France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 

Par Julien LESBATS le 08/10/2006
 
Tout fini bien au Japon

Tout fini bien au Japon

Juste avant le départ de la course, Ferrari semblait avoir l'avantage, mais une fois n'est pas coutume, le moteur de la Ferrari de Michael Schumacher n'a pas tenu les 300km du circuit.


Les Ferrari sont en première ligne et les Renault sur la troisième. Le soleil brille dans le ciel de Suzuka et tout est prêt pour le spectacle.

A l'extinction des feux, les Ferrari prennent un bon départ et s'engouffrent dans le premier virage en tête, Massa devant Michael Schumacher. Derrière eux, Alonso a pris l'avantage sur Trulli et navigue en quatrième position derrière Ralf Schumacher.


Les rouges ont assuré le départ

A la fin de ce premier tour, Felipe Massa laisse passer son équipier dans la ligne droite et Michael Schumacher prend donc la tête de la course.

Fernando Alonso prend tous les risques pour s'attaquer à Ralf et fait une petite erreur dans le 9e tour. Du coup, il se retrouve à plus de cinq secondes de Michael Schumacher. Mais en tête, les Ferrari ne sont pas particulièrement rapides et n'arrivent pas à franchement creuser le trou sur le reste du peloton.


Alonso est coincé derrière Ralf. Heureusement les ferrari n'arrivent pas à creuser l'écart

Trulli est le premier à ravitailler au 12e tour alors que dans le même temps Fernando Alonso prend l'avantage sur Ralf Schumacher à la fin de la ligne droite. L'Espagnol va maintenant se lancer à la poursuite des Ferrari.


Alonso réussi enfin à dépasser Ralf

Après la première vague de ravitaillements, au 25e tour, Michael Schumacher compte 4"9 sur Alonso, 10"7 sur Massa, 14"5 sur Trulli, 16"9 sur Ralf Schumacher, 18"6 sur Fisichella, 25" sur Button, 31"7 Raikkonen, 41"4 sur Heidfeld, 42" sur Kubica, 55"2 sur Rosberg et 62"1 sur Webber.

Mais un coup de théâtre va bouleverser cette course : le moteur de Michael Schumacher explose au 36e tour et c'est Alonso qui se retrouve en tête de la course avec une avance confortable de 8"7 sur Massa. L'Espagnol n'en demandait pas tant...


La monoplace du Schumacher a montré ses limites en fiabilité

L
a fin de course est plutôt calme pour Fernando Alonso puisque Massa derrière lui a levé le pied pour assurer les huit points de la seconde place.

Fernando Alonso signe donc sa septième victoire de la saison et cela lui permet de prendre 10 points d'avance sur Michael Schumacher à une manche du but.


La fin est heureusepour l'équipe Renault

Classement pilote
1. Alonso 126
2. Schumacher 116
3. Massa 70

Classement constructeur
1. Renault 195
2. Ferrari 186
3. McLaren 105

Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |