France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 
NEWS > 

Par Nicolas CHAZE le 30/10/2011
 
Pôle position de Vettel au grand prix d’Inde

Pôle position de Vettel au grand prix d’Inde

Après son titre de champion du monde, Sébastien Vettel s'approche d'un nouveau record lors du Grand Prix d’Inde : 13 pôles en 17 Grands Prix, seulement une de moins que le record de Nigel Mansell en 1992 ; 14 en une saison.

Réservez ici l'essai de votre future voiture

Le champion du monde a fait un tour en 1:24.178, 0.2secs plus vite que Lewis Hamilton. Mark Webber s’est qualifié en 3ème position mais prendra le départ de la première ligne après l’application de la pénalité qui a été donnée à Hamilton hier.


Décevantes qualifications pour Lotus Renault GP aujourd’hui, aucune des deux voitures n’ayant pu entrer dans le top ten, malgré des performances prometteuses en Q1.

Vitaly a établi son meilleur tour en Q1 avec 1.26.189. S’il l’avait réédité en Q2, il serait passé en Q3. Malheureusement, il n’en a pas été capable et signe le 11è temps, auquel sera ajoutée la pénalité de cinq places sur la grille pour la course demain.

Bruno a réalisé le 10è chrono en Q1, mais n’a pas pu faire mieux que 15è en Q2. Les deux pilotes LRGP auront donc des tâches difficiles dimanche pour le premier Grand Prix d’Inde.

Les pilotes de Team Lotus, Heikki Kovalainen et Jarno Trulli, partiront de la 19ème et 20ème position respectivement, et commencent a se rapprocher serieusement de leurs conncurents.

 

 

Romain Grosjean en piste pour deux séances d’essais libres.

Romain Grosjean va retrouver le cockpit d'une formule 1 lors des essais libres 1 des deux derniers grand prix. Ce test va permettre a Eric Boullier de tester le jeune homme, car meme si Robert Kubica se remet doucement de ses blessures, sa participation pour la saison 2012 reste incertaine. Eric Boullier veut avoir toutes les cartes en main avant de se décider.

Que ressentez-vous en apprenant que vous allez piloter la R31 aux essais libres 1 à Abou Dhabi et au Brésil ?

RG : Je suis ravi de l’opportunité qui m’est offerte, je l’attendais depuis longtemps. Quand vous êtes sur un circuit et que vous regardez une F1, vous avez envie de la conduire. Alors être au volant à Abou Dhabi et au Brésil sera fantastique.

Que pouvez-vous réaliser lors de ces séances ?

RG : Je sais que c’est important pour l’équipe parce que c’est une séance de moins pour un des pilotes titulaires. Donc je devrai apporter le meilleur retour d’information possible. Je le ferai au mieux de mes capacités, mais mon premier sentiment reste le bonheur.

Que pensez-vous des deux circuits sur lesquels vous allez rouler ?

RG : C’est amusant de constater que ma dernière course en F1 s’est passée à Abou Dhabi en 2009 et que je reviens en Formule 1 à Abou Dhabi. Pour être honnête, ce n’est pas mon circuit préféré. Mais c’est bien de revenir sur un circuit moderne avec de bons dégagements ! J’aime vraiment Interlagos et je suis déjà impatient d’y aller. Surtout que je crois qu’il devrait convenir à la R31.

Comment allez-vous vous préparer ?

RG : La priorité est de passer du temps en salle de sport. Je vais aussi augmenter les exercices pour le cou ! Il faut juste que je me prépare du mieux possible. Je sauterai dans la voiture à Abou Dhabi avec un grand sourire et c’est la première chose qu’un pilote demande.

Une fois dans la voiture, quelle sera votre approche ?

RG : J’essaierai de montrer le meilleur de moi-même et aussi de retenir le meilleur de ces moments. Nous savons que la séance 1 n’est pas toujours facile parce que la piste est très sale et assez glissante. Mais c’est un bon test pour le futur et je vais m’attacher à faire le mieux possible.

Vous avez effectué une demi saison en 2009. Comment avez-vous évolué depuis en tant que pilote ?

RG : 2009 a été une expérience fantastique. Avoir Fernando Alonso comme équipier était extraordinaire et j’ai beaucoup appris. Cela a été un point à partir duquel je me suis énormément développé et toute cette expérience m’a clairement aidé à devenir ce que je suis aujourd’hui.

Cette saison a montré, en GP2, que j’avais progressé et j’espère être capable de faire de même en Formule 1.

 

Communiqué Renault Sport F1, et Lotus GP.



Les 25 dernières actualités liées:
 

 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées

Code