France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 
NEWS > 

Par Nicolas LIGNON le 16/05/2010
 
Monaco : Renault F1 monopolise le podium

Monaco : Renault F1 monopolise le podium

Kubica est monté sur le podium d'un Grand Prix pour la deuxième fois de la saison et remonte à la 6e place du championnat. C'est aussi une belle performance pour le moteur Renault, qui place trois voitures motorisées par le V8 français sur le podium


Robert Kubica (3ème)
« Terminer troisième à Monaco est un excellent résultat pour nous après un très bon weekend. Personne ne nous attendait sur le podium ici, mais nous avons occupé les avants postes lors de tous les roulages et toute l'équipe mérite vraiment ce résultat. Il s'agit aussi d'une excellente performance pour les moteurs Renault, qui occupent les trois premières places finales. Au début de la course, j'ai perdu une place face à Sebastian Vettel, mais je savais que le départ serait difficile depuis la partie sale de la piste. Normalement, j'aurais défendu ma position, mais Mark a été un peu lent à s'élancer et j'ai pensé qu'il me serait possible de le dépasser. Malheureusement, mes roues arrière ont patiné et il était alors trop tard pour fermer la porte à Sebastian car je devais aussi me défendre face à Felipe Massa. En course, notre rythme était très bon et j'étais un peu plus rapide que Vettel en primes, surtout après les neutralisations. Cela montre les progrès que nous effectuons et c'est très encourageant pour les courses à venir. »




Le doublé des Red Bull Renault de Webber (au centre) et Vettel (à gauche) puis la troisième place de Kubica (à droite) est aussi une belle performance pour le moteur Renault, qui prend les trois places du podium



Vitaly Petrov (Abandon)
« Je suis un peu déçu de ne pas voir la ligne d'arrivée mais j'ai senti quelque chose à l'arrière et l'équipe a décidé de me faire rentrer à quelques tours de la fin. Malheureusement, ma course a également été compromise par une crevaison, ce qui m'a coûté du temps et m'a fait perdre un tour. Le départ, quant à lui, n'a pas été mauvais. J'ai gagné quelques positions, mais nous n'avons pas énormément progressé dans le classement au moment des arrêts au stand.
Nous devrons étudier pourquoi. Cela dit, j'ai bouclé la quasi totalité de la distance de course et c'est de l'expérience supplémentaire. J'espère pouvoir revenir à Monaco l'année prochaine et y inscrire des points. »


Eric Boullier (Team Principal chez Renault F1)
« Décrocher un podium à Monaco est un très bon résultat pour l'équipe comme pour Robert. En partant de la première ligne, nous avions de grandes ambitions et nous sommes très contents de cette troisième place. Robert a disputé une course fantastique et la performance de la voiture était très solide, ce qui nous a permis de maintenir la pression sur Red Bull et de rester devant nos rivaux. Je tiens à féliciter toute l'équipe, qui peut être vraiment fière de son travail et qui a contribué à ce résultat. Bien sûr, il est très agréable de voir trois moteurs Renault sur le podium également ! Vitaly, quant à lui, a tout d'abord été pénalisé par sa sortie de piste en qualifications. Il a ensuite été victime d'une crevaison, ce qui a ruiné ses chances de terminer dans le top10. Nous nous concentrons maintenant sur la Turquie, où nous poursuivrons le processus de développement qui a fait ses preuves depuis le début de la saison. La voiture a montré son potentiel sur des circuits lents et bosselés. A nous de la rendre compétitive sur les circuits à venir. D'une manière générale, nous sommes ravis de la manière dont évolue la situation. »




Pour la deuxième fois de la saison, Robert Kubica (Renault) est monté sur le podium d'un Grand Prix, aujourd'hui à Monaco



Alan Permane (Chef Ingénieur chez Renault F1)
« Bien qu'il soit agréable de terminer sur le podium, nous sommes un peu déçus d'avoir perdu une position face à Vettel au départ, surtout parce que notre voiture était très rapide aujourd'hui. En pneus prime, nous étions au moins aussi compétitifs que Vettel, mais on sait qu'il est quasiment impossible de dépasser à Monaco. Il nous a donc fallu nous contenter de la troisième place. La course de Vitaly a été compromise par une crevaison à l'arrière droit. Il a dû boucler trois quarts de tours avec un pneu à plat, ce qui lui a fait perdre un temps impossible à compenser par la suite. Nous disposons de nouveautés aérodynamiques pour la Turquie et espérons pouvoir construire sur le résultat d'aujourd'hui. »

Rémi Taffin (Responsable des opérations piste chez Renault F1)
« Nous montons sur le podium à Monaco, ce qui est une bonne chose. Tout le monde a bien fait son travail ce week-end, équipe et pilotes. Malheureusement, Robert a perdu une place au premier virage et malgré les faits de course, nous sommes restés dans cette position jusqu'à l'arrivée. Vitaly a fait son maximum, mais il a été victime d'une crevaison puis a connu un problème technique en fin de course. Félicitations à tous les motoristes Renault, enfin pour le triplé qu'ils décrochent aujourd'hui. Côté Renault F1 Team, nous n'avons connu aucune alerte avec nos V8, dont l'un disputait sa deuxième course et l'autre sa troisième. La dernière fois que les moteurs Renault ont rempli un podium, c'était au Grand Prix du Luxembourg en 1997 où les moteurs Renault avaient occupé les quatre premières places. Les moteurs Renault ont occupé les trois premières places au Grand Prix de Grande Bretagne en 1997. »



Classement du Grand Prix de Monaco



 
Classement du Championnat du Monde des Pilotes et des Constructeurs 2010



 
Réagissez à cet article ici sur le Forum PlaneteRenault


Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |