France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 
NEWS > 

Par Nicolas LIGNON (d'après Renault F1 Team) le 07/06/2008
 
Alonso : « Nous entrerons en Q3 »

Alonso : « Nous entrerons en Q3 »

Le double champion du monde revient sur sa première journée de roulage à Montréal et, malgré une journée difficile, il reste optimiste.


Fernando Alonso au GP du Canada 2008

Fernando, comment était la piste aujourd'hui (hier, ndlr) ?
« Honnêtement, les conditions de piste n'étaient pas super ce matin (hier matin, ndlr) : nous avons commencé sur une piste mouillée et avons terminé les premiers essais libres avec une trajectoire presque sèche. Cet après-midi (hier après-midi, ndlr), les conditions étaient plus normales. Finalement, c'était un vendredi assez traditionnel à Montréal : la piste est très glissante, mais elle gagne en adhérence à chacun de nos passages. Elle s'améliorera donc tout au long du week-end. »

 

Que s'est-il passé cet après-midi (hier, ndlr) ? Deux tête à queue dans le virage 2, c'est beaucoup !
« Les essais libres sont faits pour tenter des choses. Certaines fonctionnent, d'autres pas. A deux reprises, je suis passé un peu trop vite et je suis parti en tête à queue. J'ai joué de malchance la deuxième fois, car je suis resté en équilibre sur le vibreur et je n'ai pas pu repartir. Il vaut mieux que ça arrive aujourd'hui que dimanche... »

 

Quelles sont vos ambitions pour demain (aujourd'hui, ndlr) ?
« Aujourd'hui (hier, ndlr), ça a été difficile pour tout le monde. Moi, je n'ai pas terminé la séance et je n'ai pas toutes les informations que j'aurais dû collecter. Mon classement d'aujourd'hui, cependant, n'est pas révélateur du rapport de forces. Il est vrai que ce circuit ne fait pas partie de nos préférés compte tenu des caractéristiques de la voiture. Je pense néanmoins que nous arriverons à nous qualifier pour Q3 sans trop de problèmes. Ensuite, tout dépendra de la stratégie que nous aurons retenue. Nous serons sûrement 7ème ou 8ème sur la grille et devrions pouvoir nous battre pour les points. »

Beaucoup de medias parlent de votre futur en ce moment. Est-ce déstabilisant ?
« Non, pas vraiment. Vous savez, il est vraiment trop tôt pour parler de mon futur : il reste 10 courses à disputer cette saison ! Mon objectif unique, pour le moment, c'est d'aider Renault à progresser et à se rapprocher du podium. C'est un challenge suffisamment important pour ne pas se laisser distraire... »
 

Réagissez à cet article ici sur le Forum PlaneteRenault



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |