France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 
NEWS > 

Par Gordini (RenaultF1) le 05/07/2004
 
GP de France : La course

GP de France : La course

Après la pole sur ces terres, Renault nous gratifie du meilleur résultat de la saison avec une 2ème et une 4ème place à l’arrivée. Renault confirme son statut de challenger et s’est même permis de faire peur au champion du monde et à Ferrari.



Les blues sont nombreux dans les tribunes pour voir le départ de leurs monoplaces favorites, Alonso part en pole, Trulli en 5ème position. A l’extinction des feux, Alonso prend un bon départ et conserve la première place devant M. Schumacher et Trulli qui a pris le meilleur sur Button. Tout de suite Alonso essaye de faire le forcing, suivit de Schumacher. Trulli laisse filler les deux pilotes et essaye de conserver sa troisième place face à Button. Derrière on retrouve Coulthard et Montoya.

Alonso tient tête à Schumacher jusqu’au deuxième ravitaillement, c’est dans les stands que Ferrari semble faire la différence, car l’Allemand reprend la piste devant l’Espagnol. Schumacher signe tour rapide sur tour rapide, presque incompréhensible en regardant les prestations de la monoplace rouge lorsqu’elle était derrière Alonso. Il tourne systématiquement dans les 1.15 alors qu’Alonso tourne entre 1.16 et 1.17. C’est lors du troisième arrêt de l’Allemand que la stratégie de Ferrari devient claire, pour aller le plus rapidement possible et tenter de devancer Alonso, Schumacher va devoir faire 4 arrêts au lieu de 3 pour Alonso. Renault F1 Team y croira jusqu’au bout, Alonso tentant le tout pour essayer de passer devant Schumacher après qu’il ait fait son 4ème et dernier arrêt (un arrêt en 5.8 secondes)…mais Ferrari va réussir son pari, Schumacher ressort (bien) devant Alonso et gagne le GP de France.

On e oublierait presque qu’il y avait d’autres pilotes en course, derrière nos deux hommes de tête, Trulli se battait comme un diable pour tenter de conserver sa troisième place, d’abord face à Button puis en fin de course face à Barrichello. La troisième place semblait acquisse, jusqu’à ce que Barrichello porte une attaque dans l’avant-dernier virage, une attaque qui sera la bonne, Trulli finit quatrième devant Button…dommage, on aurait aimé voir les deux Renault sur le podium…

Renault confirme donc, Ferrari tremble, les autres…quoi les autres ? Rien…Williams fait une course anonyme, on verra de temps en temps Montoya à l’image après une sortie de piste ou un tête-à-queue...Gené, lui, semble avoir du mal à s’adapter aux conditions de course. Sato casse son 5ème moteur sur 10 courses…seul point positif, les Mc Laren, la MP4/19B semble tenir ses promesses, Coulthard et Raikkonen rentrent tous les deux dans les points…c’était devenu rare, espérons que cela puisse durer…

Schumacher gagne le GP de France pour la 7ème fois et consolide sa première place au championnat. Au classement constructeurs, Ferrari agrandit son capital points et Renault fait une bonne affaire face à BAR et les autres poursuivants…la deuxième place au championnat se précise !




Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |