France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 
NEWS > 

Par Loic FERRIERE le 31/01/2010
 
Présentation de la R30... ou plutôt R29

Présentation de la R30... ou plutôt R29

Comme prévu, Renault a levé le voile sur la R30 cette après midi. Comme prévu, le départ de ING, et l'absence de sponsor principal important permet au team Renault de revenir aux couleurs d'origines, à savoir le noir et le jaune.


Ainsi, la nouvelle robe du Renault F1 Team pour 2010 est désormais connue. Etonnante dans sa livrée, avec ses rayures sur le capot moteur telle une abeille (c'est le côté écolo de Renault) la forme de la monoplace ne l'est par contre pas du tout.

En effet, en lieu et place de la R30, on redécouvre la F1 la plus ratée de l'histoire de Renault, la R29 qui a usé, à quelques exceptions près, les fonds de grilles de départ en 2009, et ce, malgré la présence d'Alonso.


Pourtant, Renault avait bien annoncé la présentation de la R30. Joke ? Occupation du terrain médiatique, refus de livrer les secrets de la future R30 qui s'annonce, fort heureusement, radicalement différente de la R29, problème, retard dans l'acheminement,... ?

Preuve de ce joke, James Allison, directeur technique de l’écurie, avait affirmé hier que la R30 serait une monoplace beaucoup plus svelte que la R29. Autre preuve, l'aileron avant est identique, avec son "gros nez" notamment.

Il n'empêche, la R30 devrait être visible dès demain à l'occasion des premiers essais hivernaux.

 

Autre point frappant, le manque cruel de sponsors. Ainsi, hormis le groupe pétrolier Total-Elf, et quelques mécènes mineurs, aucun gros sponsor n'est présent sur la voiture, preuve d'une réelle crise d'image de Renault en F1, quand on voit ses principaux concurrents que sont Ferrari, McLaren, Mercedes,...

Il faut dire aussi que l'affaire de l'année dernière n'est pas du style à aider pour l'arrivée de nouveaux sponsors. Mais McLaren avait bien réussi il y a deux ans pourtant !


Ainsi, l'arrivée officielle du russe Petrov pour piloter la seconde monoplace aux côtés de talentueux Kubica, n'est pas étonnante.

Outre un coup  de volant qui n'est pas mauvais du tout, mais qui a tout à prouver en F1, il apporte surtout avec lui la bagatelle de 10 à 15 millions d'euros, ce qui va permettre de boucler le budget 2010.
Un pilote "payant" chez Renault, c'est tout de même une première !


Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |