France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 
NEWS > 

Par Nicolas CHAZE le 22/05/2011
 
Victoire pour le moteur Renault et Red Bull Racing

Victoire pour le moteur Renault et Red Bull Racing

Le moteur Renault RS27 a porté Sebastian Vettel et sa Red Bull Racing jusqu’à sa quatrième victoire de l’année dans le Grand Prix d’Espagne qui s’est tenu aujourd’hui sur le Circuit de Catalunya.


Les 4,655 km de la piste espagnole réclament souplesse et réactivité de la part des moteurs, en particulier dans les grandes courbes de la partie éloignée du circuit. La longue ligne droite des stands exige quand à elle des capacités d’accélération et de puissance, que Sebastian a su utiliser avec succès pour obtenir sa deuxième victoire consécutive, et remporter ainsi quatre victoires sur cinq possibles cette saison.

La fiabilité et les performances du RS27 ont également contribué à la quatrième position de Mark Webber, tandis que Nick Heidfeld - Lotus Renault GP - a franchi la ligne d’arrivée à la 8ème place malgré un départ depuis le fond de grille. Son coéquipier Vitaly Petrov termine à la porte des points à la 11ème place. Jarno Trulli - Team Lotus - termine 18ème mais Heikki Kovalainen a connu une fin de course prématurée, rentrant en contact avec les rails de sécurité dans le tour 52.

Red Bull Racing-Renault conserve la tête pour les titres pilotes et constructeurs, avec Sebastian qui accroît encore son avance sur Lewis Hamilton. Cette victoire est la 134ème d’un moteur Renault en F1 et porte le total de points attribués au RS27 pour 2011 à 231.
Les points clés de la course :

Red Bull Racing

Red Bull a réalisé des essais solides, avec Mark Webber en tête des feuilles de temps lors des Libres 1 et Libres 2. Sebastian Vettel était alors le deuxième puis le troisième plus rapide. La dernière séance d’essais avant les qualifications vit les Red Bulls de nouveau prendre le dessus, bien que Sebastian n’ait pu couvrir que six tours à cause d’un problème électrique lié au moteur. Le problème a rapidement été identifié et corrigé. Lors des qualifications, le RS27 a permis à Mark de s’offrir sa première pole de la saison, Sebastian Vettel terminant second.

Mark a cependant perdu son avantage dès le premier virage quand Alonso et Sebastian réussirent à le doubler pour se placer respectivement premier et deuxième. Un tour de plus avec les pneus neufs a suffi pour que Sebastian prenne l’avantage sur Lewis Hamilton et malgré une forte pression dans la phase finale de la course, le champion du monde en titre a bien résisté pour assurer une nouvelle victoire. Mark est resté aux contacts des premiers et a pris la troisième place d’Alonso lors de son dernier arrêt aux stands. Sebastian possède maintenant 118 points, et Mark 67, ce qui le place troisième au championnat.

Lotus Renault GP

La première journée d’essais fut positive pour Nick Heidfeld - Lotus Renault GP, qui amena sa R31 dans le top dix lors des deux séances. Vitaly Petrov a terminé 11ème puis 12ème, légèrement limité par un problème de KERS. Malheureusement Nick n’a pas été en mesure de participer ensuite aux qualifications suite à un incendie impressionnant lors des Libres 3.

Lors de l’inspection l’équipe a découvert un grand trou dans la partie primaire du tuyau d’échappement de droite, l’augmentation de la chaleur mettant le feu à la carrosserie. Son moteur a été remplacé par mesure de précaution par le bloc utilisé en Chine et en Turquie. Vitaly a quand à lui réussi d’excellentes qualifications, amenant sa R31 en sixième position, égalant son meilleur résultat jusqu’alors en qualifications en F1.

Bien que partant du fond de grille Nick a su tirer pleinement parti du fait d’avoir des pneus neufs disponibles pour chaque relais, ce qui lui a permis de finir huitième à l’arrivée, en vue de Rosberg - septième. Vitaly a terminé en 11ème position, à la porte des points. L’équipe conserve sa quatrième place au championnat des constructeurs, avec 46 points au classement général. Nick a 25 points et Vitaly 21, se situant respectivement 7ème et 9ème dans la course au titre des pilotes.

Team Lotus

Team Lotus, qui expérimentait ce week-end un nouveau et important package aérodynamique, a encore une fois franchi un cap, avec Heikki Kovalainen égalant le meilleur résultat de l’équipe jusqu’alors en qualifications en terminant 15ème, Jarno Trulli finissant 16ème juste derrière. Les deux pilotes ont montré un rythme soutenu tout au long de la course, avec Jarno faisant jeu égal avec les machines du milieu de peloton, mais la course de Heikki a connu une fin prématurée au tour 52 quand il a pris le virage 4 trop large et tapé les rails de sécurité. Jarno a utilisé une stratégie à trois arrêts pour finir 18ème au général, en dépit d’un tuyau d’échappement fissuré qui affecta sa performance globale.


- Rémi Taffin, responsable des activités piste de Renault Sport F1, donne son point de vue sur le week-end :

Félicitations à Sebastian pour une nouvelle grande victoire, offrant au partenariat Red Bull Racing - Renault Sport F1 quatre des cinq victoires possibles cette saison. Sebastian a étendu son avance au championnat pilotes tandis que Red Bull conserve la tête chez les constructeurs, ce fut donc une bonne journée au final.

Nick a fait un bon travail en marquant des points supplémentaires avec sa huitième place, surtout en étant absent de la séance de qualification d’hier. Nous avons essayé de donner à Nick autant de puissance que nous pouvions sans sacrifier la performance et emporter trop de carburant au final - cela a plutôt bien fonctionné, Nick a fait du très bon travail et a même été tout proche de prendre une place de mieux. Vitaly a vécu une course plus difficile, démarrant trois de ses quatre relais avec des pneus déjà utilisés, et a malheureusement manqué de peu les points en terminant 11ème.

La souplesse du Renault RS27 associée à des mises à jour aéro lors de cette course a contribué à rapprocher encore un peu l’équipe Lotus du milieu de grille, Jarno démontrant tout particulièrement un bon rythme dans les premiers stades de la course. Plus tard, quelques soucis ont compromis sa vitesse globale, mais le potentiel est là et nous avons recueilli beaucoup de données qui nous aideront à comprendre comment optimiser l’ensemble lors des courses à venir.

- Les statistiques de Renault en F1 :

134 victoires, 180 poles, 253 podiums

 

d'après un communiqué Renault Sport F1



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |