France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 
NEWS > 

Par Loic FERRIERE (Sources: Renault F1) le 17/03/2008
 
GP Australie: Renault termine quatrième

GP Australie: Renault termine quatrième

ING Renault F1 Team a su aujourd’hui tirer parti d’une course particulièrement disputée pour décrocher une quatrième place au Grand Prix d’Australie 2008 avec Fernando Alonso.


La joie de ce premier résultat a cependant été tempérée par l’abandon de Nelson Piquet qui n’a malheureusement pas été en mesure de voir l’arrivée de son premier Grand Prix, à la suite d’un incident de course dans le premier tour ayant endommagé sa monoplace.

Après une séance de qualifications difficile hier après-midi, Fernando Alonso et Nelson Piquet s’élançaient respectivement des 11ème et 20ème places sur la grille mais l’équipe était confiante et espérait finir dans les points pour cette course d’ouverture. Cela semblait réaliste à l’issue du premier tour alors que les deux pilotes ING Renault F1 Team avaient réussi à se frayer un chemin dans le peloton pourtant agité. Nelson, revenu en 12ème position, a très vite dû réaliser que sa monoplace avait été endommagée lors du départ, ce qui a finalement écourté sa première course.

Malgré plusieurs périodes sous Safety Car, Fernando a mené une course particulièrement agressive pour finalement revenir à la quatrième place après plusieurs dépassements musclés dans les derniers tours de course.

ING Renault F1 Team est ce soir quatrième au Championnat du Monde des Constructeurs avec 5 points et se prépare désormais à disputer la seconde épreuve en Malaisie, dès le week-end prochain.

Fernando Alonso
"Cela a été une course très particulière avec beaucoup de dépassements, d’incidents et de problèmes mécaniques pour quelques concurrents. Nous avons su saisir l’opportunité qui s’est offerte aujourd’hui et terminons ce premier Grand Prix sur un bon résultat qui va sans doute booster toute l’équipe et nous redonner confiance pour la suite du championnat. Nous devons cependant poursuivre nos efforts pour améliorer notre niveau de performance en qualifications et notre rythme en course mais c’est un résultat très important pour nous aujourd’hui !"

Nelson Piquet
"J’ai pris un bon départ et j’ai réussi à me faire ma place dans le peloton après le premier tour qui a été pour le moins mouvementé. J’ai été percuté au départ, ce qui a endommagé ma voiture et je n’ai finalement pas réussi à rallier l’arrivée de mon premier Grand Prix. Je suis déçu bien entendu mais j’ai énormément appris ce week-end et je suis maintenant impatient d’aller en Malaisie pour poursuivre mon apprentissage et tenter de faire un meilleur résultat. Je connais d’ores et déjà ce circuit, cela devrait être plus facile. "

Flavio Briatore, Directeur Général ING Renault F1 Team
"La quatrième place de Fernando aujourd’hui est un excellent signe pour ce début de saison. Il a fait une course superbe, s’est battu comme un diable pour remonter dans le peloton. Même si nous avons été coincés deux fois par la voiture de sécurité, ce qu’il a réussi à accomplir aujourd’hui est exceptionnel. Son dépassement sur la McLaren dans les derniers tours a été spectaculaire. Nous devons toujours progresser mais c’est encourageant de voir que nous ne sommes pas les seuls à devoir encore nous améliorer. Pour Nelson, sa première course s’est révélée difficile mais je suis convaincu qu’il a beaucoup appris et qu’il pourra progresser très vite dans les courses à venir."

Pat Symonds, Directeur Exécutif de l’Ingénierie
"Je crois que la performance de Fernando aujourd’hui est tout simplement magnifique. Il a exploité tout ce que nous avons été en mesure de lui donner et plus encore. Nous avons été quelque peu mal chanceux lors des épisodes de la voiture de sécurité et avons envisagé de changer de stratégie pour basculer sur un seul arrêt mais le niveau d’usure de nos pneumatiques a rendu cette option irréaliste. Fernando a souffert d’un important grainage de ses pneus, il a donc dû piloter avec un sous-virage sévère. Le week-end de Nelson a été plus compliqué, il a été percuté au départ ce qui a sérieusement endommagé l’arrière de sa monoplace. Elle était donc plus difficile à piloter ce qui explique ses chronos et sans doute son abandon, que nous devons maintenant analyser pour comprendre exactement ce qui est arrivé. "



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |