France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 
NEWS > 

Par Nicolas LIGNON le 16/09/2007
 
Belgique: De l'essence pour Kovalainen

Belgique: De l'essence pour Kovalainen

C'est avec un sentiment mitigé que Renault F1 Team a quitté hier soir le circuit de Spa-Francorchamps, après la séance qualificative du GP de Belgique. Kovalainen s'élancera aujourd'hui de la 9e place alors que Fisichella partira de la 22e position.


Renault est un peu déçu. Tout d'abord parce que Fisichella sera bon dernier demain et que la fiabilité a fait défaut, ce qui est plutôt rare cette année. Ensuite, c'est le manque de performance qui déçoit. Giancarlo Fisichella a peiné dans la Q2 et il ne s'est pas qualifié pour la Q3.

En revanche, Heikki Kovalainen a réalisé une très bonne séance qualificative. Auteur de tours très rapides lors de la Q1 et Q2, le Finlandais a finalement marqué le pas lors de la 3e partie des qualifications. Une raison à cela, le pilote Renault est chargée en essence. Une stratégie décalée par rapport à la concurrence qui semble être plus léger vis-à-vis d' Heikki Kovalainen.

Ce dernier partira demain de la 9e place et il a bon coup à jouer. Il ne faudra cependant pas perdre trop de terrain en début de course sur le top 8.

Alan Permane, le Chef Ingénieur d’ING Renault F1 Team, est plutôt optimiste pour la course. Voici pourquoi : *

Alan, quel regard portez-vous sur les qualifications de l’équipe aujourd’hui ?
"Nous sommes un peu déçus pour Giancarlo, qui manque le top10 de très peu. Il n’a malheureusement pas pu tirer le meilleur de sa voiture en fin de Q2. Heikki, en revanche, a réalisé de très belles qualifications. Certes, il réalise le dixième temps -ce qui le place à la neuvième de la grille grâce au changement de moteur de Robert Kubica-, mais toutes les voitures classées devant lui sont plus légères en carburant. Et à Spa, le handicap est de 0,4 seconde pour 10kg supplémentaires."

La 10ème position est-elle conforme à vos prévisions ?
"Disons que, compte tenu de notre charge en carburant, notre chrono est tout à fait dans notre fourchette de simulation. Ce qui étonnant, en revanche, c’est qu’aucun des autres pilotes du top10 n’ait eu la même approche que nous."

Comment avez-vous géré les pneumatiques pendant cette séance ?
"A la fin de Q1, nous étions un peu soucieux car la piste s’améliorait beaucoup et quelques équipes étaient menaçantes. Exceptionnellement alors, nous avons passé les gommes tendres. Pour Q2, nous avons effectué nos deux tentatives avec des tendres. En Q3, enfin, Heikki a effectué son premier run en pneus durs et le second en pneus tendres."

La température de la piste était plus fraîche aujourd’hui. Est-ce que cela a posé problème ?
"Pas du tout. Les pneumatiques ont fonctionné comme nous le pensions. Et, même avec 25°C au sol, le mélange tendre était un peu chaud à la fin du tour."

Heikki et Giancarlo seront 9ème et 10ème sur la grille. Le premier ne peut pas changer sa stratégie, le second est libre. Qui est avantagé ?
"Honnêtement, nos deux pilotes sont dans une situation comparable. Nous pourrons avoir plus de liberté avec Giancarlo, mais nous ne choisirons pas une stratégie complètement différente de celle de Heikki. Nous sommes donc bien préparés pour demain."

* A noter que l'interview a été effectué juste avant l'annonce du changement de moteur de Giancarlo Fisichella. C'est pourquoi la dernière question évoque les 9 et 10e positions.

Réagissez à cet article ici sur le Forum PlaneteRenault



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |