France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 

Par Cotech (Source Renault f1) le 14/08/2004
 
GP de Hongrie, Qualifications

GP de Hongrie, Qualifications

Cinquième et neuvième pour Fernando et Jarno lors des qualifications du Grand Prix de Hongrie cet après-midi.



La séance de qualifications du Grand Prix de Hongrie a été mouvementée : des rafales de vent autour du circuit, ainsi que quelques gouttes néfastes de pluie, ont su perturber l’exercice de qualification pour la course demain. S’appuyant sur une base solide après des essais assidus, l’écurie Mild Seven Renault F1 Team s’est placée cinquième et neuvième (Trulli et Alonso respectivement) sur la grille. Ces positions, quoique légèrement décevantes, font que les deux R24 partiront du côté propre de la grille, un avantage significatif au Hungaroring.

Fernando Alonso, 5ème position

« Le niveau d’adhérence du circuit a beaucoup changé entre la première et la deuxième séance, ce qui m’avait surpris un peu. J’ai attaqué au maximum mais à la fin du tour, j’avais quand même le sentiment que j’aurais pu mieux faire. Quant à la R24, l’équilibre était bon et son comportement était très stable. Depuis cette position, à condition de prendre un bon départ, je pense que je peux m’attendre à une belle course. »

Jarno Trulli, 9ème position

« La pluie, très brève, a gâché mon tour de qualification. La première partielle était sèche, et j’ai été très rapide ; puis en arrivant dans le deuxième secteur, j’ai vu que la voiture glissait plus et que le circuit était humide. Le manque d’adhérence a provoqué mon erreur dans la chicane aux virages 6 et 7, puis j’ai essayé d’être aussi agressif que possible sur la dernière partie. Je ne m’attendais pas du tout à la neuvième place ici en Hongrie ; je pense que la course demain sera très difficile. »


Pat Symonds, Directeur exécutif de l’ingénierie

« Une première chose est certaine : nous ne sommes pas assez performants sur ce circuit. Cela dit, ce résultat en qualifications n’est pas trop mauvais, et nous pouvons être contents que les deux pilotes partiront du côté propre de la piste. Fernando a trouvé sa voiture bien équilibrée, et le niveau de grip était beaucoup plus élevé dans la deuxième séance ; il n’a peut être pas donc tiré le meilleur de son tour. Cela dit, je ne pense pas qu’il aurait pu améliorer sa position. Quant à Jarno, il a été très malchanceux : sur son tour, il a été confronté aux deux seules minutes de pluie que nous n’ayons jamais vues lors d’une séance du Grand Prix de Hongrie depuis dix-huit ans. »

Denis Chevrier, Responsable de l’exploitation

« Etant donné l’importance de la position sur la grille à ce circuit, nous pouvons estimer que nous n’avons pas les meilleures armes pour demain. Comme prévu, les chronos sont extrêmement serrés et nous sommes frustrés de voir nos deux plus grands concurrents, les deux BAR, devant Fernando : sans la pluie que Jarno a rencontrée, nous aurions pu faire cinquième et sixième, ce qui aurait été une image plus juste de notre performance. Cependant, rien n’est exclu pour demain, et nous allons certainement viser le podium. »



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |