France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 

Par Baptiste LORRY le 26/07/2005
 
Retour sur Hockenheim

Retour sur Hockenheim

Après le Grand Prix d’Allemagne, Pat Symonds et Giancarlo Fisichella évoquent la course à venir. Elle semble prometteuse pour l'équipe Renault.



A l’arrivée de la course, hier, Giancarlo Fisichella avait le sourire. Certes, l’Italien avait l’ambition de monter sur le podium, mais après une collision en début de course et un problème de freins par la suite, le résultat final était excellent.

Dès les premiers virages, un contact avec la BAR de Takuma Sato a handicapé Giancarlo. « La dérive de mon aileron arrière était endommagée, ce qui m’a ralenti et m’a mis sur la mauvaise partie de la piste. Avec des pneus froids, et mal placé, j’ai perdu quelques positions en plus » dit-il.

Par la suite, un problème inattendu allait rendra sa course très compliquée. Pat Symonds, directeur exécutif de l’ingénierie, explique : « Sur le pitwall, nous avons commencé à nous inquiéter car, au milieu du premier relais, l’usure de ses freins arrière était trop importante » dit-il.

« Nous lui avons demandé de modifier son pilotage afin de limiter le problème puis contrôlé les disques lors de son dernier arrêt. Il s’est très bien adapté » ajoute Pat.

Cependant, à un moment, l'écurie s’est demandée si la voiture allait pouvoir terminer dans les points. « Nous avons alors demandé à Fisico de se caler sur les temps de Michael Schumacher. Il est resté sagement derrière la Ferrari pendant quelques tours puis, lorsque nous lui avons donné le feu vert, il est passé à l’attaque et l’a dépassée sans problème. Giancarlo a vraiment réalisé une performance fantastique hier. »



A Hockenheim, l'équipe a bénéficié de l’abandon de Kimi Raikkonen pour décrocher la victoire. Mais, selon Pat Symonds, le résultat doit finalement assez peu à la chance.

« La course, ce n’est pas seulement la vitesse » affirme-t-il. « La F1, c’est un effort d’équipe et la victoire naît d’une foule de paramètres : bons pilotes, voiture rapide, moteur puissant, excellente équipe de ravitaillements… La fiabilité est une partie de l’équation, et nous y avons travaillé très dur depuis la saison dernière. C’était la priorité de l’hiver. Aujourd’hui, nous avons certainement trouvé un meilleur équilibre fiabilité/performance que McLaren. »

La Hongrie se profile maintenant à l’horizon et l’équipe tient à y conforter son avance au championnat. « Nos pilotes aiment beaucoup ce tracé », poursuit Pat, « Fernando y a décroché sa première victoire, en 2003, et Giancarlo y a disputé de grandes courses. Les caractéristiques du circuit devraient convenir à notre voiture mais, comme nous l’avons déjà dit, l’écart qui nous sépare de McLaren est infime en ce moment : le moindre détail, ce qui se passe pendant le week-end, le set-up, aura de l’importance. »

Giancarlo le sait, le Hungaroring fait partie des pistes préférées de Renault. « J’aime moi aussi la tracé. Il est difficile et les virages lents sont un défi pour tous. La traction est primordiale, tout comme l’équilibre dans les changements de direction et le niveau d’adhérence général. Pas évident sur une piste aussi poussiéreuse ! Physiquement, Budapest est une course exigeante également car la ligne droite est trop courte pour que les pilotes récupèrent. La R25 est facile à conduire, ce qui peut être un avantage. »



La clé du succès ? « Les pneumatiques », répond Fisico, « Traction et chaleur : ils n’aiment pas ! Nous devrons les préserver, trouver l’équilibre entre performance en qualifications et en course. La voiture, j’en suis sûr, sera très performante cette année. Des développements arrivent et, enfin, nos positions pour les qualifications sont bonnes. Je suis optimiste… »

Source Renault F1 Team




Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |