France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 
NEWS > 

Par Nicolas LIGNON le 06/05/2009
 
Présentation du Grand Prix d'Espagne

Présentation du Grand Prix d'Espagne

ING Renault F1 Team présente la cinquième épreuve du championnat du monde de Formule 1 2009, le Grand Prix d’Espagne


Le circuit de Catalunya, près de Barcelone, est sans aucun doute le tracé que les équipes expérimentent le plus chaque saison de par les centaines de kilomètres d’essais bouclés chaque hiver sur ce tracé. Peu de circuits du calendrier offrent une telle variété de virages à moyenne et haute vitesses. Circuit aéro par excellence offrant peu de zones de freinages importantes, les dépassements restent difficiles à Barcelone. Une bonne performance en qualifications et une stratégie pointue seront donc déterminantes ce week-end encore !

Aérodynamique
L’efficacité aérodynamique a toujours été un facteur clé à Barcelone, même si la nouvelle chicane conçue l’an dernier a modifié un des secteurs les plus critiques à haute vitesse, ce qui implique que la piste n’est désormais plus aussi exigeante qu’elle l’a été. Cependant, le Circuit de Catalunya est aujourd’hui encore le test ultime pour les packages aérodynamiques et les équipes utiliseront ici un niveau d’appui élevé pour garantir la compétitivité de leur voiture sur l’intégralité du tour.

Fernando Alonso : « Le circuit présente beaucoup de virages rapides où une bonne performance aéro est donc nécessaire. Le virage 9 est un bon exemple car le virage à droite est pris en 5ème à peu près à 230km/h. Il faut être très précis et ne pas faire d’erreur à la sortie. Il est important d’avoir une bonne vitesse sur la ligne droite. »




Le circuit de Barcelone



Suspensions
En ce qui concerne les suspensions, il s’agit une fois de plus de trouver le meilleur compromis pour offrir aux pilotes une voiture bien équilibrée et réactive. On optera donc pour un réglage relativement dur à l’avant pour avoir une monoplace efficace dans les changements rapides de direction, tout en ayant un arrière peut être plus souple de sorte à optimiser la motricité de la voiture en sortie de virages lents comme par exemple dans les virages 14 et 15.

Nelson Piquet Jr explique : « La fin du tour était auparavant un secteur rapide mais avec l’introduction de la chicane il y a deux ans, ce secteur est désormais lent nécessitant un bon grip mécanique et de la motricité. Il est particulièrement important d’effectuer une bonne sortie du virage 15 car il amène immédiatement au virage final et sur la dernière ligne droite longue d’un kilomètre. Si on perd de la vitesse au virage 15, on peut être vulnérable lors de l’attaque de la longue ligne droite. »

Les hauteurs de caisse seront également un paramètre à prendre en compte. On a tendance à opter pour une voiture assez basse pour améliorer ses performances aérodynamiques.

Performance moteur
Barcelone n’est pas réputé pour être un circuit exigeant pour le bloc moteur avec seulement 61% du tour effectué à pleine charge. Il y a relativement peu de zones de forte réaccélération et le moteur est généralement sollicité à mi-régime. Il s’agira d’offrir aux pilotes un moteur souple et progressif pour garantir une bonne stabilité de la monoplace et ainsi limiter l’usure des pneumatiques.

Pneus
Le Circuit Catalunya est un circuit aéro, certes, mais aussi réputé pour être particulièrement exigeant pour les pneumatiques de par les nombreux virages à haute vitesse et sa surface abrasive.

Le virage le plus éprouvant est peut-être le virage 3 comme l’explique Fernando Alonso : « Le virage 3 est très éprouvant : on est à 250km/h pendant deux ou trois secondes, c’est très physique pour les muscles du cou. La clé est de trouver la bonne ligne car il n’y a pas de marge d’erreur possible à l’entrée du virage. Si on la trouve, on peut prendre le virage avec un bon grip et il n’est pas si difficile à négocier. Par contre, si vous ratez l’entrée du virage, même un tout petit peu, vous devrez vous battre avec du survirage et puis du souvirage, ce sera dur pour les pneus et vous fera perdre du temps tout au long du virage. »

Les pneus sont généralement soumis à des charges importantes, notamment le pneu avant gauche, qui est particulièrement sollicité dans les droites rapides comme les virages 3 et 9. Par conséquence, Bridgestone proposera aux équipes les enveloppes dures et tendres de sa gamme. Nul doute que les écuries accorderont une attention toute particulière à l’usure et la dégradation de leurs pneumatiques lors des essais libres de vendredi afin de déterminer quel type conviendra à la plus grande partie de la course.


 
Programme télé pour le Grand Prix de Chine



 
Réagissez à cet article ici sur le Forum PlaneteRenault


Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |