France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 
NEWS > 

Par Nicolas LIGNON (d'après Renault F1 Team) le 12/10/2008
 
Alonso (Renault) remporte le GP du Japon

Alonso (Renault) remporte le GP du Japon

Le double champion du monde, Fernando Alonso, s'impose à Fuji et décroche sa deuxième victoire consécutive. Nelson Piquet Jr se classe quatrième


Au départ, Kimi Räikkönen (Ferrari) réagit le premier, mais Lewis Hamilton (McLaren-Mercedes) cherche à conserver l'avantage de sa pole position et retarde son freinage au maximum. Il sème la panique dans le peloton, qui prend le premier virage très large. Robert Kubica (BMW) en profite pour s'infiltrer, devant la Renault de Fernando Alonso. Suivent Heikki Kovalainen (McLaren), Jarno Trulli (Toyota), Felipe Massa (Ferrari) et Lewis Hamilton (McLaren).

Dans le deuxième tour, le Britannique cherche à dépasser Felipe Massa. Les deux hommes s'accrochent : la Ferrari repart, la McLaren est en dernière position et rentre au stand. Kimi Räikkönen (Ferrari) passe alors en 5ème position, devant Sébastien Bourdais. Massa est alors 7ème.

Dans le 8ème tour, Kimi Räikkönen (Ferrari) parvient à dépasser Jarno Trulli (Toyota) et il s'empare de la 4ème position.

 

Alonso a remporté là sa deuxième victoire consécutive après celle de Singapour

Après 10 tours, Fernando Alonso est toujours deuxième à 1.7 seconde tandis que Heikki Kovalainen et Kimi Räikkönen reviennent assez fort.

Dans le 17ème tour, la direction de course annonce une pénalité « drive through » pour Lewis Hamilton à cause de sa manœuvre au départ. Au même moment, Heikki Kovalainen abandonne sur problème mécanique.

Un tour plus tard, Robert Kubica plonge vers les stands et il laisse le commandement de la course à Fernando Alonso. L'Espagnol en profite pour réaliser le meilleur tour en course. Kimi Räikkönen ravitaille lui aussi. Fernando Alonso stoppe quant à lui à la fin du 18ème tour, tout comme Felipe Massa... qui écope peu après d'une pénalité « drive through » pour le contact qu'il a provoqué avec Lewis Hamilton en début de course. La bonne nouvelle, pour Renault, c'est que Fernando est passé devant Kubica à la faveur des ravitaillements.

Devant, au 24ème tour, Sébastien Bourdais (Toro Rosso-Ferrari) ne s'est pas encore arrêté et il prend la tête, devant Nelson Piquet Jr, qui n'est pas passé par les stands lui non plus. Fernando Alonso est alors troisième, il est donc leader virtuel de l'épreuve. Nelson ravitaille quant à lui dans le 28ème tour et il reprend la piste 6ème. Nouveau classement : Alonso, Kubica (+7.8 sec), Raikkonen (+12.4 sec). L'Espagnol cravache et mène sa course à la cadence d'une qualification.
 
 

Nelson Piquet Jr termine à la 4e place et apporte 4 points supplémentaires à l'équipe française qui augmente son avance au classement constructeurs sur Toyota

Dans le 35ème tour, Mark Webber (Red Bull-Renault) observe son premier arrêt. Il permet à Nelson Piquet Jr de gagner une place supplémentaire. Devant, Fernando Alonso a déjà 10 secondes d'avance sur Kubica. Dans le 41ème tour, Fernando Alonso réalise une nouvelle fois le meilleur tour en course. Deux boucles plus tard, l'Espagnol ravitaille pour la dernière fois, passe les pneus tendres, et reprend la piste en 6ème position derrière. Kubica reprend alors la tête devant Räikkönen et Trulli.

Robert Kubica, dont la BMW a des problèmes de comportement, doit anticiper son deuxième ravitaillement au 46ème tour. Räikkönen prend le commandement mais ravitaille un tour plus tard. Il laisse la première place à Trulli, devant Piquet et Bourdais. Le Brésilien s'installe en tête lorsque ses deux rivaux passent à leur stand pour la dernière fois, au tour 50.

Fait de course au tour 51 : en sortant des stands, Bourdais accroche Massa. Les deux hommes peuvent repartir mais perdent du temps. Ils sont sous enquête des commissaires, qui donneront leur verdict après l'arrivée.

 

Le double champion du monde Fernando Alonso (Renault) devance Robert Kubica (BMW) et Kimi Räikkönen (Ferrari)

Dans le 53ème tour, Nelson Piquet ravitaille tandis que Kimi Raikkonen revient dans les roues de Robert Kubica : on se bat ici pour la deuxième place. Piquet sort quatrième et dépasse Trulli.

Fernando retrouve alors la tête du Grand Prix. Il dispose de 12 secondes d'avance sur Kubica, qui ralentit Raikkonen et permet à Nelson de revenir. Le Brésilien n'est plus qu'à une seconde du Finlandais dans le 57ème tour. Il commet cependant une petite erreur dans le 61ème tour et perd 6 secondes : il coupe son effort et joue la 4ème place.

Dans le 65ème tour, Massa parvient à dépasser Webber : il entre dans le top8 in extremis.

Après 67 tours, le drapeau à damier s'abat sur Fernando Alonso, vainqueur du Grand Prix devant Robert Kubica et Kimi Räikkönen. Nelson Piquet Jr est 4ème. Fernando Alonso remporte la 21ème victoire de sa carrière, la deuxième de rang. Il inscrit 30 points en quatre courses : aucun pilote n'a fait mieux sur la grille depuis Spa-Francorchamps.

Au championnat des équipes, ING Renault F1 Team marque 15 points. L'équpe a 16 points d'avance sur Toyota à la quatrième place des constructeurs.

 
Classement du Grand Prix du Japon


 
Classement du Championnat des Constructeurs puis des Pilotes


 
Réagissez à cet article ici sur le Forum PlaneteRenault


Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |