France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
2001-2002, le retour

2001-2002, le retour

Renault ayant décidé de ré-investir en F1 après avoir racheté le team Benetton, le retour réel de Renault en F1 en tant que team à part entière est programmé pour 2002 après une année de transition en 2001 sous le nom de Benetton-Renault.

Réservez ici l'essai de votre future voiture

Après son retrait de la discpline reine du sport automobile en 1997 après le sacre de l'écurie Williams-Renault et de son pilote J.Villeneuve, Renault avait annoncé que s'il revenait, ce ne serait que s'il pouvait refaire le coup du Turbo des années 70.

Ainsi, la décision de Renault de revenir en F1 fait suite à la promesse des ingénieurs d'avoir trouvé une idée de moteur révolutionnaire en F1. A l'opposé de la mode de l'époque qui est de concevoir des moteurs très compacts (V10 avec angle compris entre 72 et 90°), Renault veut au contraire proposer un moteur avec un centre de gravité très bas, et donc un V « très ouvert ».

2001 sera ainsi l'année pour re-apprendre et fiabiliser le moteur, véritable révolution technique. Pour le premier grand prix de la saison à Melbourne, les Benetton sont reléguées en avant dernière ligne, juste devant les Minardi, mais derrière les Bar, Jordan, Jaguar, Prost et Arrows. Et que dire des écarts entre les premières places et celles des Renault... Idem pour la course, où la Benetton peine presque à supporter le rythme des très modestes Minardi, propulsées par un antique moteur Ford dépassé de 3 ans au moins.

Cette situation risible avait plongé le monde de la F1 dans un petit ricanement silencieux et un....."Ca ne marchera jamais...". Et ce n'est pas un point acquis quelques courses suivantes par un remarquable Fisichella qui allait faire changer d'avis: le châssis n'était pas très bon, le moteur révolutionnaire, mais très poussif et pas très fiable... Pourtant au fur et à mesure de la saison, les Renault devinrent compétitives surtout après le grand prix de France. Puis, la délivrance: G.Fisichella, toujours lui, monta sur le podium en Belgique après une très remarquable course, mélangeant attaque, sagesse et audace,....

Bref, un podium acquis à la régulière, et ceci, en tenant à distance les Mc Laren... Lors des dernières courses, les Benetton se qualifiaient juste derrière les Ferrari et Mc Laren, c'est à die en 3ème ligne. Cette progression qui fait passer de l'avant dernière ligne (9ème) à la troisième n'est pas le fait du hasard. Renault possède un superbe pouvoir de réaction et de possibilité d'évolutions d'un moteur qui commence à peine sa vie.

2002, le vrai retour !
A l'issue de cette année de mise au point, la nouvelle équipe se nome Renault F1 Team. Le jaune est donc de mise pour cette nouvelle auto, la R202, qui parait très basse au premier regard.

Certes, le noir des années Turbo n'est plus là, au profit du bleu ciel du sponsors principal de Renault, en la personne, de MILD SEVEN, le sponsors de longue date, des Benetton de l'époque. Mais qu'espérer de cette nouvelle saison? C'est la question de beaucoup de Français suivant la Formule 1.

Car désormais, avec la triste disparition de l'écurie Prost, tous n'auront d' yeux que pour Renault. Et Renault a le budget, pour vivre, survivre, gagner et écraser la concurrence, contrairement à Prost qui n'avait pas le soutien d'un grand motoriste. Pour les objectifs de cette saison, il faut d'abord se replonger 1 an en arrière.

Alors, pour cette saison, pour son vrai retour, après de très bon chronos d'Intersaison réalisés par Trulli dont le talent n'est plus à présenter, et un Button plus motivé que jamais, on peut espérer de très bon résultats. C'est la quatrième place qui est visé officiellement. A noter aussi que le troisième pilote est Fernando Alonso, qui a fait ses armes en 2001 chez Minardi, et qui sera désigné titulaire en 2003, en remplacement de Jenson Button, parti chez BAR-Honda en remplacement d'Olivier Panis.

Lors du premier grand prix, après de bonnes qualifs, Trulli, après une superbe départ, parvient à se placer en seconde position. Mais, il glissera quelques tours plus tards sur une flaque d'huile, provenant d'une casse moteur d'un concurrent... Certes, il n'aurait très surement pas pu tenir cette place jusqu'à l'arrivée, mais cela permet au moins de montrer aux adversaires que Renault n'est pas là pour faire de la figuration, et que la quatrième place espérée en fin de saison n'est pas que des paroles en l'air.


 


Toute la saison durant, Jarno Trulli, mais surtout le britannique Jenson Button, vont permettre à Renault de marquer de nombreux points, en se plaçant très régulièrement aux quatrième, cinquième et sixièmes places. Petit regret cependant, jamais pendant toute la saison, le Team Renault ne signera "d'exploit" comme Fisichella l'avait fait avec l'ancienne Benetton, ou Trulli avec la Jordan. Au final donc, le Team Renault F1 finira à une très belle 4ème place au championnat du monde, derrière Ferrari, Williams et McLaren, mais devant Sauber, Jordan, BAR-Honda, Jaguar... Objectif rempli !

Caractéristiques de la voiture 2002:

Châssis: monocoque en fibre de carbone et en nid d'abeille aluminium.
Suspensions: triangles superposés à l'avant et à l'arrière.
Boîte de vitesses: automatique à six rapports.
Freins: disques et plaquettes Hitco en carbone. Etriers AP Racing. Système électronique: gestion électronique du moteur par Magneti Marelli. Tous les systèmes de contrôle de la boîte de vitesses (y compris l'antipatinage) développés par Renault F1.
Dimensions et poids: Voie avant: 1 450mm Voie arrière: 1 400mm Empattement: 3 100mm Longueur hors tout: 4 600mm Hauteur hors tout: 950mm Largeur hors tout: 1 800mm Poids total: 600kg (avec pilote, caméra TV et lest)



 

 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées

Code