France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 

Par Loic FERRIERE le 25/08/2003
 
Grand Prix de Hongrie: VICTOIRE !

Grand Prix de Hongrie: VICTOIRE !

Parti de la pole position, l’Espagnol s’est envolé en tête et a mené le Grand Prix de bout en bout. Il offre au Renault F1 Team sa première victoire de la saison. Fernando est également le plus jeune vainqueur de l’histoire de la F1.


Poleman la veille, Alonso avait le privilège de s'élancer du coté propre de la piste, contrairement aux deux Williams, classée 2ème et 4ème sur la grille de départ. Comme d'habitude, le système de départ automatique des Renault fonctionnait à merveille (il est considéré comme le plus performant du plateau). Ainsi, Fernando n'a aucun mal à conserver son bénéfice de la veille.

Derrière, les choses sont un peu plus compliquées et Ralf Schumacher, parti de la première ligne, sombre dans les profondeurs du classement. Mark Webber, sur sa Jaguar, en profite : il occupe la deuxième position. Trulli, pourtant qualifié un peu plus loin en profite pour se hisser en haut du classement, mais, ne parviendra pas à rattraper son coéquipier.



Les trois premiers après le départ est donc le suivant: Alonso, Weber, Barrichello, tandis que Montoya se retrouve 8ème derrière M.Schumacher sur sa Ferrari bien à la peine, et Ralf Schumacher est 16ème suite à une petite sortie de piste.

L’Espagnol de Renault se retrouve rapidement à la tête d’une avance de vingt secondes avant son premier ravitaillement. « Nous savions que tout le monde était parti pour trois arrêts », confie Flavio Briatore, « Nous pensions jouer le podium, mais lorsque nous avons vu Fernando dominer aussi facilement, nous avons commencé à y croire. » Info ou intox ?? Denis Chevrier, nous confiait pourtant viser la victoire...

Le pilote du Renault F1 Team continue à cravacher. Kimi Raikkonen, revenu en deuxième position après le pitstop de Mark Webber, ne peut suivre la cadence. Rubens Barrichello, quant à lui, est victime d’une rupture mécanique : le Brésilien, dans le 19ème tour, perd sa roue arrière gauche et percute le rail de pneumatiques. Fernando, lui, suit son rythme. Il effectue ses deux arrêts sans problème et ne perd jamais le commandement de l’épreuve. Derrière lui, Raikkonen s’accroche à sa deuxième place et Juan Pablo Montoya, bien revenu, puisqu'il était derrière Schumacher au départ, complète le podium malgré un léger tête à queue en fin de parcours.



M.Schumacher, termine à une bien triste 8ème place, dans les profondeurs du classement, profondeur qu'il commence à aimer depuis quelques courses. D'autant plus que son coéquipier était encore parti pour une belle course, avant que la malchance ne continu de le frapper... Il aura été inccapable de dépasser Trulli moins en forme cette fois ci que lors des précédentes courses...



Sur le podium, Alonso est radieux. « Remporter un Grand Prix est un rêve devenu réalité », dit-il, « J’ai 22 ans et je possède déjà une victoire. J’espère passer beaucoup de temps en F1 et je ne suis pas pressé. », dit-il, « La prochaine étape sera de se battre pour le championnat contre les Schumacher, les Montoya et les Raikkonen. Je me sens à l’aise chez Renault, et la saison 2004 semble prometteuse. J’espère pouvoir réaliser de telles performances régulièrement dans le futur. » A tout juste 22 ans, Fernando devient le plus jeune vainqueur de l’histoire de la F1. Et sa performance du jour lui permet d’occuper la 5ème place du championnat. Vous avez dit ‘phénomène’ ?

Ainsi donc, le classement au championnat continu de se resserer ! M.Schumacher mène toujours le championnat, et ce surement pour la dernière fois de la saison, avec 1 petit point d'avance sur Montoya et 2 sur Raikkonen.... toujours au volant de la voiture de l'année dernière !!
De plus, les prochains circuits devraient bien convenir à la Williams...
Quand au classement constructeur, Renault reste, et restera quatrième, mais, devant, cela se resserre ! Williams vient de dépasser Ferrari, et McLaren n'est plus qu'à quelques longueurs.... Le règne Ferrari aura été intense (2002) mais de bien courte durée... Et ce n'est surement pas le nouveau réglement qui y a participé.... Ce même plutôt l'inverse !



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |