France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Ondelios (09/2008)

Ondelios (09/2008)

A l'occasion du Mondial de l'Auto de Paris, soit dans un peu moins d'un mois, Renault a présenté aujourd'hui même un concept-car pour le moins décalé stylistiquement. Que l'on aime, ou que l'on n'aime pas, impossible de le rater !


Ondelios, est un crossover haut de gamme, qui se veut respectueux de l'envirronnement, puisqu'il est équipé d'une motorisation hybride une fois de plus inédite, que l'on espère.... mais sans espoirs, retrouve un jour sur les véhicules de série.

Imposant, l'Ondelios l'est assurément. D'une longueur de 4,80m pour une hauteur de 1,60m, son aérodynamisme est très soignée avec un Cx de 0,29. Renault l'a conçu en pensant à l'aviation.
«Inspiré par le mouvement plutôt que par la vitesse, Ondelios est une nouvelle invitation au voyage» explique Patrick Le Quément, Directeur du Design Renault.

Ce n'est donc pas, par ses mensurations que l'Ondelios détonne, mais par son style.
L'avant tout d'abord, est, on ne peut plus agressif, avec une entrée d’air géante couleur aluminium, comme une bouche prête à dévorer le bitume. Bizarre.
De leur coté, les blocs optiques, minuscules, augmentent cette impression, puisque ceux-ci, sont si fin, qu'ils ne laissent la place qu'à cette « gueule béante » tout en évoquant une certaine fluidité, en parcourant le capot moteur.
Les projecteurs fonctionnent à l’aide de diodes électroluminescentes hautes performances offrant à la fois durabilité et meilleure efficacité.

A l'arrière, les feux type « boomerang » logés dans la carrosserie rappellent ceux du show-car Mégane, présenté il ya quelques mois. Ils sont entourés d’extracteurs destinés à maîtriser les filets d’air provenant du passage de roue. Eux aussi très fins, ils « remontent » le véhicule. De sorte, leur finesse, donne une impression d'une poupe très imposante.


La structure vitrée du pavillon renforce l’aspect aérien du véhicule en permettant de faire entrer la
lumière à l’intérieur du véhicule, chose que l'on retrouve sur énormément de concept-cars désormais mais aussi, sur certains véhicules de série.

Vu de coté, l'Ondelios paraît campé sur ses roues, avec un empattemement important, et un porte à faux avant et arrière très réduits. Il est vrai que la monte de jantes en alu à 7 branches de 23 pouces, l'y aide beaucoup.


Un accès à l'habitable facilité
Pour pénétrer dans l'habitacle, l’articulation des portes dans le pavillon permet d'accéder aux trois rangées de deux sièges, puisque, le deuxième rang avance et bascule aisément pour accéder facilement au troisième rang. Ainsi doté, six personnes peuvent très facilement entrer dans le véhicule.

Les fauteuils aériens installés en porte-à-faux donnent l’impression d’être en lévitation. Ils renvoient eux aussi, au monde de l’aviation avec une cinématique particulière : leur dossier, réglable électriquement, bascule en position « grand confort » comme ceux des « business class », un repose-pied se déploie ou se rétracte selon les envies.

Les matériaux inspirés de l’univers du mobilier contemporain créent une sensation de salon roulant. Ils mélangent des matières souples et douces telles que le cuir gris clair ou le tissu, comme en témoignent
la planche de bord, les sièges et les panneaux de portes. Sur les dossiers de sièges, un dégradé de couleurs allant de l’ocre au violet amplifie la perception de confort et la sérénité du voyage.

Les différentes commandes, fidèles à l’approche Touch Design développée par Renault, garantissent
une ergonomie simplifiée.
La planche de bord reflète l’aérodynamisme de l’extérieur au travers de grandes surfaces épurées, de
mouvements amples et fluides. Elle est soulignée par un vaste rangement suspendu protégé par une
coque structurelle éclairée. Le confort d’utilisation peut s’apprécier au travers de toutes les surfaces fonctionnelles de la planche de bord :
- un affichage actif sous peau donnant les informations d’aide à la conduite et de vie à bord ;
- un écran placé en bas de pare-brise pour la visualisation des différents menus et la diffusion des images liées aux caméras extérieures ;
- trois grands bandeaux positionnés derrière le volant donnant des indications sur la conduite, l’hybridation moteur et le compte-tours ;
- un compteur de vitesse numérique.

Le coté multimédia n'est pas en reste: chaque passager possède son propre écran multi-média interactif. Ces écrans peuvent communiquer pour échanger des données et jouer à plusieurs et les haut-parleurs sont également intégrés dans les appuis-têtes.


Les commandes de climatisation multi-zones offrent une régulation de température individualisée.
Parmi les autre équipements, mais réservés au conducteur, un téléphone mobile, faisant office de carte mains-libres, reconnaît l’utilisateur et charge tous ses paramètres personnels (réglages de siège, musique, etc.). Enfin, le véhicule joue sur la convivialité au travers du logo avant qui devient rétro éclairé lorsque le propriétaire est reconnu. Un sacré Gadget !

Un concept-car hybride

Afin de réduire le poids, la carrosserie est en carbone, et le vitrage en polycarbonate.
Ondelios est équipé d’une motorisation hybride composée d’une version poussée à 205 ch (150 kW) du
moteur 2.0 l dCi, équipé du système stop&go, associé à deux moteurs électriques, placés à l’avant et à l’arrière du véhicule.

Ces moteurs électriques de 20 kW chacun fonctionnent en utilisation « mild hybrid », soit en complément du moteur thermique : ils utilisent une technologie « brake & boost » de récupération d’énergie en phase de freinage, technologie qui sera bientôt utilisée en Formule 1, et de restitution d’énergie pour soulager le moteur thermique lors d’accélération.

Le moteur électrique situé sur le train arrière entraine les roues arrière lorsqu’une perte de motricité est détectée par les capteurs ESP, conférant ainsi à Ondelios des capacités 4x4.
Avec un couple de 450 Nm de 1700 à 3800 tr/min, le moteur diesel offre confort et souplesse à tous les
régimes pour une utilisation au long-cours. Le moteur 2.0 l dCi associé à une boîte de vitesses à double embrayage à 7 rapports permet à Ondelios de franchir le 0 à 100 km/h en 7,8 secondes.

Sa consommation est contenue (4,5 l/100 km) et des émissions de CO2 sont limitées pour un véhicule hautde- gamme (120 g de CO2 / km).


 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |