France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 
NEWS > 

Par Nicolas LIGNON le 06/05/2010
 
F1 Espagne - Interview de Petrov

F1 Espagne - Interview de Petrov

Septième du Grand Prix de Chine, le Russe Vitaly Petrov espère être meilleur à Barcelone


Vitaly, après quatre courses, de quelle manière évaluez-vous votre début de carrière en F1 ?
« Le début d’année a été relativement difficile pour moi et certaines opportunités ont été perdues lors des trois premières courses. Les choses ne se sont pas déroulées de la manière dont elles auraient dû et ce pour différentes raisons : j’ai fait une erreur en Australie et nous avons eu des problèmes avec la voiture à Bahreïn puis en Malaisie. Finir la course en Chine et marquer mes premiers points a été un très bon feeling, qui a aidé à compenser la déception des premières courses. Cela dit, j’en veux toujours plus et maintenant que j’ai terminé septième, je veux faire mieux. »

A quel point boucler une distance de course était-il important ?
« J’ai énormément appris à Shanghai, surtout parce que c’était une course sur piste mouillée dans des conditions qui évoluaient sans cesse. En début de Grand Prix, il était vraiment difficile de savoir la manière dont la météo allait évoluer et s’il fallait changer de pneumatiques. J’étais constamment en liaison radio avec l’équipe lors des prises de décision stratégiques. J’ai aussi appris à gérer mes pneumatiques. Vers la fin de la course, j’étais très rapide et j’ai pu me battre puis dépasser Schumacher et Webber, qui avaient du mal avec leurs gommes. J’ai beaucoup aimé les derniers tours et je ne voulais pas que la course s’arrête. »



Le Russe Vitaly Petrov (Renault)



Vous avez dit récemment que Renault était comme une famille – parlez-nous de vos relations avec l’équipe…
« Oui, c’est vrai. L’équipe est comme une grande famille au sein de laquelle je suis en confiance. Nous travaillons bien ensemble et elle n’a de cesse de m’aider à progresser. Comme je l’ai déjà dit, c’est la détermination de tous qui m’impressionne le plus, ainsi que le fait de voir autant de personnes travailler dans le seul but d’améliorer la voiture à chaque course. Il règne une très bonne atmosphère dans le garage et on peut vraiment sentir que tout le monde donne son maximum. »

Nous sommes de retour en Europe et nous nous préparons pour Barcelone, un circuit que vous connaissez bien. Avez-vous hâte d’y arriver ?
J’y ai couru de nombreuses fois en GP2 et j’ai participé aux essais de l’hiver dernier à Barcelone. C’est un circuit pour lequel toutes les équipes sont bien préparées, et je pense que les écarts seront très faibles. Nos essais en février dernier n’ont pas été très bons, mais avec de meilleures conditions météo et de piste, ce sera différent pour la course. J’espère que nous serons meilleurs. Le circuit lui-même est technique, très difficile, et les dépassements y sont quasi impossibles. La séance de qualifications sera donc cruciale. »



Réagissez à cet article ici sur le Forum PlaneteRenault


Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |