France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 
NEWS > 

Par Nicolas CHAZE le 18/04/2011
 
 
Grand prix à oublier pour Lotus Renault GP

Grand prix à oublier pour Lotus Renault GP

Après les évènements des qualifications avec le problème moteur de V. Petrov, et la mauvaise qualification de N. Heidfeld, l'objectif de Lotus Renault était de faire figurer les deux voitures dans le Top ten.

Réservez ici l'essai de votre future voiture

Suite à une mauvaise stratégie en course, L'équipe repart de Chine avec seulement deux points supplémentaires, bien loin des objectifs initiaux. Esperons que la Turquie sera plus clémente avec l'équipe Renault !


• Vitaly et Nick étaient tous les deux sur une stratégie à deux arrêts.
• Vitaly est parti en pneus tendres, a encore pris des tendres au tour 17 et a terminé en durs à partir du tour 37.
• Même choix pour Nick, pneus tendres au départ, tendres encore au tour 18, durs enfin au tour 30.

Vitaly Petrov, P9,
“Finir 9e et apporter deux points à l’équipe est toujours bon étant donnée notre position de départ. Mais nous sommes un peu déçus quand même de n’avoir pas pu rivaliser avec les meilleurs et prendre davantage de points. La stratégie était bonne, mais il nous faudra chercher où il nous sera possible de nous améliorer. Nous allons analyser les datas et voir ce qui n’a pas marché. Et nous ferons en sorte de répéter nos performances de l’Australie et de la Malaisie dès la Turquie.”

Nick Heidfeld, P12,
“Je ne suis pas content de mon résultat, même si je suis parti de la 16e place. Mon départ n’a pas été bon, mais j’ai été agressif sur le premier virage et j’ai pu gagner quelques positions. Au bout de quelques tours, j’ai commencé à rencontrer des problèmes avec le KERS et je ne pouvais plus utiliser la pleine puissance tout le temps. Cela a rendu les dépassements difficiles et la défense aussi. Je crois que notre rythme au deuxième relais n’était pas mal, mais il restait encore difficile d’attaquer les voitures devant moi. C’est la raison pour laquelle nous avons anticipé le second changement de pneus, dans l’espoir de retrouver une piste un peu plus claire et de passer les pilotes devant moi. Malheureusement, Perez et Sutil ont stoppé au même moment et je n’ai pas pu montrer ce dont nous étions capables au dernier relais.”

Eric Boullier, Team Principal et Directeur Général
“Avec nos positions sur la grille, répéter nos résultats précédents se présentait comme une tâche délicate. Au bout du compte, l’après-midi s’est révélé plutôt frustrant pour nous et nous n’avons pas vraiment progressé en course comme nous l’attendions. Une part de l’explication se trouve dans le fait que les dépassements ont été plus compliqués que nous le pensions, même avec l’aide du DRS. Par ailleurs, il nous faudra revoir notre stratégie parce que le timing pour les rappels au stand n’était pas facile aujourd’hui et il est clair qu’il faut choisir le bon moment pour changer de pneus. Malgré tout, il est toujours bon de grapiller quelques points grâce à Vitaly. Nous avons maintenant trois semaines pour nous préparer avant la Turquie et nous rassurer sur notre capacité à nous battre devant.”

Alan Permane, Ingénieur chef
“Une journée compliquée pour nous, largement conditionnée par nos qualifications ratées hier. Nous avons eu des difficultés à trouver le rythme et les deux pilotes ont connu des soucis pour dépasser. Vitaly n’a pas effectué un très bon départ et s’est trouvé coincé dans le trafic pendant son premier relais. A ce moment-là, nous hésitions encore entre deux et trois arrêts. Finalement, la piste s’est dégagée devant lui et son rythme était correct. Nous avons donc décidé que deux stops c’était la bonne option. Mais son deuxième relais a été plus compliqué en termes de rythme. Quant à Nick, nous avons choisi de lui faire suivre la même stratégie que Vitaly. Mais son KERS a surchauffé, ce qui signifiait qu’il ne pouvait s’en servir que sporadiquement. Il a donc eu beaucoup de mal à se frayer un chemin dans le peloton.”

Ricardo Penteado, Chef motoriste LRGP, Renault Sport F1
“Course longue et difficile pour l’équipe, avec des batailles à chaque tour pour les deux pilotes, jusqu’au dernier tour ! On peut être satisfaits de terminer dans le top ten après les difficultés rencontrées hier. Vitaly et Nick ont tout donné et ont fini au-dessus de leurs positions de départ, Vitaly rapportant les points de la 9e place. Les températures étaient notablement plus élevées qu’hier, mais l’ensemble R31-RS27 a bien fonctionné, même si nous savons que nous sommes capables de résultats bien meilleurs que 9e et 12e.”

• Le saviez-vous ?
La R31 avait meilleure vitesse de pointe en ligne droite cet après-midi, Nick atteignant 322,6 km/h et Vitaly 322,5.
 

d'après un communiqué Lotus Renault GP.





Les 25 dernières actualités liées:
 

 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées

Code