France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 
NEWS > 

Par Loic FERRIERE le 11/04/2009
 
Une R28 détruite au RoadShow de Dubai

Une R28 détruite au RoadShow de Dubai

A l'occasion du Roadshow, qui donne rendez vous au fans de sport automobile aux quatre coins de la planète tout au long de l'année, c'est à Dubai, en plein milieu du déset que Renault a offert ce spectacle aux fans locaux.


Imaginez la scène…deux voitures Renault F1 en plein désert, aux portes de Dubaï. Des dunes de sable à perte de vue…Nous sommes à peu près à une heure de route du centre de Dubaï et la dernière chose que l’on pourrait s’attendre à voir, ce sont deux des voitures les plus rapides au monde.

Romain Grosjean, troisième pilote ING Renault F1 Team, et Adam Kahn, pilote Roadshow ING Renault F1 Team, sont au volant des monoplaces. Ils s’apprêtent à écrire une page d’histoire : ils seront les premiers à piloter une Formule 1 dans le désert.


 
La scène de cette démonstration unique se passe sur un bout de bitume, une autoroute qui passe à travers les dunes de sable. Mis à part le désert, il n’y a pas grand signe de vie dans cet environnement austère. Peu avant que débute cette démonstration, un troupeau de chameaux sauvages passe par l’autoroute, intrigué par le bruit et par les couleurs vives du Renault F1 Roadshow. Leur curiosité ne dure pas longtemps et le troupeau repart calmement.

Romain et Adam s’installent dans leur R28 pour cette démonstration unique. Les monoplaces disparaissent de vue rapidement et l’on entend le moteur V8 vrombir au loin, en plein désert. La scène est presque irréelle.


 « Piloter la R28 dans le désert est une expérience unique, et cela n’a jamais été fait auparavant, » s’est enthousiasmé Romain Grosjean en sortant du cockpit de la monoplace. Adam Kahn, tout aussi enchanté, a dit : « Ceci est ma première expérience en tant que pilote Roadshow et quelle chance de débuter ici à Dubaï. Mis à part un peu de poussière, la surface était lisse et plate nous permettant de rouler à fond. J’ai beaucoup aimé ! »

Mohammed Ben Sulayem, vice-président sport de la FIA, était également au volant de la R28. Un multiple champion de rallye, 14 fois champion Middle East Rally et féru de voitures, il n’est pas étranger aux voitures de haute performance. Cette opportunité d’être au volant de la R28 a vraiment impressionné Mohamed : « J’ai la chance de posséder un certain nombre de voitures de sport mais on ne peut pas les comparer à la puissance incroyable de cette voiture de Formule 1. Je suis très impressionné. C’est génial que Renault soit venu à Dubaï pour ce Roadshow, c’est un évènement fabuleux Je les remercie de m’avoir accordé cette chance de piloter la monoplace. »


 

Seule ombre au tableau: le crash d'une R28, par Mohammed Ben Sulayem (ci-dessus), quelques mètres après le départ d'un face à face avec une Ford GT pilotée par Romain Grosjean.

Très certainement victime d'un problème hydraulique, la R28 est allée s'encastrer dans le muret des stands.


Heureusement, hormis les dégâts matériels, le pilote n'a pas été blessé.

Les Roadshow de Renault offrent vraiment un spectacle inimitable, même si cette dernière démonstration aurait vraissemblablement préférée être évitée.

Mail nul doute que les spectateurs présent s'en souviendront !


Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |