France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 
Par Loic FERRIERE / Renault Sport le 03/08/2006
 
Clio CUP Coupe de France

Clio CUP Coupe de France

Clio Cup assume depuis 2001 l’héritage d’une glorieuse lignée dont l’ancêtre est la Coupe R8 Gordini, créée il y a tout juste quarante ans !


Véritable best-seller, Clio Cup a été produite à plus de 700 exemplaires et utilisée dans une dizaine de championnats nationaux. Avant de céder la place au nouveau modèle en 2007, Clio Cup effectue une tournée d’adieu des circuits français.

De 16 à 63 ans, la Clio Cup enchante plusieurs générations de pilotes désireux de se faire plaisir au volant d’une voiture performante, fiable et économique. Digne héritière des R8 Gordini, R5 GT Turbo et autres Clio 16S, elle offre des courses spectaculaires et pleines de suspense…Plus de 650 voitures ont été produites à l’aube de cette saison 2005, qui est marquée par l’organisation de 11 championnats nationaux (Allemagne, Benelux, Brésil, Danemark, Espagne, France, Grande-Bretagne, Italie, Suisse, Turquie, Mexique).


La Coupe de France se dispute à guichets fermés, puisque le chiffre maximum de 43 engagés a été atteint, contraignant Renault Sport à mettre en place une liste d’attente… L’excellent rapport qualité/prix et l’ambiance légendaire de la Cup n’y sont pas pour rien ! Chaque course est âprement disputée, avec une quinzaine de pilotes pouvant prétendre à la victoire.


Conçue comme une ‘mini-supertourisme’ à partir de Clio Renault Sport 2.0 16v, Clio Cup affiche une fiche technique alléchante avec son moteur de 190 ch, sa boîte de vitesses séquentielle à six rapports et un poids de seulement 920 kg. Jeunes loups issus de la monoplace ou gentlemen drivers trouvent leur compte à son volant, louant unanimement la qualité de sa tenue de route…


Attaché à l’équité entre les concurrents, Renault Sport applique les mêmes méthodes que pour ses championnats monoplaces : contrôles techniques rigoureux, moteurs scellés, boîtiers électroniques tirés au sort, limitation des pneumatiques… Rien d’étonnant, dès lors, à retrouver régulièrement une vingtaine de concurrents dans la même seconde ! Chaque course offre son lot de freinages tardifs, dépassements et autres manoeuvres audacieuses… La victoire n’est jamais jouée avant le drapeau à damiers !


Clio Cup effectue en 2006 sa dernière saison, clôturant ainsi un cycle de trois ans entamé en 2004 avec son retour sur les circuits français. Comme les années précédentes, la Coupe de France se joue à guichets fermés, les 43 places disponibles sur la grille ayant été pourvues avant le début de la saison.




 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |