France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 
NEWS > 

Par Nicolas CHAZE le 24/02/2013
 
Bilan des essais de Barcelone

Bilan des essais de Barcelone

Après une première séance d’essais sur le circuit de Jerez où toutes les équipes ont baptisé leurs nouvelles monoplaces (excepté Williams), le petit monde de la Formule un s’est retrouvé cette semaine sur le circuit de Catalunya à Barcelone.


A chaque hiver, la Formule un hiberne pour mieux se réveiller dès l’aube du printemps retrouvé. Après une première semaine consacrée au déverminage des nouvelles monoplaces, les équipes se sont retrouvées en Espagne pour procéder aux vrais premiers essais hivernaux. Toutes les écuries motorisées par Renault Sport F1 étaient sur place avec leurs nouvelles monoplaces.



Red Bull Racing :

Les champions du monde en titre n’ont pas connu des séances d’essais sans pépins. Sébastian Vettel a roulé les deux premiers jours, parcourant 150 tours. Il a signé des chronos prometteurs, et est resté dans la partie haute de la feuille des temps. La nouvelle Rb9 a eu par contre deux soucis mécaniques qui n’ont pas handicapés l’équipe, mais qui l’ont empêché de faire plus de tours.
Pour son équipier, M. Webber, la troisième journée de l’équipe a été des plus studieuses avec 108 tours couverts. Le team a procédé à des simulations pour évaluer la dégradation des gommes Pirelli. Le dernier jour a été handicapant pour toutes les équipes à cause de la pluie qui a fait plusieurs apparitions lors de cette journée du vendredi. Mark établit le 8ème chrono du jour, et a bouclé 64 tours du circuit.
 

Lotus F1 Team :

Les deux premiers jours n’ont pas été de tout repos pour l’équipe d’Enstone. En effet, l’équipe a eu de nombreux problèmes informatiques dont la télémétrie. La voiture de Kimi Raikkonen perdait ses données lors de la transmission des informations aux ingénieurs. Le pilote finlandais a quand même pu faire le deuxième chrono de la journée. Le lendemain, c’est une boite de vitesse récalcitrante qui l’a bloqué une grosse partie de la journée. Assez frustré, le pilote est sorti des stands peu après 15H et a signé d’emblée le 3ème chrono de la journée.
Romain Grosjean pilotait les deux derniers jours, et a pu combler une partie du retard accumulé lors des deux premiers jours en faisant une simulation de course. Sa dernière journée a été gâchée par la pluie et n’a effectué des tours que sur une piste détrempée, contrairement à ses concurrents.

 

Williams F1 team :

La nouvelle Williams semble bien née. Elle a effectué ses quatre journées d’essais sans aucunes difficultés. Mais une polémique est née dès sa présentation sur le circuit mardi matin, les échappements de la Williams, ainsi que ceux de la Caterham ont été jugés illégaux car des ailettes ont été installé à la sortie des échappements permettant de diriger le flux des gaz vers l’arrière de la monoplace.
Les deux pilotes Williams ont effectué chacun une journée d’essais avant de se partager le volant lors des deux dernières journées. Pastor Maldonado a effectué 86 tours lors du premier roulage de la FW35. Il a même déclaré : « je suis très heureux parce que c’est la meilleure voiture que j’ai pilotée ». Valtteri Bottas a eu la même sensation lors de la deuxième journée ou il a fait 98 tours. L’équipe s’est focalisée sur le travail aérodynamique. Pour le troisième jour, les pilotes se sont partagés la monoplace, et ont tourné dans les mêmes temps, ils se sont adjugés la 5ème et 6ème position avec plus de 145 tours. La journée du vendredi a été consacrée à l’exercice des arrêts aux stands avec l’équipe de course.
 


Caterham F1 team :

Après un profond remaniement au sein de ses effectifs, Caterham Renault espère pouvoir enfin sortir du fond du classement, mais il faudra continuer à travailler dur. Le montilien, Charles Pic a pris les commandes la CT-03 pour les deux premiers jours d’essais. Malheureusement, son premier jour d’essais a été écourté à cause d’un problème de transmission. La deuxième journée a été consacrée aux tests des différents réglages, et à la compréhension des nouveaux pneus Pirelli. La performance n’a pas été au rendez-vous pendant ces deux jours mais l’équipe a pu boucler 151 tours.

Son co-équipier Giedo Van der Garde a beaucoup roulé, et a continué le travail commencé la veille. Ils se sont focalisés sur le manque de stabilité du train arrière, et ont tenté de résoudre les problèmes électroniques dont celui du Srec tout au long des 93 tours de la journée. Comme pour les autres équipes, la dernière journée n’a pas été productive, et le nouveau pilote Caterham a provoqué deux interruptions de séances (une sortie de piste sans gravité, et une autre pour panne mécanique). Il n’a bouclé que 40 tours.

 


Bilan :


La Red Bull RB9 semble rapide mais en prise avec des petits soucis de fiabilités, tout comme la Lotus. La Williams Renault va peut-être créer la surprise de ce début de championnat grâce à sa fiabilité et à sa constance. Quant à Caterham, l’équipe semble réellement être en délicatesse avec son châssis, et les temps au tour sont médiocres, même si Cyril Abiteboul, le nouveau patron de l’équipe, semble se focaliser sur la fiabilité avant de se concentrer sur la performance.
Aujourd’hui, il est impossible de dégager une hiérarchie fiable. Il faudra attendre la dernière séance d’essais qui commence cette semaine pour réellement déterminer un classement.
 



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |