France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 
NEWS > 

Par Nicolas CHAZE le 08/06/2011
 
Le 4 cylindres confirmé !

Le 4 cylindres confirmé !

Le vendredi 3 juin, la FIA s’est réuni afin de confirmer le règlement technique qui sera mis en application à partir de 2013. Le conseil a validé le changement de cylindrée du moteur F1.


Le moteur sera bien un 4 cylindres, 1,6L turbo avec injection d’essence directe à haute pression de 500 bars maximum, d’un régime moteur limité à 12.000 tours minutes. Le KERS est modifié afin de délivrer plus de puissances, et stocker plus d’énergies au freinage. 

D’autres mesures ont été prises. L’aérodynamique a été modifié afin de d’atteindre le cap imposé par la fia sur la consommation. Celle-ci doit être réduite de 35% par rapport aux V8 actuels. Concernant la règlementation aérodynamique, la FIA abandonne bien l’idée de l’effet de sol, et impose une restriction de la hauteur des « nez », afin de les rendre moins dangereux lors d’accident. Les boites de vitesses, et leurs entretiens devront être réduits au minimum.. Enfin le point minimal d’une F1 est porté à 660 kilos au lieu de 640 kg aujourd’hui.


La FIA a également voté le retour du grand prix de Bahreïn sauf que la décision est depuis très contestée.
Les équipes ont un mois pour répondre favorablement ou non aux règles de la FIA.


Mais, forcément, certaines équipes ne sont pas d’accord avec la nouvelle réglementation, alors que la proposition du nouveau moteur "vert" est une proposition de la FOTA. (Décision prise à l’unanimité l’année dernière lors d’une réunion entre les équipes). Ferrari et Mercedes souhaiteraient un report du nouveau moteur pour 2015, car ils considèrent qu’un 4 cylindres ne correspond pas au fond à l’image haut de gamme de la F1, et que l’étude d’un nouveau moteur allait faire exploser les budgets recherches et développements des équipes. C’est pourquoi Ferrari propose une sorte de moteur hybride, un V6 suralimenté, qui couterait moins cher en recherches, car cela serait juste un V8 auquel on aurait enlevé deux cylindres.


En voyant venir une fronde de la part des motoristes du plateau, Jean Todt a évoqué un possible report du moteur turbo. Sauf que notre constructeur national, Renault n’est pas d’accord, et menace de quitter la Formule un si le nouveau moteur n’est pas introduit.


"Ce sont eux qui ont proposé des règles que la FIA a acceptées. La proposition n’est pas tombée du ciel, mais nous avons eu onze réunions avec tous les représentants des motoristes impliqués," a déclaré J.Todt au journal espagnol Diario Sport.
"Si je parle avec Renault, ils disent que si nous n’introduisons pas ce moteur pour 2013 ils quitteront la Formule 1. Si je parle avec Mercedes et Ferrari, ils me demandent de retarder l’introduction de quelques années. Ils ne sont pas contre les règles, ils veulent juste qu’elles soient reportées."
"Au cours des prochains jours, je serai en contact avec eux [les motoristes] individuellement pour savoir où nous en sommes. L’introduction officielle est prévue pour 2013, mais si nous trouvons suffisamment de raisons, il pourrait y avoir un report. Mais à l’heure actuelle, l’introduction aura lieu en 2013," a dit J. Todt.


Renault veut ce nouveau moteur, car ils ont déjà investi beaucoup d’argent dans son étude, et sa conception. De plus, il correspondrait à l’image que veut donner le constructeur, faire des voitures plus respectueuses de l’environnement.


Mais, poussons le raisonnement plus loin. Le moteur actuel, le RS27 commence à dater au niveau de sa conception, puisque le gel des moteurs est en place depuis 2007. Le moteur a subi quelques mises à jour, mais il est toujours moins puissant que ses homologues de chez Mercedes, et Ferrari qui l’améliorent sans cesse.
Pour palier ce manque de puissance, Renault trouve des astuces comme souffler les gaz d’échappements dans le diffuseur, sauf que cette nouveauté risque d’être interdite, car Cosworth, et Williams ne la maitrisent pas. Le moteur a besoin d’air frais, et donc se sert du soufflage bas pour refroidir les soupapes d’échappements. Si l’accélérateur est de nouveau fermé au lieu de continuer à souffler, cela risque d’entrainer un problème de fiabilité à cause de la température. La décision finale sera connue le 16 Juin, car les équipes doivent rencontrer Charlie Whithing. En cas d'interdiction, le RS27 aura besoin d'etre modifié afin d'enlever cette astuce qui réussit si bien aux voitures d'Adrian Newey, et qui est au centre du developpement de la R31 de l'équipe Renault.


Un report de deux années supplémentaires sans une très importante mise à jour autorisé signerait la mort lente du RS27. L’introduction du moteur 4 cylindres relancerait la course au développement, et redistribuerait les cartes.
 



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |