France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 
NEWS > 

Par Nicolas LIGNON le 14/05/2010
 
F1 Monaco - Interview de Kubica

F1 Monaco - Interview de Kubica

Victime d'un mauvais départ qui lui a fait perdre deux places à Barcelone, Robert Kubica espère bien inscrire de gros points ce week-end à Monaco


Robert, vous avez marqué des points en Espagne le week-end dernier mais vous étiez un peu déçu de votre course…
« C’était un peu frustrant car mon premier tour a été difficile et j’ai perdu trois places. Cela a affecté le reste de ma course. J’ai également connu un incident avec Kobayashi, ce qui a endommagé ma voiture et a entraîné beaucoup de souvirage. Mais malgré une voiture un peu rétive, mon rythme de course était pas mal et j’ai pu suivre Sutil de très près après mon arrêt au stand. Malheureusement, il est difficile d’effectuer des dépassements à Barcelone et je n’ai pas pu le passer. Il était encourageant de voir notre rythme ce weekend, surtout comparé à celui des Mercedes. Je pense que nous aurions mérité de marquer plus de points. »



Robert Kubica lors du Grand Prix d'Espagne 2010



Parlons de Monaco, est-ce un Grand Prix que vous appréciez et quelles sont vos attentes pour le week-end ?
« J’ai toujours aimé les circuits urbains et surtout Monaco, où j’ai toujours obtenu de bons résultats. En ce qui concerne la voiture, Monaco présente des aspects positifs et négatifs. Il sera difficile d’avoir une idée précise concernant notre compétitivité avant les essais libres de jeudi. Aussi, comme on a pu le voir à Barcelone, la séance de qualifications sera une partie déterminante du week-end car dépasser est encore plus difficile à Monaco qu’ailleurs. Si on veut marquer de gros points, il faudra se qualifier en haut de la grille et éviter toute erreur. »

Quel est le secret d’une bonne mise au point à Monaco ?

« Il faut une voiture réactive et facile à piloter. Pour trouver les derniers petits dixièmes, il faut être en confiance. Cela permet de vraiment pousser jusqu’à la limite et frôler les rails. Je pense que le défi sera encore plus grand cette année avec le plein d’essence car les voitures sont automatiquement moins vives. Avant, on prenait le tunnel à fond mais avec la charge d’essence, je pense que le challenge sera beaucoup plus relevé. »



Réagissez à cet article ici sur le Forum PlaneteRenault


Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |