France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 
NEWS > 

Par Yann NOVION le 23/03/2010
 
GP Australie, interview de Petrov

GP Australie, interview de Petrov

Petrov qui a fait un départ tonitruand lors de sa première course est très confiant pour le début de saison, son but est de rentrer en Q3 ce week-end chose tout à fait possible si les modifications de la R30 portent leurs fruits.


Vitaly, comment évaluez-vous votre premier week-end en F1 ?

« Résultat final mis à part, je suis très satisfait du weekend. Il s’est passé sans encombre majeur. J’ai commis une erreur en séance de qualifications, dans Q2, et je n’étais donc pas aussi haut sur la grille de départ que je ne l’aurais souhaité, mais je me suis rattrapé en faisant un bon début de course et en me positionnant à la 11e place. L’équipe m’a beaucoup aidé durant le weekend et nous avons fait un bon travail avec les ingénieurs et les mécaniciens afin de trouver un équilibre satisfaisant. La voiture était fantastique dimanche et cela me rend très optimiste pour les prochaines courses. »

Rien ne semble vous déstabiliser – est-ce un trait de caractère ?

« Je préfère prendre les choses calmement. Cela fait longtemps que je pilote et, même si la F1 est plus difficile que toute autre catégorie, l’objectif reste de faire le mieux possible avec la voiture à votre disposition. Je n’étais pas inquiet avant la course mais je me suis senti mieux après le départ, en remontant dans le peloton dans le premier tour et en me battant contre les pilotes autour de moi. A présent, mon objectif est de me rapprocher de plus en plus du top 10 sans commettre d’erreur. »

Quelle a été la réaction de la Russie par rapport à votre première course ?

« Le soutien que j’ai reçu de la Russie jusqu’à présent a été fantastique. La Formule 1, c’est nouveau pour mon pays et les gens découvrent et apprennent encore les différents aspects de ce sport. Il y a beaucoup d’enthousiasme et j’ai reçu beaucoup de messages d’encouragement, alors je voudrais remercier tous les fans pour leurs encouragements en Russie. Cela dit, quand je me glisse dans le baquet, je suis concentré sur mon travail et je ne pense qu’à la course. C’est très motivant de savoir qu’il y a un nombre important de personnes derrière moi. Néanmoins, je ne ressens pas de pression supplémentaire. »

De quelle manière allez-vous aborder l’apprentissage d’un nouveau circuit en Australie ?

« Le plus important, c’est d’apprendre le circuit et de comprendre son rythme. Je dois le voir de moi-même, toucher le bitume, voir les vibreurs et faire le tour à pied pour avoir un vrai feeling de ce que j’ai à faire. Ensuite, je ferai tout mon possible pour faire un bon travail. Nous verrons comment cela va se passer. »

Communiqué Renault F1 Team




Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |