France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 
NEWS > 

Par le 18/12/2007
 
Elf a aidé Renault F1 à progresser

Elf a aidé Renault F1 à progresser

Responsable des équipes motoristes en piste du ING Renault F1 Team, Denis Chevrier confirme que la qualité des liens unissant Renault à Elf a aidé l’équipe à progresser ces dernières saisons.


Denis, en période de gel technique des motorisations, comment un pétrolier peut-il apporter de la performance.
"C’est principalement au niveau de la formulation du carburant et du lubrifiant qu’il est possible d’apporter un peu de puissance. Dans le premier cas, on optimise la combustion en fonction de contraintes spécifiques, comme le régime maximal du moteur. Dans le second, le rôle des chimistes est de trouver une viscosité permettant de limiter les frottements au maximum. Cependant, le lubrifiant doit toujours comporter certaines propriétés anti-usure de base afin de garantir la fiabilité."

Lequel de ces deux domaines offre-t-il le plus de possibilités de développement ?
"Les carburants doivent répondre à des normes drastiques. Le règlement technique, en effet, ne laisse que peu de place à l’innovation et il interdit tout gain important. Les lubrifiants, quant à eux, sont un domaine plus libre dans lequel il est possible d’aller chercher un peu de performance. Au fil du temps, ces gains sont de plus en plus maigres et de plus en plus difficiles à trouver. Néanmoins, ils peuvent permettre de faire la différence et chaque évolution significative mérite donc d’être adoptée."

Les liens entre Renault et Elf sont assez uniques dans l’histoire du sport. Sont-ils un atout ?
"Bien sûr. Le partenariat historique qui lie Renault et Elf repose sur une même approche technique, une philosophie commune et une totale transparence. C’est un atout d’autant plus précieux que notre tâche est de moins en moins facilitée par le règlement : autrefois, chaque évolution de notre moteur était accompagnée d’une formulation de lubrifiant spécifique. Il s’agissait d’un système interdépendant, dans lequel un paramètre en entraînait un autre. Aujourd’hui, l’une des variables de ce système est figée puisque la spécification technique des V8 ne peut plus évoluer. L’effet de cliquet, d’entraînement mutuel, n’existe plus. Les améliorations sont donc plus difficiles à trouver."

Dans quels autres domaines les pétroliers peuvent-ils aider la performance ?
"Au-delà du carburant et du lubrifiant, Elf fournit toutes les graisses de transmission, l’huile de boîte de vitesses, le liquide de freins, le liquide de refroidissement… Dans tous ces domaines, la somme de petits gains peut donner naissance à un progrès assez sensible. Cela peut avoir des conséquences concrètes lorsqu’on sait que le passage en troisième phase de qualifications se joue parfois à quelques centièmes de seconde."

D'après Renault F1 Team

Réagissez à cet article ici sur le Forum PlaneteRenault



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |