France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 
NEWS > 

Par Nicolas LIGNON le 06/09/2007
 
Monza: 30 ans de Renault en F1

Monza: 30 ans de Renault en F1

Renault a de nombreux souvenirs à Monza puisque le Grand Prix d'Italie est la seule course, avec la Grande-Bretagne, à avoir été courue chaque année depuis le premier Championnat du Monde de Formule 1 en 1950.


Les moteurs Renault y ont décroché 9 pole positions, 14 podiums et 6 victoires. Le parc de Monza a entendu rugir plus d’un moteur de Formule 1, ce sera encore le cas ce week-end pour le Grand Prix d’Italie 2007.


Renault au Grand Prix d’Italie


Le Grand Prix d’Italie 1977 était la troisième course de Formule 1 de la toute jeune équipe Renault. Jean-Pierre Jabouille avait alors réussi à qualifier sa RS01 en 20ème position mais devait abandonner sur problème moteur au 17ème tour. L’année suivante marque un grand pas en avant pour l’équipe qui se qualifie en troisième position mais en course, la voiture n’aura fait qu’un tour de plus que l’année précédente et abandonne au 18ème tour. En 1979, la Régie continuede progresser avec Jabouille et Arnoux verrouillant dans cet ordre la première ligne, une prouesse qu’ils réussiront à répéter l’année suivante à Imola mais dans l’ordre inverse cette fois ! 1981 salue le premier succès italien de l’écurie au Losange avec Prost remportant la victoire alors que son coéquipier Arnoux avait décroché la pole. L’année suivante, René Arnoux rebondit et s’impose pour décrocher la quatrième victoire de sa carrière. Eddie Cheever finit 3ème en 1983, le septième des neuf podiums de sa carrière alors que pour la dernière année de l’ère Turbo, Ayrton Senna plaçe sa Lotus-Renault en pole position pour l’édition 1985 pour finir sur la troisième marche du podium. 


Dès la première saison de l’ère V10, Renault monte sur le podium avec Thierry Boutsen et sa Williams-Renault sur la troisième marche au Grand Prix d’Italie 1989. Il devance alors son coéquipier Riccardo Patrese. Nigel Mansell décroche la victoire en 1991 alors que son coéquipier Patrese doit laisser échapper sa troisième place puisqu’il abandonne. L’année suivante, déjà sacré Champion du Monde, Mansell concède la tête et la victoire potentielle à son coéquipier, local de l’étape. Le Britannique doit en effet abandonner sur casse hydraulique, un problème qui touchera également son coéquipier qui pourra tout de même rejoindre l’arrivée au ralenti et se classer cinquième. Damon Hill s’impose en 1993 et 1994 alors que Johnny Herbert remporte l’épreuve en 1995 avec sa Benetton-Renault. Renault verrouille la première ligne les deux années suivantes et remporte trois podiums avec Jean Alesi deuxième à deux reprise et Heinz-Harald Frentzen troisième en 1997.


Renault F1 Team réussit à faire entrer ses deux monoplaces dans les points à Monza en 2002 avec Jarno Trulli devant Jenson Button, respectivement quatrième et cinquième. En 2003, Jarno Trulli bondit de la troisième place au premier tour mais doit finalement abandonner alors que Fernando Alonso est l’auteur d’une remontée incroyable après avoir percuté une Minardi au départ. En 2005, l’équipe voit ses deux pilotes monter sur le podium avec Giancarlo Fisichella, troisième et premier Italien à remonter sur le podium lors de son épreuve national depuis Michele Alboreto en 1988. L’Italien décroche ensuite la quatrième place en 2006 et voit son coéquipier Fernando Alonso abandonner après un week-end très controversé.


Réagissez à cet article ici sur le Forum PlaneteRenault



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |