France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 
NEWS > 

Par Nicolas CHAZE le 04/04/2011
 
Quelques  news de la semaine

Quelques news de la semaine

L’actualité du Lotus Renault GP a été assez calme cette semaine. Apres la troisième place de Vitaly Petrov, l’équipe s’est tournée vers le deuxième challenge de la saison, le grand prix de Malaisie.


Le cas Nick Heidfeld


Mais tout d’abord revenons sur la performance de Nick Heidfeld. Sa course fut largement handicapée par sa 18eme place sur la grille. Remontant à la douzième place au premier virage, Il a été ensuite harponné au virage 11 par une Toro Rosso. La R31 a été sévèrement touché. Le ponton droit a été en partie détruit, laissant à l air libre les systèmes de refroidissement, ainsi qu’une partie du KERS qui a cessé de fonctionner. L’aérodynamique de la monoplace était fortement perturbé.

Mais en perdant une seconde et demie par tour, il est normal qu’il finisse la course à une lointaine douzième place comme le pilote l’a déclaré au journal Auto Motor Und Sport. On peut espérer que ce premier grand prix restera juste une exception durant le remplacement du polonais robert Kubica. « Quick Nick » doit mieux se qualifier, et marquer des points, car selon même les propos rapportés par Jean-Louis Moncet sur son blog ; « de source autorisée, inside the team, encore deux ou trois courses comme celles-là, et ça ira mal pour lui. »

 

Interview de Gérard Lopez


Gérard Lopez, Président de Genii Capital, est revenu sur la performance de son poulain. Il se félicite du maintien de Vitaly Petrov, alors que son pilote était tant décrié par la presse.


Comment évaluez-vous la performance de Vitaly au Grand Prix d’Australie ?
"De première classe ! Vitaly n’a pas commis la moindre erreur de tout le week-end, ce qui est son objectif prioritaire de la saison. Son podium n’est pas le fruit de circonstances fortuites : il a battu les Ferrari et une Red Bull sans bavure. Nick n’a pas eu de chance, sa voiture a été très endommagée au premier tour. Mais il est fort."

Le résultat du Grand Prix d’Australie est aussi issu d’une performance d’ensemble. L’équipe devient-elle de plus en plus forte ?
"Aucun doute là-dessus. Nous avions obtenu un podium ici l’an dernier, mais celui-ci est encore plus fort. Vitaly l’a conquis de ses mains et notre voiture s’est montrée encore meilleure en course qu’en qualifications. Une grosse performance d’équipe a appuyé les efforts de Vitaly. Chacun a exécuté des pit stops propres et la stratégie nous a permis de griller Webber et de pointer notre nez devant Alonso. Je suis fier de tous."

Un désagrément dans ce week-end quand même ?
"Oui, un : ne pas avoir été sur place pour profiter du résultat !"

Beaucoup de gens doutaient de votre choix cet hiver à propos de Vitaly…
"Eh bien, nous leur avons prouvé qu’ils avaient tort, non ? La Russie a toujours été une place forte du sport international : football, athlétisme et tant d’autres… Le seul chainon manquant jusqu’à maintenant était un pilote compétitif. Avec Vitaly, elle s’est maintenant trouvé un fantastique ambassadeur et nous sommes fiers de l’avoir soutenu."

Le podium d’hier va-t-il aussi apporter des retombées commerciales pour l’équipe ?
"Genii Capital et Mangrove Capital Partners sont proches de la Russie depuis longtemps. Quand Vitaly a accédé à la Formule 1, nous avions deux tâches importantes. La première consistait à faire de lui un pilote complet en l’espace de quelques mois. En l’absence d’essais en cours de saison et face à la pression de la course au plus haut niveau, ses progrès ont été remarquables. La seconde tâche était « d’initier » la Russie à la Formule 1. Ce qui a demandé beaucoup de pédagogie, toute une culture du sport à expliquer. Je suis heureux de dire que ces entreprises ont été couronnées de succès. Très peu de gens avaient une idée de ce sport quand Vitaly est arrivé sur la grille de départ. La saison dernière, les audiences télé en Russie ont doublé en huit mois. C’est plus qu’encourageant !"

Cela se traduira-t-il par de nouveaux logos sur la voiture bientôt ?
"Vous le savez, quelques entreprises russes sont déjà des partenaires importants de Lotus Renault GP cette année. Je les crois ravies des possibilités, et de la visibilité, offertes par notre plate-forme. Je suis sûr que la performance de Vitaly à Melbourne va attirer encore de nouveaux partenaires, surtout parce que son résultat n’apparait pas comme un coup unique du à la chance. Je suis résolument optimiste."

 

Une combinaison dorée

les pilotes LRGP arboreront des nouvelles combinaisons pour le grand prix de Malaisie, car la couleur noir retient trop facilement la chaleur. Par conséquent, les combinaisons auront une teinte dorée, et seront reconduites sur tous les grands prix "chauds" de la saison.

 

Communiqué Lotus Renault GP
 



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |