France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Inauguration d'Ultimate

Inauguration d'Ultimate

Renault et Eureka ont inaugurés vendredi 5 novembre au technocentre, le nouveau simulateur de conduite à hautes performances dynamiques. Grâce à son architecture inédite, ce simulateur sera utilisé pour la mise au point du comportement dynamique.



La conception d'un véhicule passe obligatoirement par une phase de définitions des formes, du style, des matériaux employés, et de mises au point concrétisées par des tests en tout genre. L'apparition de la conception assistée par ordinateur (CAO), dans les années 90, a permis de gagner un temps infini. Les délais de conception d'un modèle ont pu ainsi être ramenés à quatre ans en moyenne. Aujourd'hui, les mises au point des véhicules peuvent être réalisées par ordinateur. La simulation ne se limite plus à la simple création, elle peut dorénavant participer à la mise au point d'un modèle. C'est le cas d'Ultimate de Renault, un simulateur de conduite.


Comme en vrai

Situé au Technocentre de Guyancourt (78), ce dispositif permet de parcourir plusieurs centaines de kilomètres... en restant sur place. Ce nouveau simulateur de conduite à hautes performances dynamiques est capable de reproduire fidèlement les sensations de conduite (accélération, freinage, roulis...) grâce à son architecture intégrnat six vérins montés sur une plate-forme.

Véritable jeu vidéo pour adultes, l'Ultimate offre une réalité surprenante. A tel point que lorsqu'on prend place au poste de conduite, situé à deux mètres de haut (en dessous se trouve la machinerie nécessaire aux déplacements de l'appareil), que la lumière s'éteint, que la clef de contact fait ronronner (dans les haut-parleurs) un moteur (virtuel), l'effet est assuré. On passe les vitesses comme dans une "vraie" voiture... La direction retransmet, via des systèmes de retours de forces réalisés par des moteurs électriques, toutes les réactions imaginaires des pneus sur une route qui défile devant les yeux du conducteur. Même le siège vibre pour donner l'impréssion que l'auto passe sur des pavés.

Dans la salle obscure, l'écran panoramique offre ne vision à 120°. Largement de quoi immerger le conducteur dans la circulation. Lors du test effectué, le réalisme était tel que, lors du changements de file, nous avions le réflexe de regarder dans les rétroviseurs extérieurs... vierges de toute image. Projecter des images sur les rétros pour parfaire le réalisme sera la prochaine évolution du système. Dans un premier temps, l'Ultimate est utilisé pour tester virtuellement le comportement routier des futurs véhicules. Les caractéristiques des suspensions, des ressorts, des amortisseurs, le poid, le type de moteur, etc..., sont enregistrés dans l'ordinateur. L'essayeur n'a plus qu'à piloter la "voiture" comme s'il s'agissait d'un prototype. Il faut moins d'une semaine pour en modifier la tonalité des paramètres: Une liberté de manoeuvre, une variété de possibilités et une rapidité que n'offrent pas les assais sur des modèles roulant.

Le docteur Andras Kemeny, responsable du centre de simulation, souligne: <<Nos essayeurs sont conquis par cet outils. Les réactions retransmises sont très proches de la réalité. l'Ultimate offre le même niveau de prestations routières qu'un mulet*, pour un coût moindre.>>.


Réactions

Outre la mise au point du comportement dynamique, Renault compte exploiter au maximum les capacités de son nouvel engin. Avec une dizaine de configurations de trajet (ville, autoroute, montagne...), la possibilité de moduler la densité et le type de trafic ou de créer des situations d'urgence, il peut mesurer les réactions du conducteur.

L'Ultimite peut ainsi aider à la mise au point de kits mains libres, de systèmes de commandes au volant, vérifier l'ergonomie des commandes et contrôler, sans risque, l'attitude du conducteur. Ce simulateur devrait permettre de développer de nouveaux systèmes de sécurité sans avoir à effectuer des mesures sur route ouverte, ou les risques sont nombreux.

(*)Châssis qui reçoit les trains roulants et la motorisation du futur modèle sous une carrosserie factice.



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |