France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 

Par Cotech (source Renault F1) le 09/10/2004
 
Journée du samedi annulée

Journée du samedi annulée

Le typhon qui devrait toucher Suzuka aujourd'hui samedi, a poussé les organisateurs à annuler tous les roulages, y compris les qualifications. Un week-end boulversée et un Grand Prix incertain, difficle de se concentrer dans de telles conditions...



C’est l’effeverscence dans le paddock de Suzuka. La FIA a en effet annoncé en fin de journée hier vendredi que la journée de samedi serait annulée : essais libres et qualifications n’auront pas lieu. Pilotes et ingénieurs resteront dans leur hôtel et ne viendront pas sur la piste. Question de sécurité. Outre une pluie torrentielle, ce sont des vents violents qui sont attendus demain sur l’île de Honshu. La vitesse de ceux-ci pourrait dépasser 200 km/h. Afin de limiter les dégâts matériels, la zone publique de vente a été démontée. Le paddock-club, gigantesque tente destinée à accueillir les prestigieux sponsors et invités de toutes les équipe, est lui aussi remballé. Les garages, enfin, font l’objet d’une attention toute particulière.

Le week-end du Grand Prix du Japon est donc complètement bouleversé. Les essais libres 3 et 4 n’auront pas lieu et, la prochaine fois que les monoplaces poseront les pneumatiques sur la piste… ce sera pour les pré-qualifications ! Celles-ci sont prévues pour 9.00 locales, dimanche matin. Elles seront suivies des qualifications proprement dites, à 10.00 locales. Le départ de la course, enfin, sera donné comme prévu à 14h30. Pour le moment, les prévisions météo sont plus optimistes pour dimanche : la pluie pourrait toujours être au programme, mais les conditions climatiques ne devraient pas menacer l’épreuve.

Vendredi soir, dans le paddock, tous les ingénieurs se grattent la tête : ils devront aligner des monoplaces qui n’auront jamais roulé sur le sec pour les préqualifications. Choix des pneumatiques, des réglages, des stratégies : le processus de simulation a déjà commencé. Autant dire que les surprises risquent d’être nombreuses dimanche. Les ingénieurs ne disposeront en effet que de quelques minutes, entre leur tour de préqualification et le début des qualifications, pour rectifier leur set-up et la quantité d’essence à embarquer. Sacré challenge !embarquer. Sacré challenge !



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |