France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 
NEWS > 

Par Nicolas CHAZE le 29/05/2011
 
Les Renault GP à la dérive

Les Renault GP à la dérive

Nouvelle désillusion pour le team d'Enstone. Après un grand prix d’Espagne décevant, l'équipe n'a pas pu rentrer dans le Top 10 la faute à une mauvaise exploration des pneus extra tendres.


- Vitaly Petrov, R31-03
Qualification: P11, 1.15.815, 21 tours

- Nick Heidfeld, R31-04
Qualification: P16, 1.16.124, 22 tours

Aucune des deux voitures n’a pu trouver le bon rythme pour assurer une place en Q3 aujourd’hui, même si elles ont amélioré leurs temps depuis les séances libres de jeudi.

Vitaly termine en 11è position, avec un temps de 1.15.815. Il lui a manqué plus de trois dixièmes pour atteindre la 10è place de Sergio Perez et Q3.

Pour sa part, Nick a établi son meilleur chrono en 1.16.124, ce qui le fera partir de la 16è place sur la grille demain.


James Allison fait le bilan des qualifications.

- Beaucoup de gens voyaient LRGP réaliser une grosse performance ce week-end. Mais jusque-là, les voitures sont hors du coup…
“Nous pensions être particulièrement bien à Monaco, mais jusque-là notre performance a été bien terne. Lors du dernier GP, nous nous sommes qualifiés aussi près des leaders que d’habitude. Mais arriver ici et se trouver si loin des meilleurs est inattendu et décevant."

- Cette saison, l’équipe commence les essais prudemment, mais arrive en forme pour les libres 3 et la qualification. Vous espériez que cela se reproduise aujourd’hui ?
“Nous avons eu du mal à exploiter les pneus super tendres tout le week-end donc je me doutais que nous aurions aussi du mal à trouver le bon rythme en qualifications. En pneus tendres, nous avons réalisé des temps plus corrects, mais même avec ces gommes, nous étions en-dessous de nos attentes."

- La qualification à Monaco est généralement considérée comme cruciale. Pensez-vous qu’il sera difficile de remonter en course demain ?
“Sans un bon départ, ce sera terriblement difficile. Nous n’assisterons pas cette fois à un Grand Prix style 2011, avec usage maximum de KERS, DRS et de pneus. Nous verrons une course plus dans la tradition de Monaco, où les dépassements devront plus aux contacts avec les rails qu’à autre chose. Nous devons prendre un départ canon demain et espérer que les choses devant nous se décantent favorablement."


- La stratégie peut-elle apporter quelque chose à votre performance en course ?
“A Monaco, la stratégie a moins d’impact qu’ailleurs. Bien sûr, il reste crucial de faire les bonnes choses au bon moment, en particulier savoir quand s’arrêter et combien de fois. Mais il est difficile de doubler si les autres ne commettent pas de faute. Néanmoins, avec un rythme de course respectable, nous essayerons de sauver ce qui peut l’être d’un week-end décevant jusque-là.”

 

D'après un communiqué Lotus Renault GP.
 



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |