France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 
NEWS > 

Par le 11/11/2007
 
Espionnage Renault F1 : clarifications

Espionnage Renault F1 : clarifications

Le 6 décembre prochain sera une date très importante pour l'écurie Renault F1 Team. L’équipe Française saura en effet si elle écopera d’une sanction après sa convocation pour espionnage vis-à-vis de McLaren-Mercedes.


A la vue des très nombreuses informations circulant sur cette affaire, certaines clarifications s’imposent. Beaucoup de personnes affirment en effet que cette histoire impliquant Renault a pris une ampleur sans précédent. Certains spécialistes estiment que la situation de l’équipe Française est bien plus grave que celle de McLaren-Mercedes. Pourtant, c’est loin d’être le cas…

Contrairement à l’écurie de Woking, Renault n’a jamais menti sur sa situation. L’équipe Française n’a rien révélé au grand jour mais en interne, dés que le Losange a prit connaissance de l’agissement de Phil Mackareth, ce dernier a été licencié et Renault a tout de suite contacté la FIA et McLaren-Mercedes.

Lors du Stepney-gate, McLaren n’a jamais prévenu Ferrari ni la Fédération International de l’Automobile. L’équipe Britannique a agit en silence et n’a pas supprimé les informations détenus par Mike Coulghan. Des échanges d’email évoquant ce dossier confidentiel ont été découvert par la FIA où l’on voyait clairement l’utilisation, par McLaren, de ces informations. L’équipe de Ron Dennis a de plus menti sur sa situation lors de ses diverses déclarations de presse. Le constructeur Français a quant à lui confirmé.

De part son communiqué officiel, Renault a clairement indiqué qu’elle avait prit connaissance des informations détenus dans ces 3 CD. Seulement, elle les a directement supprimé et ne les a, par conséquent, pas utilisé. La FIA ainsi que l’institue d’investigation choisit par McLaren, ont pu le vérifier lors de leur enquête. 

Ensuite, beaucoup se sont effrayé par la quantité d’ingénieurs impliqués dans cette affaire chez Renault. Ils sont au nombre de 15. Rien de surprenant. Chez McLaren, bien qu’aucun chiffre n’ait été divulgué, nous savons cependant qu’au moins 4 personnes clés (Mike Coughlan, Martin Whitsmarth, Paddy Lowe… pour ne citer qu’eux…) furent impliquées dans cette affaire. 

Max Mosley (Président de la FIA) et Flavio Briatore (Directeur Général de Renault F1 Team)  


Ajouter à cela le fait que de nombreux employés, au poste nettement moins important, furent forcément au courant. La FIA a eu la preuve que ces informations confidentiels furent utilisées, notamment pour le simulateur de McLaren. Pour faire fonctionner cet appareil, de nombreuses personnes doivent être présentes. 

Chez Renault, il y a uniquement 15 individus. Parmi eux, 3 piliers et 12 personnes au poste plus ou moins important. Ces derniers devaient appartenir à l’équipe de Phil Mackareth. 

McLaren a donc connu une situation tout aussi importante voir nettement plus pire que celle du constructeur Français.

Enfin, dernière point sur lequel l’affaire impliquant Renault est bien différente que celle qui a touché McLaren. C’est le procédé par lequel le Losange a eu ces informations. L’équipe Française a embauché un ingénieur de l’équipe de Woking. Celui-ci, sans au préalable avoir demandé l’accord au Losange, a ramené 3 CDs dans lequel figuraient des informations McLaren.

Nous le savons tous, lors de transfert d’ingénieur, de nombreuses informations circulent… McLaren a de son côté agit différemment. C’est un employé de Ferrari qui a donné ou vendu des informations confidentielles appartenant au Cheval Cabré. McLaren les a acceptés et les dirigeants ont été mis au courant sans que ces derniers n’arrêtent cette procédure. 

Renault a tout de suite supprimé les données et a licencié Phil Mackareth. 

Tous cela pour dire qu’il est difficile de dire que la situation du constructeur Français est bien plus grave que celle de McLaren. Renault a agit de façon responsable et n’a rien caché. McLaren a menti à de nombreuses reprises et s’est permis d’utiliser ces informations. Rien ne dit que le Losange ne sera pas sanctionné. Seulement, la possible amende sera surement beaucoup moins lourde que celle donnée à l’équipe de Ron Dennis… 

Tout ceci au dépend des journalistes qui veulent nous faire croire que l’affaire Renault est la pire de toute l’histoire de la Formule 1…

L'article est disponible ici

Réagissez à cet article ici sur le Forum PlaneteRenault



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |