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |