France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 
NEWS > 

Par le 10/05/2008
 
Qualifications: Interview d'Alan Permane

Qualifications: Interview d'Alan Permane

Le Chef Ingénieur de Renault F1 Team passe en revue les qualifications d'aujourd'hui.


Alan Permane et Flavio Briatore lors du Grand Prix de Malaisie 2008

Alan, quel regard portez-vous sur les prestations de l'équipe aujourd'hui ?
« Nous avons des sentiments mitigés. D'un côté, Fernando est satisfait du comportement de la voiture et il a pu confirmer les progrès que nous avons réalisés depuis Barcelone. Il s'est d'ailleurs qualifié assez facilement pour Q3. Malheureusement, les pneus tendres étaient adaptés à Q1 et Q2, mais ils n'étaient pas les plus performants avec la voiture chargée en essence. Il aurait fallu disputer la dernière partie de la qualification avec les gommes dures, mais il était trop tard pour changer. Cela nous a coûté un peu de temps. »

Et en ce qui concerne Nelson ?
« Il a commis quelques erreurs dans son tour rapide de Q1 et aurait dû passer en Q2 sans problème. Il n'y est pas arrivé et semble connaître de petites difficultés à s'adapter à ce circuit. »

Les températures plus élevées en qualifications ont-elles causé un problème dans la gestion des pneumatiques ?
« Pas du tout. A ce stade, cela aide à faire monter les gommes en température. On ne connaît des problèmes, parfois, qu'à partir de 40°C sur la piste. Je pense que la gomme dure sera la mieux adaptée pour la course mais certaines équipes ont fait des choses un peu étranges en qualifications et elles pourraient décider d'utiliser principalement le mélange tendre. A surveiller donc. »

Quelles sont vos ambitions pour la course ?
« Je pense que nous pouvons passer la Red Bull de Webber sans trop de problème, puis faire jeu égal avec les BMW. En Q2, les écarts étaient très faibles, même avec les McLaren. Qui sait, nous pourrions donc également nous hisser à leur niveau. A Barcelone, nous avions choisi d'utiliser une stratégie très agressive et c'était la voie à privilégier. Je ne vous dirai pas ce que nous avons retenu pour la Turquie. Mais ce qui est certain , c'est que nous passons en revue toutes les possibilités sur chaque circuit. Pour certaines pistes, l'approche conventionnelle sera retenue. Pour d'autres, ce sera l'approche agressive. Ce sera donc du cas par cas jusqu'à la fin de la saison ! »

D'après ING Renault F1 Team

Réagissez à cet article ici sur le Forum PlaneteRenault



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |