France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 
NEWS > 

Par Nicolas CHAZE le 25/07/2011
 
Une course à oublier pour les équipes Renault

Une course à oublier pour les équipes Renault

Mark Webber, de l’équipe Red Bull Racing-Renault, a obtenu un podium pour le moteur RS27 lors du Grand Prix d’Allemagne qui s’est déroulé aujourd’hui.


L’Australien a terminé troisième derrière le vainqueur Lewis Hamilton et Fernando Alonso, tandis que le leader du championnat du monde Sebastian Vettel a franchi le drapeau à damier en quatrième position après avoir dépassé Felipe Massa dans le dernier tour.


Vitaly Petrov, de Lotus Renault GP, a récupéré le dernier point attribué en finissant dixième, tandis que son coéquipier Nick Heidfeld a du abandonner au 10ème tour après un incident avec la Toro Rosso de Sébastien Buemi. Team Lotus a de nouveau amené ses deux voitures à l’arrivée, avec respectivement Heikki Kovalainen 16ème et Karun Chandhok 20ème pour son début en course avec l’équipe.
Vettel conserve la tête du championnat des pilotes avec 216 points, devant Webber qui en compte maintenant 139. Hamilton s’installe en troisième position avec 134 points. Au championnat constructeur, Red Bull devance McLaren avec 355 points contre 243.



Red Bull Racing


Dès le départ, Mark Webber a perdu sa pole position au profit d’Hamilton, tandis que Vettel cédait également sa troisième place à Alonso. Le train Hamilton-Alonso-Webber est resté groupé en moins de trois secondes jusqu’aux premiers arrêts aux stands lors du tour 14. Webber a été le premier à s’arrêter, pour prendre la tête quand Hamilton et Alonso ont fait de même deux tours plus tard. Le statu quo a été conservé jusqu’à la deuxième salve d’arrêts qui a commencé au 30ème tour avec Webber. Cette fois, Webber y a perdu son avantage, pour redescendre à la troisième place derrière Hamilton et Alonso.


Le trio a ainsi continué aileron contre aileron, mais en dépit d’un troisième arrêt retardé pour Webber et de quelques tours rapides réalisés par ce dernier dans le dernier tiers de la course, Hamilton a pu conserver la tête une fois les derniers arrêts effectués, Alonso terminant second. Après s’être retrouvé derrière Alonso au départ, Vettel a également perdu une position au profit de Felipe Massa lors des premiers changements de pneus. Il a ensuite bataillé toute la course avec le Brésilien pour la quatrième place, l’arrachant finalement dans le dernier tour lorsque les deux ont simultanément effectué leur troisième et dernier arrêt. C’est le changement de pneus réalisé par l’équipe Red Bull qui a permis à Sebastian Vettel de repasser quatrième.

 

Lotus Renault GP


Vitaly Petrov est parti neuvième et Nick Heidfeld onzième, mais un incident dès le premier tour avec Paul di Resta a fait chuter l’allemand en queue de peloton. Il était revenu à la 16ème place au 10ème tour, mais a été poussé dans l’herbe en essayant de doubler Buemi. L’impact a endommagé la suspension avant et envoyé Heidfeld dans le bac à graviers, course immédiatement terminée. Petrov est resté neuvième jusqu’à la première ronde d’arrêts aux stands. De retour en piste, il s’est engagé dans une bataille pour la huitième place avec Rosberg, Schumacher et Kobayashi. Le Russe a franchi la ligne en dixième position, derrière Kobayashi. Heidfeld est 8ème au championnat des pilotes et Petrov 9ème, tandis que l’équipe se situe au cinquième rang au championnat constructeurs avec 66 points.

Vitaly Petrov, P10
“Un autre point glané aujourd’hui. Mais il faut vraiment que nous analysions précisément les raisons pour lesquelles nous perdions des places comme cela et pourquoi nous ne sommes pas rentrés au stand plus tôt pour nous battre avec le groupe de tête. J’ai pris un bon départ et je me suis bien bagarré, notamment avec Jenson (Button) et Michael (Schumacher). Mais le point noir est que des Force India et Sauber terminent devant nous. Il faut chercher l’explication et y remédier aussi vite que possible. Nous devons maintenant concentrer nos énergies sur la Hongrie et prendre quelques points là-bas avant le break d’été.”

 

Nick Heidfeld, DNF
“Au départ, je me suis fait serrer et au deuxième virage, j’étais pris en sandwich. En arrivant sur le troisième virage, Paul di Resta était à l’extérieur. J’ai bloqué mes roues avant pour l’éviter, mais je n’ai pu que glisser et le percuter parce qu’il n’y avait pas de place pour passer. Ensuite, j’ai attaqué à fond pour remonter et j’ai dépassé plusieurs voitures pour finalement me retrouver derrière Sébastien Buemi. Il bloquait la partie gauche de la piste, comme il en a le droit, mais je me suis porté à sa droite et à ce moment il est revenu vers moi. Il devait savoir que j’étais là. J’étais beaucoup plus rapide que lui et j’allais le doubler. Il ne m’a pas laissé de place et m’a poussé dans l’herbe. Après, je ne pouvais plus rien faire. L’accident était devenu inévitable. Ce n’est jamais agréable de retrouver en l’air dans ces voitures et cela aurait pu être dangereux.”

Eric Boullier, Team Principal et Directeur
“Evidemment, c’est une journée décevante pour nous. Note qualification, hier, était correcte, ce qui marquait un bon pas en avant après Silverstone et nous nous préparions a une belle bataille pour les points en partant 9e et 11e. D’abord, Nick a été malchanceux. Après être retombé à la 22e place, il remontait courageusement. Revenu à la 16e position, il essayait de dépasser Sébastien (Buemi), mais il était embarqué hors de la piste et sa course s’arrêtait là. Vitaly a aussi connu une course difficile mais il s’est accroché et a terminé 10e. Notre objectif est d’obtenir de meilleurs résultats qu’aujourd’hui, mais cela dit, un point est mieux que rien et maintenant nous devons chercher à nous améliorer rapidement en vue de Budapest.”

James Allison, Directeur Technique
“Une course décevante, Nick étant sorti juste après le départ, ce qui signifiait une course très compliquée de toute façon. Vitaly marque un point mais c’est moins que ce que nous pensions possible et que nous espérions. Nous ne sommes pas vraiment où nous l’espérions à la fin du week-end et nous devons travailler d’arrache-pied pour rendre la voiture plus rapide, parce que c’est de là que viendront les points. Nous apporterons quelques modifications mineures à la R31 pour Budapest, mais de plus gros changements interviendront aux courses suivantes.”


Team Lotus


Team Lotus a réalisé une nouvelle double arrivée, avec Heikki Kovalainen 16ème et Karun Chandhok 20ème pour son début en course avec l’équipe. Chandhok a utilisé une stratégie à trois arrêts, s’arrêtant dans les tours 9, 31 et 55 tandis que Kovalainen avait choisi deux stops seulement. L’équipe conserve sa 10ème place au championnat constructeur.


Heikki Kovalainen,
"Je pense que c'était une bonne course. Pour moi, tout a bien fonctionné dans la voiture mais honnêtement, j'étais vraiment seul! Nous ne sommes pas tout à fait avec les gars de devant, et nous sommes bien devant les équipes de derrière, donc je voulais m'assurer que je pouvais pousser aussi fort que possible sur toute la distance de course, ne pas faire d'erreurs et de ramener la voiture en un seul morceau. Nous progressons dans la bonne direction, et il faudra du temps pour être capable de se battre avec les gars de devant, mais nous allons y arriver. "


Karun Chandhok,
"Et une course terminée, et de l’expérience engrangée. Honnêtement, ce n'était probablement pas la course que je voulais, j'ai fait un tête-à-queue à haute vitesse et je pense que j'ai besoin de plus de temps pour m'habituer aux pneus. Quand ils commençaient à s'user. Il y a quelques différences par rapport à l'année dernière, mais cela fait partie du processus d'apprentissage. Je suis content, j'ai ramené la voiture à la maison et j'ai fait du mieux que je pouvais. "


Tony Fernandes, Team Principal:
" L’objectif principal aujourd’hui était de voir nos deux voitures à l’arrivée et s'assurer que Karun puisse en apprendre autant que possible sur une distance de course. C’est bien qu’il ait pu faire les 60 tours tout en montrant un rythme raisonnable, et je suis également très content de la vitesse d'Heikki sur les pneus options – nous avons évidemment encore beaucoup de travail à effectuer mais nous avons une bonne base, donc je suis finalement assez heureux. "


Rémi Taffin, responsable des activités piste de Renault Sport F1 :


Bien que n’étant pas une piste globalement typée rapide ou lente, le Nürburgring présente un défi particulier pour les ingénieurs moteur. Le moteur doit être souple dans les bas régimes pour offrir du répondant dans les virages les plus lents comme le 1 et le 7, mais aussi fournir une bonne puissance maximale pour les quatre longues lignes droites où le septième rapport est engagé. Le plus gros défi reste cependant les conditions de piste changeantes avec une météo capricieuse qui demandent un risque calculé pour trouver les bons réglages au bon moment.


Globalement, toutefois, nous sommes heureux de la façon dont ce week-end s’est déroulé. Même si nous sommes arrivés ici avec de fortes ambitions, le panel a été plus resserré que jamais lors de cet événement, nous sommes donc relativement satisfaits de voir un RS27 finir sur le podium grâce à Mark Webber et sa Red Bull Racing, notre 12ème podium consécutif depuis le Brésil 2010, mais aussi quatrième avec Sebastian Vettel. Vitaly Petrov de Lotus Renault GP a offert au RS27 une troisième arrivée dans les points en terminant dixième, tandis que Team Lotus termine de nouveau en tête des « nouveaux » avec une fiabilité toujours accrue ; au fil de la saison, ce partenariat continue à se renforcer et je pense qu’il y a de la réserve pour faire encore mieux lors de la seconde moitié de l’année.


Néanmoins, nous sommes déjà concentrés sur la prochaine étape de Budapest, où nous allons tenter de revenir sur la première marche du podium. Avec seulement une semaine d’écart entre les 2 Grand Prix, il n’y a pas beaucoup de temps mais nous avons encore du potentiel. Nous disposons d’une bonne fiabilité, mais maintenant nous devons concrétiser cet atout. De retour à l’usine, chacun doit rester concentré pour fournir le meilleur rendement possible afin que nous puissions aider nos clients à obtenir encore plus de résultats dans la seconde moitié de saison.

 

d'après les communiqués Renault Sport F1, Lotus Renault GP, Team Lotus.
 



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |