France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 
NEWS > 

Par Nicolas LIGNON (d'après Renault F1 Team) le 28/09/2008
 
Singapour: Victoire d'Alonso sur Renault

Singapour: Victoire d'Alonso sur Renault

Fernando Alonso remporte le Grand Prix de Singapour au terme d'une course magnifique. Il devance Nico Rosberg et Lewis Hamilton


Le Grand Prix de Singapour, première course de F1 à se dérouler de nuit, a tenu toutes ses promesses. Au terme de plusieurs coups de théâtre, Fernando Alonso s'empare de la victoire alors qu'il s'est élancé de la 15ème place. Voici comment...

Au départ, Felipe Massa (Ferrari) tire avantage de sa pole position et vire en tête dans le premier virage, devant Lewis Hamilton (McLaren) et Kimi Raikkonen (Ferrari). Suivent Robert Kubica (BMW) et Sebastian Vettel (Toro Rosso). Du côté d'ING Renault F1 Team, Fernando Alonso prend un excellent envol et il pointe 12ème à la fin du premier tour. Il est chaussé de pneus tendres. Nelson, quant à lui, est alors 18ème.

 

Au 15ème tour, Nelson Piquet sort violemment. « Désolé les mecs » lâche-t-il par radio. Il a fait un tête-à-queue et la Renault est très abîmée sur le côté droit


Dans le 8ème tour, Fernando parvient à se défaire de la Toyota de Trulli et il s'empare de la 11ème position. L'Espagnol passe par les stands pour la première fois dans le 11ème tour : il passe alors les pneus tendres. A ce moment, Kimi Raikkonen semble trouver un peu de vélocité et il se rapproche rapidement de Lewis Hamilton.

Dans le 15ème tour, Nelson Piquet sort violemment de la piste. Il détruit sa R28 mais est indemne. La voiture de sécurité est déployée. Nico Rosberg et Robert Kubica, qui n'ont plus d'essence, doivent passer par les stands malgré le fait que la voie ne soit pas ouverte.
 
 

A l’entame du 15ème tour, une intervention du "safety-car" était nécessaire pour dégager la Renault de Nelsinho Piquet, parti à la faute dans le virage n°17


Cette voie des stands ouvre à la fin du tour 16 : les deux Ferrari plongent ensemble dans les box, tout comme la McLaren de Hamilton. Malheureusement pour Massa, il s'élance alors que la valve de la machine à carburant est encore enclenchée. Il s'immobilise à la fin de la voie des stands et perd une minute pleine, le temps que ses mécaniciens accourent et ôtent la pièce.

La course reprend dans le 19ème tour. Nico Rosberg est alors en tête devant Jarno Trulli, Giancarlo Fisichella, Robert Kubica et Fernando Alonso. Felipe Massa est dernier, Kimi Raikkonen 16ème, Hamilton 8ème.

 

En repartant des stands, Felipe Massa arrache le tuyau de ravitaillement à cause de la lumière devant lui, qui passe au vert trop tôt. Certains mécaniciens tombent. Le Brésilien doit attendre que son équipe vienne lui enlever le tuyau de ravitaillement, au bout de l’allée des stands, et il se retrouver dernier ! Räikkönen a également perdu beaucoup de positions. Cette erreur pourrait leur faire perdre le titre


 
Dans le 24ème tour, Rosberg et Kubica écopent d'une pénalité pour avoir ravitaillé alors que la voie des stands était fermée. Massa écope lui aussi d'un « drive through » pour l'incident qu'il a provoqué. Du coup, Trulli prend la tête devant Fisichella et Alonso. L'Italien s'arrête pour ravitailler dans le 28ème tour, Fernando prend alors la deuxième place à la mi-course.

Trulli entre dans les stands au 33ème tour. Fernando passe alors en tête de la course, devant Rosberg et Coulthard. A ce moment, Hamilton est 4ème tandis que son rival au championnat, Massa, est 16ème. Fernando reste en piste en prend plus de 2 secondes par tout à la Toyota.
 
 
Kimi Räikkönen (Ferrari), cinquième, percute le mur dans le 58ème tour, après avoir rebondi sur la chicane N°10. Il abandonne et ne marquera pas de points pour la quatrième fois consécutive


Rosberg observe son dernier arrêt dans le 40ème tour. Fernando l'imite un tour plus tard. Il parvient à ressortir devant Coulthard et Hamilton, il reste donc en tête. Hamilton parvient à dépasser l'Ecossais avant de repasser par les stands. Rosberg en profite pour prendre la deuxième place.

Dans le 50ème tour, Adrian Sutil percute le mur à cause d'une erreur de Massa. La voiture de sécurité est déployée, et les écarts tombent donc à zéro. Résultat : Alonso, Rosberg, Hamilton sont roues dans roues à dix tours de l'arrivée. La course reprend dans le 53ème tour. Fernando Alonso prend un départ magnifique, alors que Rosberg est sous la pression de Lewis Hamilton mais tient bon. Suivent Timo Glock et Kimi Raikkonen. A 4 tours de l'arrivée, Kimi Raikkonen percute le mur et abandonne.

 

Grace au succès de Fernando l’équipe Renault renoue ainsi avec la victoire, la première depuis le Grand Prix du Japon 2006, avec Alonso

 
 
La course ne réserve aucun autre rebondissement jusqu'à l'arrivée : Fernando passe la ligne en vainqueur, devant Nico Rosberg et Lewis Hamilton. ING Renault F1 Team reprend la 4ème place des constructeurs et McLaren se hisse en tête devant Ferrari.

La Marseillaise retentit sur le podium pour la première fois depuis 2006...

 

Nico Rosberg (Williams-Toyota) accède à la deuxième marche du podium suivi de Lewis Hamilton (McLaren-Mercedes) qui profite des déboires de Felipe Massa (Ferrari), seulement 13ème


 
Classement du Grand Prix de Singapour



 
Classement du Chapionnat des Constructeurs puis des Pilotes


 
Réagissez à cet article ici sur le Forum PlaneteRenault


Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |