France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 
NEWS > 

Par Nicolas LIGNON le 28/09/2007
 
GP du Japon: Essais libres 1

GP du Japon: Essais libres 1

La Ferrari de Räikkonen a dominé la 1ère séance d'essais libres sur le circuit de Fuji. Il a devancé de trois dixièmes son équipier, Felipe Massa, et de cinq dixièmes la McLaren d'Alonso. Kovalainen et Fisichella ont signé les 12ème et 16ème temps.


Les pilotes ont profité de cette première heure et demi d’essais libres pour découvrir la nouvelle piste et les écuries pour affiner les réglages définis par simulations.

L’activité en piste est importante en ce début de séance. Normal, la piste est nouvelle pour tout le monde, et même si les pilotes ont, pour la plupart, passé quelques heures dans le simulateur, et même s’ils ont traîné hier en scooter sur le circuit, rien ne remplace l’action au volant de la F1.

Première enseignement, la piste est très vallonnée et un peu bosselée, ce qui rend pilotage plus difficile que prévu. Le train arrière a tendance à décrocher dans les changements d’appui et les pneus avant à se bloquer sur les freinages en dévers. Hamilton est le premier à signer un chrono très intéressant, en 1’20. En simulation, les équipes tablaient sur un meilleur tour entre 1’18.5 et une 1’19. Le tout premier temps d’Hamilton est donc très bon.

Mais rapidement, ce sont les Ferrari qui prennent les choses en main. Massa, tout d’abord, avant qu’en fin de séance, Kimi Raikkonen, ne lui grille la politesse, en 1’19.119. Les Ferrari ont crée de gros écarts, les McLaren étant reléguées à une demi seconde. Derrière, quelques belles performances sont à noter. Celle de Nico Rosberg, 5e. Mais surtout celle plus surprenante d’Adrian Sutil, 9e. La Spyker version B prouve son potentiel et le pilote allemand montre encore une fois qu’il est un pilote d’avenir. Davidson complète le rayon des surprises avec un excellent 10e temps.

Les écuries ont balayé beaucoup de solutions de réglages, ce tracé proposant un drôle de compromis entre sa ligne droite la plus longue du championnat et un troisième secteur sinueux et lent.

Seul Ralf Schumacher est parti à la faute lors de cette séance. Il a fait un tête à queue. Vettel, lui, est tombé en panne en tout début de matinée, mais a pu repartir ensuite après que sa monoplace ait été ramenée au stand. Yamamoto n’a pas eu cette chance.

Les deux Renault sont 12e et 16e, malgré une belle forme en début de séance. Mais on travaille, il est vrai, pour la course.

D'après Renault F1 Team

Les temps de la 1ère séance d'essais libres

Réagissez à cet article ici sur le Forum PlaneteRenault



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |