France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Résumé du GP de Turquie

Résumé du GP de Turquie

Nous avons assisté à une belle course de la part de toutes les équipes. Résumé.


Il fait très chaud à Istanbul, au moment de donner le départ de la deuxième édition du Grand Prix de Turquie: température ambiante de 36° et une piste à 53°.

A l'extinction des feux, c'est Felipe Massa qui prend le meilleur départ. Alonso veut prendre l'avantage sur Michael Schumacher au freinage du premier virage, mais l'Allemand se rabat soudainement sur l'Espagnol et force ce dernier a faire un écart qui surprend Fisichella. Giancarlo part en glissade dans le premier virage et provoque un début de panique dans le peloton... et de multiples accrochages derrière lui.


Fisichella n'a rien pu faire. Parti en glissade il casse alors son aileron avant

En tête de la course, Massa tourne moins vite que son équipier Michael Schumacher et au 12e tour, il n'y a plus que 2"2 entre les équipiers. Quant à Alonso, il est déjà à 10 secondes!

Mais contre toute attente c'est Vitantonio Liuzzi qui va donner un coup de main à Fernando Alonso: il part à la faute dans le 13e tour, mais sa voiture reste immobilisée sur le bord de la piste et la direction de course décide de faire intervenir la voiture de sécurité pour que les commissaires puissent enlever la Toro Rosso. De nombreux pilotes profitent de cette neutralisation: Massa, Michael Schumacher, Alonso, Button, Webber, Kubica, Albers et Yamamoto. Michael Schumacher est obligé d'attendre que les mécaniciens finissent le ravitaillement de son équipier Massa et cela permet à Fernando Alonso de reprendre l'avantage sur lui.

La voiture de sécurité s'efface à l'entame du 16e tour et Massa reprend sa marche en avant. Mais derrière lui, ce n'est plus son équipier, mais Fernando Alonso. Ca change tout...

Après la dernière vague de ravitaillements, Massa est toujours en tête devant Fernando Alonso et Michael Schumacher. Mais ces deux-là sont roue dans roue ; Dans les derniers tours de cette course, le duo Alonso/Schumacher retient l'attention de tous. La Ferrari de l'Allemand ne quitte pas le sillage de la Renault, mais sans jamais parvenir à placer une attaque décisive.


Schumacher n'a jamais été très loin d'Alonso. Mais celui-ci a montré tout son talent en contenant l'allemand

Pendant ce temps, en tête de la course, Felipe Massa se laisse glisser jusqu'à la victoire, la première de sa carrière en F1. Alonso termine second et Michael Schumacher troisième. Suivent dans l'ordre: Button, De la Rosa, Fisichella, Ralf Schumacher, Barrichello, Trulli, Webber, Coulthard, Klien, Kubica, Speed, Heidfeld et Albers.


Alonso est rassuré, le GP de Turquie lui a permis de reprendre deux points sur Schumacher

Après ce très beau Grand Prix de Turquie, il nous faudra attendre jusqu'au 10 septembre pour vivre le Grand Prix d'Italie, 15e manche de ce passionnant championnat.

Championnat Pilote
1. Alonso 108
2. M.Schumacher 96
3. Massa 62
4. Fisichella 52
5. Raikkonen 49

Championnat Constructeur
1. Renault 160
2. Ferrari 158
3. McLaren 89

(Extrait de F1-live)

Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |