France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
De nouvelles mesures annoncées

De nouvelles mesures annoncées

Après des années et des années de résultats positifs, cette année a marqué une légère hausse des accidents mortels sur les routes françaises. En bon état providence, le gouvernement a annoncé de nouvelles mesures.


Jusqu’à présent, après chaque « bon résultat », les gouvernements se vantaient que les mesures prises avaient permises de réduire le nombre de morts, sans tenir compte des facteurs étrangers majeurs, comme -pour n'en citer qu'un- le niveau croissant de sécurité de nos véhicules, et préféraient vanter dans le même temps, de nouvelles mesures pour continuer d'améliorer encore les résultats.

En 2014, mauvaise pioche. Alors que les résultats ne sont cette fois plus aussi flatteurs (+ 3,7 % de morts et + 2,5 % de blessés), aucune remise en question n'apparait. Ni la haine de cette répression continue sur les routes avec ces radars, véritables pompes à frics qui viennent nous taxer 30€ pour 2 km/h, pas plus que le simple fait d'une météo très clémente amenant les français à prendre d'avantage leur voiture, entrainant ainsi mécaniquement une hausse potentiel des accidents.

Dans le détail, selon les données de l'Observatoire, cette augmentation morbide s’explique par une hausse des morts parmi les piétons (+8 %), les cyclistes (+8 %) et les cyclomotoristes (+6 %) tandis que chez les automobilistes, l’augmentation reste modérée (+3%). Pas étonnant quand les centres-villes sont impraticables en voiture, taxés à mort, et que de fait, de plus en plus de citadins utilisent un deux-roues. Là aussi, le phénomène est assez simple à comprendre.

Non, le gouvernement préfère au contraire profiter de l’aubaine, et en profiter pour donner une bonne leçon de com’. Ainsi, ont été annoncés de nouveaux types de radars dits « double-face ». La preuve de la supercherie d'un monde où seule compte la communication, ces tirelires métalliques étaient déjà planifiées depuis bien longtemps, permettant ainsi aux lobbies des radars de profiter de la manne financière des 4 200 appareils à renouveler à court ou moyen terme.

Et puis, c’est bien connu, ces radars vont diminuer le nombre de morts chez les piétons, les cyclos et les cyclistes.
Quoiqu’il en soit, aient été bons ou pas, la donne aurait été la même. L'art d'adapter un discours selon les faits pour arriver à une conclusion identique et une répression toujours plus forte.

Les chiffres sont bons ? C’est la preuve que notre politique est bonne, alors continuons. Les chiffres sont mauvais ? C’est la preuve qu’il faut encore accentuer la répression. Si le message a pu être entendu par le passé, il devient –fort heureusement- de plus en plus inaudible, pire encore, contre productif.

Histoire de réagir rapidement, on ajoute de nouvelles interdictions, comme celle des écouteurs et des casques au volant, sous prétexte que cela nous coupe de l'environnement. Si ce n’est cependant pas tout à fait faux, avec cette mesure, on aura sans aucun doute 20 % de morts en moins. Par contre mettre à fond sa super installation Bose, ou utiliser un vrai kit mains-libres n'entre pas dans cette interdiction. Normal, ce serait impossible à faire respecter, ni à prouver...

Et bien sur, on revient sur la vitesse... Alors qu'il est acté qu'en dehors des gros excès d’alcoolémie (autant dire que le passage de 0.5 à 0.25 pour les jeunes conducteurs ne changera rien), l'endormissement est la première raison des accidents, il a été décidé de tester une fois de plus, la diminution de la vitesse maximale de 90 à 80 km/h. Histoire de profiter des nouveaux radars « double-face » certainement... et de faire baisser la mortalité des piétons, cyclistes et cyclomotoristes qui se risquent souvent à aller sur de telles voies ? Risible !

Parmi les autres mesures que l'on peut classer au choix dans la catégorie « farces et attrapes », « Inspecteur Gadget » ou « Pif magazine », on peut noter la création d’un énième site internet, celui du Conseil national de la sécurité routière (CNSR) afin de mieux sensibiliser le public aux enjeux de la route. Encore un site inutile qui va bien représenter un beau billet de 50 000 payé avec nos impôts...

La politique spectacle n’est pas prête de s’arrêter dans un monde où tous les risques sont assurés, quand plus aucun n’est acceptable...
 



 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |