France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Michelin Energy Saver+/Agilis+

Michelin Energy Saver+/Agilis+

L'arrivée d'un nouveau modèle de pneu sur le marché est souvent un événement tant les durées de R&D sont longues. Ainsi, c'est non sans une certaine fierté que Michelin a présentée à Stockolm sa nouvelle gamme grand public.


Outre le Primacy commercialisé depuis quelques mois, et le EV de la Zoé, la vraie nouveauté est la commercialisation des nouvelles gammes Energy Saver + et Agilis +. L'arrivée de ces nouveaux modèles coincide également avec le Michelin Performances Tour, réalisé par l'organisme indépendant Dekra, qui avait pour but de comparer la longévité du nouveau venu, avec celui de ses principaux concurents « Premium » que sont Pirelli, Continental, Bridgestone, Goodyear,...

Avant toute chose, le maître mot chez Michelin, c'est « Performance Totale ». Qu'est-ce que cela veut-il dire ? Tout simplement que l'objectif est de s'améliorer principalement dans les quatres grands domaines que sont la durabilité, la consommation, la distance de freinage sur le sec et sous la pluie.

Malheureusement, ces quatres grands domainent s'opposent techniquement. En favorisant l'un, c'est l'autre qui en patit bien souvent. Certains manufacturiers vont donc avantager l'un au détriment de l'autre, ce qui en fera un pneu très « typé ». Michelin ne veut pas prendre cette voie là, et préfère donc jouer sur l'homogénéité, et être le meilleur « partout ».

Avec l'arrivée de l'étiquettage des pneus qui ne prend en compte que certains élements (freinage sur sol mouillé, bruit, consommation), le risque est grand de voir certains constructeurs faire la course à l'étiquettage au détriment du reste. La réglementation européenne étant actuellement imparfaite -déjà-, celle-ci devrait évoluer d'ici 2016. Mais en attendant, il faudra être vigilant.

Le pneumatique l'un des éléments essentiel d'une voiture
Très souvent mis au second plan, le pneumatique est en réalité un élément clé d'une automobile. Preuve en est, les différences de gomme en Formule 1 étaient flagrants ces dernières années, quand Michelin était arrivé dans la compétition face à Bridgestone.

Le pneumatique joue donc un rôlé primordial. Outre les questions de sécurité, il est également essentiel dans la consommation de la voiture puisqu'il représente à lui seul 20% de la dépense totale de carburant ce qui, à la vue des cours actuels du pétrole, prend toute son importance.

Enfin, et même si l'étiquettage ne les prends pas en compte, bien d'autres éléments sont bien sur pris en considération comme le confort par exemple.

Qu'apporte de nouveau le Energy Saver + par rapport à son prédécesseur ?
La gamme Energy Saver a été commercialisée en 1992. Déjà à l'époque, alors que la tendance n'était absolument pas celle qu'elle est aujourd'hui, Michelin avait décidé de s'engager sur le terrain de « la conservation », que ce soit en terme d'économie de carburant ou de longévité. Michelin a d'ailleurs bien réussi puisque ses modèles sont connus et reconnus pour être les plus endurants du marché.

Michelin Energy Saver+

L'Energy Saver+, le 5ème de la dynastie du même nom, apporte un gain de 0,2l /100 de carburant par rapport à la précédente génération qui était apparue il y a 4 ans, en 2008. Cela paraît certes peu, mais sur les 20% de consommation imputables au pneu, un gain de 0,2l prend de suite beaucoup plus d'importance. Prenons par exemple une voiture consommant 6l / 100, 1,2l est à la charge du pneumatique. Avec le nouveau Energy Saver +, on descend ainsi à 1l. Certes le calcul mériterait de prendre en compte d'autres éléments, mais l'idée et l'ordre de mesure sont bien là.

Sur la durée de vie du pneus (45 000 chez Michelin), cela représente une économie de 60l de carburant par rapport à son prédecesseur ! A comparer avec le premier modèle, le gain est plus conséquent, puisqu'il s'établit à 0,6 l / 100. Enfin, à comparer au minimal requis par la législation c'est une économie de 200 l sur la durée du pneu.

Pour atteindre ces résultats, Michelin a revu la conception de son pneu, en maitrisant mieux la rigidité notamment, et en réduisant l'échauffement de celui-ci grâce à une plus grande capacité de mise à plat du pneu. La surface en contact avec le sol a ainsi été amélioré de 10%, tandis que la résistance au roulement a été réduite.

Tranche du pneumatique Energy Saver+

Pour cela, Michelin a apporté de nombreuses évolution à sa star, dont une couche supplémentaire sous la bande de roulement, ou en modifiant le contenu de certaines matières, en itensifiant l'utilisation de silice, etc...

Des résultats probants
Le Michelin performance Tour réalisé par Dekra -un organisme indépendant- a mis en lumière l'avance technologique prise par Michelin.
Ce sont près de 30 000 km de test parcourus à travers toute l'europe, sur tout type de terrain, réalisé par 6 équipages dôtés de modèles de pneumatiques des principales marques premium. Les voitures utilisées étaient toutes identiques (Golf 6), les masses uniformes pour tous les équipages, hormis celle du conducteur. Enfin, ceux-ci éffectuaient une rotation dans l'optique de se répartir le nombre de kilomètres parcourus avec un même modèle de pneus.

Energy Saver+ Michelin

Chaque jour, un bilan était effectué afin de suivre l'évolution de chaque pneumatique. A l'issue de ces 30 000 km, le bilan est sans appel, Michelin arrive largement en tête, avec une longévité calculée de 47 000 km, quand ses concurrents ne peuvent en proposer que bien moins (entre 8 000 et 11 000 de moins pour une moyenne de 9 300 km.). Le chiffre officiel annoncé par Michelin est cependant 45 000.
Le résultat en terme de consommation est lui aussi sans appel. Sur la durée de vie du pneu Energy Saver+, ses concurrents consommeraient entre 7 et 39l de plus, pour une moyenne de 21l.

Et si l'on compare aux pneus d'entrée de gamme, ceux qui sont tout juste au seuil minimal acceptable, le gain est de 200l.

Dernier élément essentiel, la sécurité. Sur ce point encore, Michelin se démarque, même si certains concurrents restent très proches comme Pirelli par exemple. Mais en moyenne, Michelin amène un grain de 1,2m.

A l'issue de ces tests, il se dégage que Michelin a réussi à faire un pneumatique meilleur partout. On remarque aussi que Pirelli paraît être la marque qui réussie à proposer le meilleurs compromis derrière Michelin.

Agilis +
Ce modèle réservé aux véhicules utilitaires reprend les mêmes solutions que celles mises en place sur le Energy Saver+. Sans surprise, les résultats annoncés sont très similaires.
Pour un pneumatique donné avec une durée de vie de 70 000 km, le gain en carburant est de 150 sur la durée de vie du pneu, et de 270 l par rapport au seuil minimal acceptable pour pouvoir être commercialisé sur le marché.



 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |