France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 
NEWS > 

Par Nicolas LIGNON le 29/09/2007
 
GP du Japon: Les qualifications

GP du Japon: Les qualifications

ING Renault F1 Team a connu une séance de qualifications difficile dans le cadre du Grand Prix du Japon 2007 aujourd’hui, alors que les conditions météorologiques difficiles ont perturbé le programme des équipes ce matin.


Personne n’a été en mesure boucler suffisamment de tours en troisième séance d’essais puisque après avoir été repoussée à plusieurs reprises, elle a été finalement annulée en raison du brouillard qui empêchait l’hélicoptère médical de décoller. C’est donc en qualifications que les pilotes ont découvert la piste dans les conditions du jour, c’est-à-dire humides. De plus, le choix des réglages pour cette séance s’est révélé particulièrement difficile à prendre dans la mesure où ceux-ci devront être conservés jusqu’en course selon la procédure de parc fermé, et ce peu importe les conditions de piste demain après-midi. Si le compromis pris par l’équipe de ne pas optimiser la voiture pour les conditions de piste détrempée empêchait les pilotes d’entrer dans le top10 cet après-midi, l’équipe a pris un risque calculé avec des réglages qu’elles espèrent plus adaptés aux conditions attendues pour demain. De plus, l’équipe sera en mesure de déterminer sa charge d’essence embarquée contrairement aux voitures qui la précèderont et elle espère pouvoir tirer profit au maximum de cette opportunité.

Giancarlo Fisichella, 11ème  (s’élancera de la10ème place)
Cela a été une séance de qualifications très difficile pour moi. Le niveau d’adhérence de la voiture n’était pas fantastique mais j’aurais sans doute pu réussir à me qualifier en Q3 si j’avais passé mon deuxième train de pneus un tour plus tôt. Notre principal problème a été notre rythme dans cette configuration, cela n’était pas suffisant aujourd’hui. Demain est un autre jour comme on dit et nous avons déjà gagné une place de par la pénalité de Rosberg. Si les conditions de piste évoluent comme nous le pensons, nous avons les moyens de faire une bonne course.

Anklicken zur vergrößerten DarstellungHeikki Kovalainen, 12ème (s’élancera de la11ème place)
L’équilibre de la voiture n’était pas bon aujourd’hui et j’ai fait plusieurs bons tours clairs dans des conditions pourtant difficiles mais nous manquions de grip : la voiture glissait des quatre roues dans presque tous les virages. Il n’y a pas grand-chose de plus à dire car notre position souligne notre rythme aujourd’hui et nous n’étions tout simplement pas suffisamment rapides pour entrer dans la phase ultime des qualifications. Cependant, nous savons que nous avons pris des décisions délibérées en ce qui concerne la mise au point des monoplaces qui seront en parc fermé d’ici la course et j’espère que cela paiera demain après-midi.

Pat Symonds, Directeur Exécutif de l’Ingénierie
Soyons réalistes, compte tenu de nos choix, les meilleures places auxquelles nous pouvions prétendre aujourd’hui en qualifications étaient la septième et la huitième places, c’est-à-dire derrière les trois équipes leaders. Au lieu de cela, nous nous élancerons de la dixième et onzième places sur la grille avec la possibilité de choisir notre charge en carburant en fonction des conditions de demain, ce qui devrait être un véritable avantage compte tenu de l’évolution du temps. Les niveaux d’appuis que nous avons utilisés aujourd’hui étaient sans doute inférieurs à ce qu’il aurait fallu dans ces conditions, ce qui explique que nos pilotes aient lutté pour trouver le grip mais je pense que cela devrait être mieux pour demain, sur un circuit où il est possible de dépasser.

Denis Chevrier, Responsable des Equipes Motoristes en Piste
Clairement nous ne sommes pas satisfaits de nous qualifier onzième et douzième à l’issue de cette séance de qualifications, dans des conditions difficiles, alors que d’autres équipes ont réussi à tirer leur épingle du jeu. Cependant, nous savons que nos chronos reflètent nos choix entre la performance aujourd’hui et une course solide demain. Nos deux voitures ont été très performantes en termes de vitesse de pointe ce qui montre bien que notre réglage n’était pas parfait pour les conditions d’aujourd’hui mais cela peut s’avérer être un atout pour demain.

D'après Renault F1 Team

Hamilton (au centre), Alonso (à droite) et Räikkönen (à gauche) on réalisé les trois meilleurs temps  

Giancarlo Fisichella a signé le meilleur temps de l'équipe Renault 

Les temps de la séance de qualifications (Rosberg sera pénalisé de 10 places car il a changé son moteur) 

Réagissez à cet article ici sur le Forum PlaneteRenault



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |