France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 

Par Loic FERRIERE le 23/10/2006
 
Champions !!!!

Champions !!!!

C'est fait, Renault et Alonso viennent de remporter ce dimanche à l'issue du grand prix du Brésil, les championnats du monde constructeurs et pilote, et ce, pour la seconde fois seconde consécutive.


Cette double victoire est en grande partie due au fait que Renault, tout comme en 2005 a été dès le début de saison au top, alors que ses adversaires ont mis quelques courses avant de trouver performance et fiabilité.

Avec de nombreux et importants points mis de coté, Renault, et Alonso ont ainsi pu gérer leur avance, et ce, malgré les tentatives de la FIA de réduire l'écart entre Ferrari et Renault, chose qu'elle a coutume de faire (cf les années McLaren vs Ferrari). Le fameux Mass Dumper a ainsi été interdit en cours de saison, alors que celui-ci étais autorisé depuis plus de 2 ans, Alonso s'est vu pénaliser à deux reprises, suite à des plaintes de ... Ferrari sans grand fondement, bref.... oublions cela, et savourons ce succès français.

Grâce à un moteur parmi les meilleurs du plateau, si ce n'est le meilleur, moteur conçu et produit en France à Viry-Chatillon, allié à un excellent châssis, conçut de son coté en Grande-Bretagne, le tout « donné » à un excellent pilote en la personne d' Alonso, Renault a trouvé le package gagnant depuis deux ans !

Arrivé avec 10 points d'avance sur cette épreuve, Alonso n'avait qu'à gérer sa course, ce qu'il fit parfaitement ! Surtout qu'avec les problèmes pour le moins rarissimes de Schumacher, Alonso n'avait pas à forcer ! Et pourtant, il terminera sur la seconde marche du podium, devant un Fisichella une fois de plus bien décevant....


Mais laissons les rancoeurs de coté, pensons au moment présent, pour ne garder à l'esprit qu'une seule chose: le team Renault était encore le meilleur en 2006. A n'en pas douter, Renault devient un véritable mythe par sa réussite en F1.


Le choix de revenir en F1 en 2002 en tant qu'écurie à 100% après avoir dominé les années 90 avec 7 titres de champion en tant que motoriste, et après avoir révolutionné le F1 dans les années 80 avec le moteur Turbo, était une décision bien courageuse, non sans risque pour l'image. Mais tout comme en 88, Renault a encore une fois réussi. A croire, que quoi que fasse Renault en F1, la réussite est là.


Le savoir faire français, s'est encore exprimé ! Et ce, non seulement dans le domaine technique, mais aussi dans le domaine de Management. Une équipe de F1 ne gagne pas sans un excellent management. Pour cela, tirons le chapeau à Bernard Dudot (à la retraite depuis 2004) qui a montré la voix du succès à ce moteur, JJ His, qui a fait revenir Renault en F1 en 2002, mais aussi P.Faure, Directeur de Renault F1 fraîchement retraité cette année, et remplacé par A.Dassas. (ci-dessous)


N'oublions pas non plus, Michelin, le fournisseur officiel du Renault F1 Team, ni F.Montagny, qui a été le pilote essayeur de Renault en 2005 et Kovalainen, le pilote d'essai 2006 et .... pilote titulaire 2007 !

Profitons donc de ce moment, puisque l'année prochaine s'annonce moins radieuse, avec un excellentissime Alonso parti chez la concurrence, un Raikkonen chez Ferrari, et un pilte débutant certes très talentueux chez Renault.

    "Kova", le futur Hakkinen ?



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |