France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 
NEWS > 

Par Loic FERRIERE le 11/12/2010
 
Renault redevient simple motoriste

Renault redevient simple motoriste

Depuis quelques semaines l'opportunité de vendre les parts restantes dans le RF1 Team ne faisait plus de doutes, mais tardait à être officialisé. En date du 8 décembre, la chose est entendue, Renault ne possède plus rien du team RF1, ex Benetton.


Une page de l'histoire de Renault en F1 se tourne donc avec cette annonce. Après avoir remporté de nombreux succès dans les années 80 avec sa propre monoplace et son légendaire moteur Turbo, Renault avait décidé de quitter la F1 au mlilieu des années 80 pour revenir en tant que simple motoriste en 1989, avec les nombreuses victoires

A l'issue de la saison 1997, Renaut avait décidé de se retirer estimant que le retour sur investissement n'était plus assez intéressant.
En 2001, la possibilité de racheter les parts de Bénétton ont permis à Renault de revenir en tant que team à 100%. Vont suivre les titres en 2005 et 2006 (pilotes et constructeurs), mais aussi des affaires moins glorieuses comme celle du crashgate, et des performances très décevantes.

Vient ensuite 2010, où l'équipe est revendue à 75% à Génii Capital car l'équipe était considéré trop couteuse... La vente des 25% restant n'est donc pas une surprise de la part de Renault qui avait déjà commencé l'année dernière à se désengager massivement de son équipe.

Le FR1 Team sera désormais appelé Lotus Renault GP. Renault ne sera désormais plus que motoriste de cette écurie, son client étant donc le nouveau team Lotus. Renault fournira également son soutien technologique (Kers,...)

Outre Lotus, Renault continue de motoriser le team champion du monde Red Bull Racing, et ce, pour deux années supplémentaires conformément à son contrat.
Enfin, 1Malaysia Racing Team (UK) Ltd (ex Lotus Racing) sera un nouveau client pour Renault en 2011 et écurie débutante dans la discipline en 2010, elle a des bases technologiques solides avec le moteur Renault et la boîte de vitesses de Red Bull Technology.

En décidant d’équiper trois écuries la saison prochaine, Renault renoue ainsi avec son cœur de métier
de motoriste, et se met en ordre de marche pour relever les défis à venir - notamment celui de la
prochaine réglementation moteur qui sera mise en place dans les années à venir. Si les détails de
cette réglementation sont encore en discussion, ses principes directeurs sont connus : faire en sorte
que les innovations de la F1 puissent servir au mieux les progrès dans l’automobile de série ; mettre
en avant des technologies plus respectueuses de l’environnement ; diminuer les budgets et enfin,
permettre que le « show » soit le plus spectaculaire possible.

Renault devient donc un fournisseur de technologie, la F1 lui apportant désormais une certaine image, mais également un revenu...

Le seul problème désormais réside dans le fait que le développement des moteurs est dorénavant gelé. Celui-ci ne représente alors plus l'élément principal de la voiture, au contraire des années 90. La plupart des moteurs se valent (certains comme Mercedes sont plus puissants, d'autres comme le Renault plus économe,..), et quoiqu'il en soit rattraper la concurrence, ou même accroitre son avance est impossible. Vive la vitrine !

Une lueur d'espoir reste toutefois possible avec l'introduction en 2013 de petits moteurs turbo (le retour...) de seulement 1.6l... Forcément, un important travail de R&D devra être mené sur ce point. Mais là encore, si leur développement est également figé, la recherche sera bien maigre... Le réglement n'étant pas encore finalisé, inutile de tirer des plans sur la comète pour le moment.
 



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |