France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 
NEWS > 

Par Nicolas LIGNON le 22/11/2007
 
L'anti-patinage vu par Tim Densham

L'anti-patinage vu par Tim Densham

Tim Densham, le Chef Designer de ING Renault F1 Team, passe en revue les modifications apportées aux monoplaces 2008 afin de compenser la perte de l’anti-patinage.


Tim, avant de parler de l’anti-patinage, évoquons le boîtier électronique standard pour 2008. Quelle est votre opinion à ce sujet ?
"Disons que pour la partie qui me concerne, ce boîtier a une forme très étrange, triangulaire, qui a clairement été conçue pour une monoplace spécifique la saison dernière. Il en va de même pour la « power box » qui y est associée : la position et l’angle des connecteurs témoignent d’un dessin réalisé sur-mesure pour une autre voiture. L’adaptation de ces boîtiers dans la R27 pour les essais hivernaux a nécessité un mois de travail pour un ingénieur du bureau d’études : il a fallu repositionner tous ces éléments, dont les contraintes de refroidissement étaient également différentes de ce que nous connaissions."

Sur la R28, l’installation sera donc modifiée…
"Ces boîtiers ne seront pas installés là où nous les avons mis pour les essais hivernaux menés avec la R27. Cependant, certains éléments comme le logiciel ou le faisceau seront identiques."

La perte de l’anti-patinage vous a-t-elle contraint à revoir certains paramètres de la voiture pour 2008, comme la répartition des masses ou la géométrie de suspension ?
"Non, pas vraiment. Je ne comprends pas ceux qui confient avoir modifié leur monoplace uniquement à cause de cette nouvelle donne. Intrinsèquement, si une voiture est bonne avec l’antipatinage, elle le sera sans. L’adaptation aux nouvelles conditions d’adhérence procurées par la perte du contrôle de motricité se fera par la voie du set-up plus que par celle du design. En revanche, il est vrai que l’absence d’anti-patinage pourra amplifier un problème d’équilibre dont l’impact sur la performance était minime jusqu’à présent."

Quels seront les paramètres à surveiller ?
"L’adhérence mécanique à l’arrière de la voiture et l’usure des pneumatiques, notamment."

Le chantier électronique constitue-t-il le plus gros défi de l’intersaison ?
"Pas à mon niveau, non. Il y a d’autres choses très importantes sur ma planche à dessin !"

D'après Renault F1 Team

Réagissez à cet article ici sur le Forum PlaneteRenault



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |