France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 
NEWS > 

Par Jean Marc Grossé le 01/03/2013
 
Expo Atelier Renault - Rétromobile 2013

Expo Atelier Renault - Rétromobile 2013

A l'occasion de l'ouverture du salon Rétromobile 2013, Renault nous a convie à une opération spéciale à l'Atelier Renault des Champs Elysées et à une visite commentée du stand Renault à Rétromobile.


Exposition "No Limit" à l'Atelier Renault

Du 19 Janvier au 7 Avril 2013, l’Atelier Renault des Champs Elysées accueille une exposition de véhicules qui ont tous battu des records dans leurs catégories à leur époque.

La grande originalité de cette exposition vient du fait que la mise en images de l’exposition a été confiée au dessinateur Christophe Merlin, qui a réalisé tous les dessins décrivant chaque record.

Au menu de cette expo, nous retrouvons donc :

  • La Type K (1902), qui profite de sa conception légère pour remporter haut la main la course Paris – Vienne au terme de trois jours de course sur des routes qui tiennent plus du chemin de terre que de la nationale bitumée.

Renault Type E

  • La 40CV des records (1926), version « course » des modèles 40CV de luxe, qui bat le record du monde de vitesse en 24 heures en parcourant 4167km à la vitesse moyenne de 173,6km/h.

Renault 40CV

  • L’Etoile Filante (1956), équipée d’une turbine d’hélicoptère Turboméca de 270ch, qui va battre le record de vitesse de sa catégorie à Bonneville, Etats-Unis, en atteignant 308,85km/h.

  • L’Alpine A442 (1976-78), équipée d’un moteur V6 Turbo, qui va remporter les 24 Heures du Mans 1978 avec Jean-Pierre Jaussaud et Didier Pironi au volant. Aux commandes de l’équipe technique qui développe le moteur V6 Turbo, on retrouve un certain Bernard Dudot qui sera l’un des artisans des succès de Renault en Formule Un par la suite.

  • Une F1 Red Bull et son moteur RS27 triple champion du monde 2010-2011-2012, digne héritier de l’aventure Renault en Formule Un qui a permis à la marque d’engranger 11 Titres constructeurs en 30 ans.
  • La Zoé, qui a battu le record de distance en 24 heures pour une voiture électrique en parcourant 1618km.
  • La Mégane RS Trophy qui bat le record du tour du Nürburgring pour une traction avant en 8’07"97.

A noter que Christophe Merlin sera présent à l’Atelier Renault l’après-midi du samedi 2 Mars pour dédicacer la bande dessinée de l’exposition.


Rétromobile 2013

Après la visite de l’expo No Limit, nous partons direction Porte de Versailles pour visiter le stand Renault du salon Rétromobile sous la houlette éclairée de Hugues Portron, responsable de Renault Classic, qui nous a décrit l’histoire de chaque véhicule avec passion.

Le stand Renault s’articulait autour du thème « Des hommes de passion, des véhicules extraordinaires » en présentant 115 ans de l’histoire de Renault avec des véhicules atypiques et en fêtant les 20 ans de la Twingo.

Sur le stand, nous retrouvions donc :

  • Une balayeuse Renault type DM (1913), précurseur des nombreux véhicules industriels Renault qui ont marqué l’histoire industrielle de la France

Balayeuse Renault

  • Une Renault Type DG, dite « Victoria Rothschild » (1913), réalisée à la commande par les ateliers Rothschild pour un haut dignitaire Egyptien.
  • Un Renault Six-Roues type MH (1924), qui va battre le record de la traversée du Sahara en automobile établi par les autochenilles Citroën en 1922-1923.

Louis Renault trouvant le système de chenilles développé par Citroën trop lent et trop fragile, il fait développer des véhicules 6x4 (3 essieux, dont 2 moteurs) équipées de roues jumelées pour améliorer la traction, soit 12 roues par véhicule. Ces véhicules pouvaient franchir des pentes allant jusqu'à 60%. Au début 1924, les six-roues Renault et les autochenilles Citroën se livrent à une véritable course de vitesse sur un trajet Transsaharien jusqu'à Tombouctou. C'est finalement l'expédition Renault qui boucle le parcours le plus rapidement.

Ce véhicule servira de base pour le développement d’une gamme de bus qui vont assurer une liaison régulière entre l’Afrique du Nord et le Niger.

Malheureusement, l'aventure Transsaharienne de Renault sera éclipsée par le génie marketing d'André Citroën qui utilisera le cinéma pour promouvoir ses Croisières Noires (1924-25) et Croisières Jaunes (1931-32).Le véhicule présenté à Rétromobile était dans un état parfait, puisque sortant tout juste de restauration.

  • Une Nerva Grand Sport de 1937, une des dernières grandes Renault de luxe et son moteur V8 de 5448cm3, avant le virage du tout populaire pris après la Seconde Guerre Mondiale.

Renault Nerva Grand SportLà encore, le véhicule est dans un état parfait puisque sortant de restauration.

  • Une 4CV 1063 (1952), version compétition usine de la première Renault populaire d’après-guerre et dernière survivante de sa série, qui a remporté la victoire au Mans dans sa classe de véhicules.
  • Une Renault Frégate Limousine (1957), développée par Renault pour le Général de Gaulle. Celui-ci, en fervent adepte des Citroën Traction et DS, ne l’utilisa jamais, mais elle fut utilisée par l’Elysée pour transporter des VIP.

Renault Fregate Présidentielle

  • Une Renault 8 « Landon » (1963), curieux véhicule à toit rabaissé qui a une histoire étonnante : au printemps 1963, Renault veut lancer une version sportive de sa 8 et met en compétition une équipe de développement interne dirigée par François Landon et une équipe externe menée par un certain Amédée Gordini. Le budget de développement étant limité, François Landon décide de rabaisser la hauteur de toit pour améliorer la vitesse de pointe sans trop modifier la mécanique, pendant qu’Amédée Gordini fait usage de sa sorcellerie légendaire sur le moteur.
  • Une Alpine Renault A220 (1968-69), dernier modèle développé dans les années 60 par Alpine pour participer aux courses d’endurance, avec un moteur V8 2996cm3 Alpine. Le véhicule ne remporta jamais les 24 Heures du Mans et incita Alpine a faire une pause de quelques années, avant le retour victorieux avec l’A442 V6 Turbo.
  • L’Alpine Renault A110 1600S n°18 qui arrive directement du Monte Carlo Classique 2013 où elle a été engagée avec quatre autres Alpine A110 pour commémorer les 40 ans du triplé historique de 1973.

  • Une Renault F1 RS01 (1978), première Formule Un engagée par Renault, qui va lancer l’épopée des moteurs turbo. Les premières années, la fiabilité du moteur 1500cm3 n’est pas au rendez-vous et les anglais trouvent un surnom pour le véhicule : la théière jaune. Il faudra attendre 1979 pour voir la première pole position et la première victoire d’une RS01.
  • Une Renault Alliance Cabriolet (1986), déclinaison US de la Renault 9, marquant la dernière étape de l’aventure Renault aux Etats-Unis. Le véhicule connut un succès notable auprès du public et de la presse lors de sa sortie, raflant même le prix de Car of the Year 1983 du magazine Motor Trend, avant de connaitre de nombreux déboires liés à une fiabilité aléatoire.

Renault Alliance

  • La Twingo Lecoq (1995), développée par le prestigieux carrossier Lecoq. Sa peinture bi-ton reprend un dessin inspiré par les Bugatti des années 30. Elle ne connut qu’un succès d’estime, mais à ouvert la voie aux Twingo Initiale commercialisées par la suite.
  • Une Twingo Coupe (1995), version de développement d’une version course de la Twingo, destinée à courir sur circuit.
  • La Twingo 2 Présidentielle de Jean-Charles de Castelbajac (2012), imaginée par le créateur de mode français dans le cadre d’une opération destinée à promouvoir la Twingo 2 restylée.

Cette visite du stand Renault avec Hugues Portron fut aussi l’occasion d’apprendre que Renault Classic gérait un parc d’un peu plus de 700 véhicules, avec pour principal objectif d’avoir un maximum de véhicules roulants et de participer à des manifestations grand public plutôt que d’enfermer les véhicules dans le cadre ouaté d’un musée.

Autre nouveauté notable pour les amateurs d’anciennes Renault : la création de la Fédération Française des Clubs Renault et Alpine, ayant pour vocation de renforcer les liens entre Renault et les différents clubs français.

Les amateurs de d’anciennes Renault trouveront plus d’informations sur le site Internet et la page Facebook officielle de Renault Classic :
http://www.renaultclassic.com/
https://www.facebook.com/renaultclassic


Un grand merci à l’équipe de la Communication Externe Renault et à tous ceux qui nous ont accueillis ce soir là.



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |