France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 

Par Baptiste LORRY le 22/07/2005
 
Alonso : interview

Alonso : interview

Entre performance et régularité ! Leader du championnat du monde, Fernando Alonso peut aborder la prochaine étape du Formula One Circus avec sérénité.



L’Espagnol compte 26 points de plus que son plus proche rival, et possède ainsi une certaine marge de manœuvre dont il lui faudra user avec justesse. 4ème en 2003, monté sur la troisième marche du podium l’an dernier, Alonso et sa Renault forment un duo qu’il sera difficile à battre. Fernando, que pensez-vous du circuit de Hockenheim ? Fernando Alonso : « Tout d'abord, il faut reconnaître qu'il n'a plus grand-chose à avoir avec le circuit très rapide d'autrefois. Malgré tout, le nouveau tracé reprend une grande partie de l'ancien circuit, notamment de longues lignes droites. Il reste rapide. Le point positif, c'est que c'est l'un des tracés du calendrier les plus propices aux dépassements, car il y a plusieurs longues lignes droites qui débouchent sur des virages lents. Cette configuration peut donner lieu à de belles batailles, comme celle qui m'a opposé l'an dernier à Jenson Button. Les réglages ne sont pas évidents à trouver : il faut trouver un bon compromis entre une vitesse de pointe élevée pour les portions rapides ainsi que de l'adhérence et des appuis dans les secteurs plus lents. » Les températures sont souvent très élevées à Hockenheim. Quelles contraintes cela suscite-t-il ? Fernando Alonso : « La course a lieu au milieu du mois de juillet, ce qui signifie que les conditions sont très chaudes, en particulier au niveau de l'asphalte. Ces deux dernières années, en raison de la canicule et des besoins en motricité, nous avons connu des problèmes avec les pneus arrière. Par conséquent, nous allons réfléchir avec Michelin pour trouver le bon équilibre entre performance et durabilité. L'équipe d'essais a d'ailleurs travaillé sur ce point la semaine dernière à Jerez (Espagne), donc dans des conditions très chaudes. Cette équipe fournit un travail fantastique depuis le début de l'année, il faut le souligner. Je suis certain que nous allons être très compétitifs, tout comme nous l'avons été en début d'année à Bahreïn et en Malaisie, par des températures similaires. » Quelles sont vos attentes pour cette course ? Fernando Alonso : « Comme chaque week-end, nous allons tenter de finir avec deux voitures sur le podium. Pour l'instant, nous ne saurions être plus précis, au moins tant que nous n'aurons pas effectué les premiers roulages et que nous n'en saurons pas plus sur l'équilibre de la voiture. Mais les choses se sont bien passées lors des deux dernières courses et cela devrait encore être le cas à Hockenheim, où la R25 sera très compétitive. Nous avons adopté quelques développements qui nous apportent plus de performance, ce qui tombe bien pour ce tracé. Mais McLaren risque d'être très motivé dans ce qui reste l'un de ses Grand Prix nationaux. La lutte sera âpre. Nous allons faire notre maximum, des essais du vendredi jusqu'à la fin de la course, pour être solides et prendre le plus de points possible. »

Source F1-live



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |