France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 
NEWS > 

Par loic FERRIERE le 23/06/2005
 
Mosley, démission !

Mosley, démission !

Après la bonne farce du dernier grand prix, et de la fantastique victoire de Shumacher devant barrichello pour cause de "solitude en piste", les protagonistes de la F1 ne se gênent plus (enfin!) pour se lacher...



Avec Paul Stoddart en tête, le patron de Minardi, qui demande clairement la démission de ce fantastique président de la FIA qu'est Max Mosley.

Fantastique président, car, il est le seul être capable d'imaginer des réglements plus comiques les uns des autres, avec en autres, l'obligation pour les pilotes de changer de team et de voiture à chaques courses. Déjà, rien que pour y penser, il faut sérieusement être givré, mais pour en plus le proposer, là, cela relève de la démance pur et simple, et je prie Dieu de pouvoir faire quelque chose pour lui.


Mais revenons en au sujet... Ma lassitude envers cette personne (ainsi que Bernie Ecclestone il faut bien le dire) m'aura fait dériver.

Suite à la précédente course qui s'est déroulé à 6 voitures, le monde de la F1. Rappelons les fait...

Suite à une course précédente d'Indy sur le circuit, le revêtement d'un virage a été modifié car des problèmes de pneus étaient déjà apparus.

En effet, lors des essais effectués par les monoplaces du championnat IRL, début Avril sur le nouveau tarmac du Motor Speedway, les pneus Firestone avaient connu des défaillances. Essais annulés dès les premiers tours de circuit, comme Michelin l'a fait.

Ce paramètre, Michelin ne pouvait le prendre en compte : la nouvelle surface de l'ovale, avec des rainures longitudinales et des bords assez tranchants. Pierre Dupasquier nous a dit « Nous suspectons que la nouvelle surface a pu contribuer au problème survenu ». Preuve que Michelin n'avait pas toutes les données en main, mais Bibendum a eu l'honnêteté de ne pas se cacher derrière son petit doigt en avouant publiquement sa faute sans mettre en cause qui que ce soit d'autre.

Quid de Bridgestone alors ? Pourquoi n'ont ils pas eu ce problème ?
La réponse est simple, Firestone n'est autre que l'antenne de Bridgestone aux USA ! De là à penser que Bridgestone était au courant, il n'y a qu'un pas .... que je franchirai volontier.

Michelin, suite à plusieurs proposition faites à la FIA (mettre une chicane dans ce virage, être rétrogradés sur la grille, ne pas marquer les points au championnat constructeurs,etc...) n'a rien voulu entendre, alors qu'il y avait un cas de force majeure, et ce, alors que 9 écuries sur 10 étaient en accord avec ces propositions. Oui mais voilà, Ferrari ne l'était pas. En d'autres temps, la seule décision de Ferrari avait pourtant permis de faire passer des réglements, alors que les autres teams étaient contre, ce qui est aussi en train de se passer avec les réglements de 2008, si la F1 éxiste toujours bien sur. Autant dire que ces réglements ne verront jamais le jour.

Suite au refus de la FIA, les pilotes Michelins (7 écuries sur 10 du plateau) n'ont pris part qu'au tour de chauffe et ont laissé leurs places sur la grille.

C'est ainsi que la course s'est déroulée avec 6 voitures en piste, à savoir les Ferrari, et les deux écuries les plus faibles de plateau, Jordan et Minardi.

Ferrari a sauvé sa saison. Ils ont enfin remporté une victoire, réalisé le doublé, ce qui leur permet de se rapprocher au championnat du monde de Renault et McLaren, les seuls VRAIS vainqueurs de ce début de saison. Mais qu'importe "Après 84 victoires, je peux me permettre d'en remporter une byzarre" déclarera le Shumacher arrogant et prêt à tout que l'on connait tous.

Sauf que Mr Shumacher oublie un peu vite les autres victoires acquises grâce aux réglements de Mr... Mosley.

Cette course est donc la goutte d'eau ayant fait déborder le vase... Les dirigeants en ont désormais marre de se taire et de se cacher.

Ainsi, donc, pour Paul Stoddart: " Il est important que les gens réalisent que Minardi, les 7 écuries Michelin, Bernie Ecclestone et les promoteurs n'étaient pas d'accord pour rentrer dans le jeu et les tactiques de Monsieur Mosley. Il ne fait aucun doute que la farce du 19 Juin est de la responsabilité du président de la FIA, Max Mosley, et que le manque de soutien de Jean Todt n'a pas aidé."

" Pour écarter un doute qui pourrait naître, je tiens à préciser que, selon moi, Michelin était suffisamment responsable pour reconnaître que le problème était de son fait. Si l'on prend en compte le fait que même le pneu spécification Barcelone qui avait été amené en urgence a démontré les mêmes faiblesses que les pneus originaux, il devenait clair ue c'était un cas de force majeure, car je ne pense pas un seul instant que Michelin ait intentionnellement amené à Indianapolis des pneus incapables de disputer la course."

" Plus important, Mosley a refusé toutes les solutions proposées, et ce refus, à mon avis, était motivé par des raisons politiques. Je pense donc qu'il a failli à sa tâche et c'est pourquoi je demande sa démission. "


Pour Jacques Villeneuve, que l'on sait en délicatesse avec Sauber "La F1 est morte aux USA", et suite au rachat de Sauber par BMW, il n'hésite pas à propos de son avenir à déclarer "Je resterai jusqu'à la fin de la Formule Un, ce qui ne devrait plus tarder."

Tout est dit. La F1 est morte vive le GPWC ??



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |