France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 
Par Loic FERRIERE le 15/05/2014
 

Cet article/brève a été placé en archive le 12/03/2015 . Il n'est donc plus d'actualité.

Laguna (2015)

Laguna (2015)

La future Laguna commence à se dessiner et à pointer le bout de son nez puisque sa présentation est prévue pour 2015, dans un peu plus d’un an. Mais avant cela, quelques infos commencent à filtrer ici et là.


Pour commencer, devant le constat d’un marché en pleine déconfiture, la future Laguna ne sera plus européenne, mais mondiale. Elle sera produite à Douai en France pour le marché européen, en Corée et certainement en Chine pour ces marchés locaux.

L’actuelle avait comme principal handicap une habitabilité trop faible du fait de sa plate-forme technique. Cette fois, plus question de renouveler cette erreur. La future Laguna sera donc plus
grande d’environ 20 cm, et devrait se révéler plus statutaire pour plaire au marché asiatique, avec notamment une malle arrière, même si certaines rumeurs font également état d’un hayon...

Pour cela, elle va inaugurer dans la gamme Renault la toute nouvelle plate-forme modulaire appelée CMF qui va équiper petit à petit la majorité de la gamme Renault et Nissan. A partir d’une seule et même base technique, différents modules vont permettre de produire une citadine, ou au contraire une grosse berline, gage d’une importante réduction des coûts mais aussi d’une liberté technique plus limitée.

Laguna 2015

Il est quasiment acquis que cette nouvelle plate-forme va permettre de reconduire le système de 4 roues directrices, plébiscité par toute la presse sur l’actuelle Laguna (finition GT notamment). En prime, il se dit qu’un système d’amortisseur piloté pourrait également être présent, afin de proposer à la berline deux types de comportement, sportif ou confortable.

Outre la version berline, le break, appelé « Estate » sera bien reconduit, ce qui semble logique au vu de la répartition des ventes entre les deux. Par contre, le superbe Coupé lui, ne survivra pas… Dommage ! En lieu et place, un SUV, puisque c’est la mode, sera proposé quelques mois plus tard, sous son propre patronyme.

Du côté du style, elle reprendra bien sur la nouvelle identité visuelle de Renault. Malgré tout, elle sera sensiblement différente, et marquera ainsi la première évolution du nouveau design avec des lignes plus sculptées.

Plus grande, plus internationale, la future Laguna… ne se nommera plus Laguna. Si depuis sa commercialisation en 1994 la Laguna s’est écoulée à plus de 3 millions d’exemplaires, le nom n’est plus porteur, et pire, suite à l’épisode Laguna 2, il joue plutôt en sa défaveur. La nouvelle venue va donc devoir se faire un nom, ce qui n’est jamais facile.

Enfin, du côté des motorisations, on retrouvera les classiques blocs 4 cylindres essence et diesel déjà connus, pour des puissances comprises entre 110 et 200 ch environ. En essence, l’offre devrait principalement s’articuler autour du 1.6 TCe (celui équipant la Clio R.S) tandis qu’en Diesel, l’offre serait composée du 1.5 dCi (K9K) en version 110ch pour l’entrée de gamme, du 1.6 dCi (R9M) pour les versions intermédiaires (de 130 à 160ch), et peut être d’une version modernisée de l’actuel 2.0 dCi via l’ajout d’un Twin-Turbo comme le dCi 160 pour des puissances allant jusqu’à un peu plus de 200ch. Rappelons qu’actuellement, en « simple » turbo, le 2.0 dCi propose une puissance de 180ch.
Enfin, une motorisation hybride dite « légère » pourrait également être proposée à terme puisque cette nouvelle plate-forme est déjà prévue pour…
Dans le lot, exit donc les deux moteurs V6 (essence et Diesel) au profit de moteurs plus petits et moins nobles, mais aussi moins gourmands.

La boite à double embrayage EDC sera également de la partie, dans une nouvelle version acceptant plus de couple que l’actuelle, afin d’accepter de « grosses » motorisations. Elle pourrait au passage se doter d’un rapport supplémentaire.

Enfin, concernant les équipements -plus ou moins… (f)utiles- Renault devrait rattraper le terrain perdu ces dernières années. La nouvelle berline devrait donc se doter de l’assistance au stationnement, de la capacité à lire les panneaux de signalisation, l’adaptation automatique de la vitesse en fonction de la circulation, de l’affichage tête haute, etc…
 



 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |